A toi, Maman (ou Papa) au coeur en miettes de devoir laisser chaque matin ton petit ou ta petiote dans la classe effondré(e), en proie aux larmes et au désarroi, je t'envoie tout mon courage et ma compassion de maman. Comme on dit chez moi (enfin pas vraiment, mais c'est pas grave) : "been there, done that". En français : je l'ai vécu aussi, et je compatis.

Heureusement pour moi, cette deuxième rentrée se passe bien mieux que la première, et tout roule désormais, ou presque. La raison de cette acclimatation rapide ? Il y en a plusieurs je pense !

Tout d'abord, petit Hibou a grandi ! Et oui, lui qui n'avait pas encore 3 ans lorsqu'il a passé les portes de l'école pour la première fois… Il adésormais un an de plus et tout ce que ça implique en terme de "maturité" et de patience. C'est plus facile pour lui de mettre des mots sur ses maux. Il a aussi compris, l'expérience aidant, que les papas et les mamans reviennent toujours à la fin pour s'occuper de leurs enfants, même après la classe, et la cantine, et le centre de loisirs.

Ce n'est pas grand chose, mais savoir que son enfant est plus grand, nous permet aussi à nous parents, de prendre un peu plus de recul. Tu me diras, si tu lis cet article alors que ton moutard vient de faire sa première rentrée; ça te fait une belle jambe de savoir que t'as plus qu'à attendre l'année prochaine ! En vrai, je vais quand même te donner 2-3 astuces que nous avons mises en place ici et qui cumulées et inlassablement répétées jour après jour ont été d'une grande aide.

En petite section

Avoir un sac avec Doudou et tétine si votre enfant à le droit, ça les rassure quand même vachement. Hibou ne les prenait pas en classe, mais il SAVAIT qu'ils étaient là, pas loin, si jamais.

Se faire chacun un petit coeur sur la main avant de partir, et le remplir de bisous pour avoir de quoi affronter la journée qui commence. Le coeur s'est parfois transformé en chat, en tortue, en escargot. TOUT pour faire sourire mon petit Pipou.

Fabriquer une jolie photo d'amour, comme on l'a appelée. Hibou a choisi avec moi une photo où nous étions tous les deux (photo prise à la mater pour l'accouchement du Gluts, donc je te laisse imaginer ma gueule absolument fabuleuse mais passons), puis nous l'avons décorée avec des gommettes choisies par lui également. Au dos, j'ai fait des bisous au rouge à lèvres, dessiné une voiture à sa demande et écrit que je l'aime plu que tout au monde. Ensuite je l'ai plastifiée, j'ai fait deux trous et passé un cordon pour qu'il puisse la mettre autour du coup, comme un talisman, un bouclier. Qu'on ne me dise pas que les ficelles autour du coup sont interdites, dans sa classe, ils mettaient tous une étiquette autour du cou avec leur prénom en début d'année pour que la maîtresse se repère, alors FUCK.

Promettre monts et merveilles, ou en langage honnête : acheter son enfant. Oui, Hibou a reçu en cadeau son hélicptère Lego des pompiers trop mega top wahou, au bout de quelques demaines d'école, quand les séparations se sont adoucies et que nous avons souhaité saluer son courage et encourager sa détermination. Et puis des smarties à la sortie, et des Kinder aussi. Et tant pis pour ceux que ça défrisent d'offrir des récompenses aux gosses.

Cette année, en moyenne section

Plus de photo talisman, mais toujours tétine et doudou autorisés pour le temps calme. Pour autant, Hibou n'en ressent pas le besoin et ne souhaite plus emporter de doudou dans son sac. 

Il nous restait donc le rituel des coeurs sur le poignet ou sur la main. Hibou était très fier de me dessiner un "rond" pour que je pense à lui à mon travail. Et tu veux savoir le pire ? Il m'a fait du bien ce rond, qaund je l'ai regardé 1 milliard de fois au bureau, en me demandant comment se passait sa journée, s'il allait encore pleurer demain, et comme j'allais le serrer fort le soir.

La frise du temps. Très angoissé par la cantine et en plein dans l'apprentissage des jours de la semaine à l'école, je me suis dit que faire un atelier frise du temps avec Hibou serait une bonne occasion de l'aider à se repérer et à comprendre que quoiqu'il arrive, il rentrerait toujours à la maison le soir. J'ai donc téléchargé des pictogrammes ici, nous les avons découpés et collés par ordre chronologique. Notre frise du temps est finalement un peu trop chargée (la faute aux gommettes Flash McQueen que nous avons ajoutées ensuite ?) et Hibou s'y perd, je prévois donc d'en refaire une BEAUCOUP plus simple dans quelques temps.

Comme l'an dernier, j'ai aussi promis monts et merveilles, à savoir "le sac à dos de Flash MacQueen, que t'as vu Maman, il est en vraie forme de vraie voiture". Le sac tant convoité est arrivé chez nous par surprise, le tout premier jour où il n'a pas pleuré, comme par magie (merci encore les copines d'ailleurs). Depuis, il représente une vraie fierté pour Hibou, celle d'avoir pu aller à l'école sans paniquer, le symbole de la confiance en soi.  

Mais ce qui nous a été, et est encore, surtout d'une très très grande aide, c'est… le caillou magique ! Un matin, Hibou a trouvé sur le che min de l'école un joli petit caillou qu'il m'a donné. Alors que j'étais en pleurs au travail, j'ai fait un coeur au marqueur dessus en me disant que je lui donnerai le soir, pour lui montrer que je pensais à lui toute la journée. Le lendemain, au moement de lui dire au revoir, je l'ai pris à part dans un coin de la classe. Je lui ai montré le caillou en lui disant "Tu te souviens de ce caillou ? Regarde, j'ai mis tout mon amour pour toi dedans. Toute la nuit, il est resté avec moi, il s'est rechargé en force et en courage." Hibou buvait mes paroles, entre deux sanglots. "C'est très important Hibou, écoute bien ce que je vais te dire. Ce caillou est magique, il te donnera toute la force et tout le courage dont tu as besoin pour aller à l'école et à la cantine aujourd'hui. Je vais le glisser dans ta poche, d'accord ? Mais atteention, c'est un secret de Maman, entre toi et moi. PERSONNE ne doit savoir, d'accord, personne. Ton caillou doit resté caché et invisible, sinon, il va perdre ses pouvoirs". Oh je te vois venir, si, si, je te rassure, moi aussi j'étais anti-pipeau pour les gosses. Et puis il y a eu l'école. Alors je raconte des fables à mon gamin, et je m'en fous, car ce matin-là, quand je suis partie, il n'était pas joyeux, mais il ne pleurait pas non plus. Quel soulagement !!

Ce matin, en revanche, quand en passant la porte de la classe je me suis rendue compte que j'avais oublié le caillou, je ne te dis pas la douche froide… J'ai eu peur, très peur, de sa réaction. D'ailleurs, quand je lui ai dit que je ne l'avais pas, il s'st décomposé. Par chance, on avait ramassé des marrons sur le chemin, j'ai donc fait un coeur dessus, et mis tout mon amour dedans, là, au fond de sa poche. Une copine est arrivée, et j'ai pu partir sans trop de difficultés. Gloire au caillou. 

Je précise que c'est le cumul et la répétition de toutes ces petites choses qui ont, je pense, aidé Hibou jour après jour. Certains trouveront ça ridicule, ou penseront que c'est donner de mauvaise habitudes que de ritualiser au maxium les choses. Mais je peux vous dire qu'ici c'est ce qui nous a aidés, et qui fait qu'on respire tous les deux maintenant.

Enfin, je concluerai par un constat des plus banals mais sachez qu'avec tous les bouleversements qu'engendrent l'entrée à l'école, votre enfant a besoin de VOUS plus que jamais. Alors s'il veut se coucher un peu plus tard pour rester avec vous le soir, s'il veut que vous lui racontiez une autre histoire, s'il veut s'endormir dans vos bras ou dans votre lit, s'il a besoin de passer une ou deux nuits avec vous, ne dites pas non. Pensez-y et dites-vous que vous êtes le socle de son existence, les fondations d'où il sélève et qu'il finira un jour par quitter, quand il sera prêt et qu'il pourra à son tour construire quelque chose qui lui ressemble. L'enfance ne dure qu'un temps. 

Share Button

3 comments on “Mes astuces pour une rentrée (presque) sans pleurs”

  1. Merci Delphine. Je devrais pas te le dire parce qu'au final on se connaît pas mais je t'aime! Et j'aime aussi t'es enfants (oui je sais c chelou…) Et tu m'as aidée à passer la première rentrée de mon loulou dans trop d'encombres! Ici il n'y a eu besoin que de la photo de nous dans le cartable pour être rassuré et que tout roule. Mais j'avais toutes tes astuces dans un coin de la tête pour au cas ou!

    Alors oui merci de m'aider pour être une maman bienveillante avec mes enfants!!

  2. J'avais hate de connaitre la suite, parce que l'histoire de ton petit bonhomme m'avait rendue toute triste… Eh bien tu as reussi a me faire encore pleurer! C'est chouette en tout cas tous les petits trucs que tu as reussi a mettre en place pour adoucir les separations!

  3. Génial ton article et merci pour toutes ces pistes ! Le caillou magique plein d'amour !! Mais est-ce que c'est vraiment du pipeau après tout ? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *