Hibou-chou-creme-mains

Ooooooh mais que se passe-t-il ?? Moins de 2 semaines entre 2 publications ? Exceptionnel !! Oui, ben j'en avais envie alors… quand l'envie est là, on en profite !

L'autre jour, une lectrice a commenté mon premier article consacré aux petits bonheurs hibouesques. Comment te dire… Ce fut un CHOC ! Parce que jour après jour, on ne voit pas le temps passer et pourtant… J'ai l'impression que le Hibou dont je parlais n'existe plus depuis belle lurette ! Mon petit d'homme grandit, il progresse et avance de jour en jour, tellement vite que ça me colle parfois le tournis. Bref, les petites choses qu'on partageait ont bien changé et je me suis dit qu'il fallait que je vous fasse un petit update ! Voici donc nos bonheurs quotidiens du moment.

1- Quand Hibou rit. Franchement, c'est culcul, gnan-gnan, cliché, tout ce qu'on veut mais je m'en fous. Y a juste RIEN mais vraiment RIEN de comparable au rire de ses enfants. Moi, ça me fait comme si il y avait une petite flamme à l'intérieur au premier "Hihi !" et puis au fur et à mesure qu'il se lâche et se marre de plus en plus, la petite flamme chauffe, chauffe, chauffe et au final, j'ai l'impression d'avoir chaud de l'intérieur, chaud au coeur. Mais une chaleur qui est vraiment différente de celle qu'on ressent lorsqu'on nous fait un compliment ou qu'on gagne à un concours par exemple. Bon, en fait, cétait très con de parler de ça, parce que j'arrive pas à dire ce que ça me fait. Disons que quand Hibou rit, je suis heureuse. Juste heureuse.

2- Quand Hibou dort. Alors là… mais alors là… Je l'aime hein, mon Hibou. Mais que c'est bon quand enfin il pionce et qu'on peut vaquer à nos occupations, genre manger, se laver, faire le ménage, re-manger, dormir nous aussi… Comment ça, j'envoie du rêve ? Bah oui mais bon, c'est pas pour rien que ça fait partie des bonheurs hibouesques hein !

3- Quand Hibou me parle en charabia. Et que, forcément, je comprends rien. Et que donc, il s'énerve et m'engueule. J'adore ! Il me fait trop rire ! Pourtant j'essaie hein, mais quand ça veut pas, ça veut pas ! Il faut dire que côté parole, Hibou maîtrise le charabia comme personne, il ne dit toujours pas Maman, ni Papa, ni rien d'ailleurs mais en revanche, des "Kiriririririttitititirriiiiiiiii", des "Baaaaabwawabaaaahh", des "Tékè tékè tékè" et des "Turititutati mamanana baaaah", ça, ça y va ! D'ailleurs, s'il y a un interprète dans la salle, je prends !

4- Quand Hibou fait bravo. Bon ben là, c'est pas compliqué, je meurs sur place. L'autre jour, il arrive à reboucher une bouteille alors je lui dis "Bravo !!" en faisant clap-clap. Je vois qu'il arrête tout ce qu'il est en train de faire et qu'il essaie de faire pareil. Je lui dis "Tu fais bravo ? Tu me montres ?" et BAM, prends-toi ça dans la face, Mamounette, Hibou fait bravo. Une fois, c'est du hasard, alors j'attends et quelques heures après, je lui redemande "Comment on fait bravo ? Tu me montres ?" Et re-BAM, le voilà qui applaudit. Depuis, il le fait dès qu'il est content, c'est juste trop. Et moi, ben… je vois que mon petit bébé n'en est plus vraiment un et qu'il comprend vraiment TOUT. Mélange de nostalgie, de gros flip, de fierté et de joie.

5- Quand Hibou marche. Je crois que ça, c'est le pompon du craquage maternel. Oui, oui, je sais, j'ai dit ça à chaque bonheur… Mais n'empêche ! Voir un minipouce avancer le bide en avant et le cul en arrière, un peu comme une doudou enceinte, avec des jambes dont on dirait qu'elles sont en carton, ça me fait fondre. Il fait si petit quand je le vois se déplacer avec ses mini-jambes, ses chaussons qui font poc-poc-poc sur le parquet (Hibou marche très vite et d'un pas qu'on ne peut pas vraiment qualifier de léger) et en même temps tellement grand. Le premier vrai grand pas vers l'autonomie et l'indépendance… Ah en fait non, il vient de trébucher sur un Tut Tut bolide, l'indépendance ça sera pour plus tard !

J'aurais bien d'autres trucs gnan-gnan à partager avec vous, mais faut bien que j'en garde un peu sous le coude pour les prochaines fois ! Je vais donc terminer sur un petit plaisir solitaire, mon GROS KIFF du moment : mon muesli maison. Oui oh, ça va hein ! Non, il a rien à faire là lui, mais ici c'est mon blog alors je parle de ce que je veux, comme je veux, où je veux, et dans l'ordre que je veux ! Bref, quand je mange mon muesli, je sens que je touche la porte du Paradis du bout des doigts… Si t'es pas gourmand, tu peux pas comprendre ! 😛

Share Button

8 comments on “Mes 5 petits bonheurs hibouesques #2”

  1. C’est vrai que le truc que je surkiffe c’est son rire. Et quand elle rigole trop elle fini par avoir le hoquet. Hihi troo mimi !!!

  2. Je ne peux m’empêcher de penser à ton hibou quand il aura 16 ans…
    – C’est qui cette folle ?
    – Laisse béton, c’est ma reum, elle est givrée. Allez, on s’refait une partie de GT3 ?
    – Carrément !

    Profite bien de ton petit hibou 😉

    • Hahaha, c’est bien pour ça que ce blog n’existera plus quand il aura 16 ans !!!! Le pauvre ! Je raconte ma vie mais la sienne aussi… viendra un jour où je ferai une archive zip de tout ça et où j’effacerai ce qu’il y a en ligne (enfin autant que faire se peut hein, je suis lucide quand même) !

  3. C’est clair tout ça c’est trop choupinou. Moi mon petit bonheur en plus de tous ceux là, c’est quand Poupette fait un câlin. Un câlin à doudou, un câlin au fauteuil, un câlin au tapis… et parfois, un câlin à papa ou à maman…. <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *