Catégorie : Un peu de sérieux

Des sujets un peu moins pouet-pouet-tape-moi-la-cuisse que sur le reste du blog. Je sais d’avance que ça plaira moins, mais si j’écris ce blog, c’est aussi pour moi les amis ! (Oui c’est très narcissique… mais c’est aussi, et surtout une catharsis*).

* si tu ne connais pas ce mot, je t’invite à ouvrir un dictionnaire, tu pourras ensuite l’utiliser pour briller en société et qui sait ? ça te sauvera peut-être la mise sur le plateau de « Qui veut gagner des millions ? » !

Ça n’arrive pas qu’aux autres

visuel parcours prematurite

En l'occurrence, j'ai eu la chance que ça ne m'arrive pas à moi. Enfin, plutôt à Hibou. De quoi je parle ? De naître prématurément, n'en déplaise à ma mère, qui croit qu'arriver avec 2 semaines d'avance fait de lui un enfant arrivé un peu trop tôt.

(suite…)

Share Button

La gifle

Je hurle comme une folle
Qu'elle me laisse donc tranquille
Soudain, mon bras s'envole
Jusqu'à sa peau fragile
Puis je fixe en silence
Ses yeux qui s'écarquillent
Etonnés d'ma violence

Couchée dans l'corridor
Abattue comme une quille
Elle me répète à mort
Que je suis pas gentille
Et devant son petit corps
Qui se recroqueville
J'me confonds en remords
J'ai battu ma fille

Moi qui couvrais de blâme
Tous ces idiots en rogne
Qui disent aimer leur femme
Et du même coup la cognent
Je veux la consoler
Mais je reste immobile
J'ai plus l'droit d'la toucher
J'ai battu ma fille
Je voudrais qu'elle me frappe
je voudrais qu'elle se venge
Qu'elle me rende ma tape
Avec sa p'tite main d'ange
Au lieu d'voiler de larmes
Ses yeux qui me torpillent
Je suis une pauvre femme
J'ai battu ma fille.

Tout c'que j'arrive à dire
C'est: "Monte dans ta chambre
Maman va t'avertir
Quand tu pourras r'descendre"
On dirait ma vieille mère
Faut croire que c'est d'famille
Que c'est héréditaire
J'ai battu ma fille
Tout d'suite, elle m'obéit
Ma foi, je lui fais peur
J'attends qu'elle soit partie
Avant de fondre en pleurs
Je suis inconsolable
Je suis une imbécile
Je suis impardonnable
J'ai battu ma fille
Je sais pas c'qui m'a pris
ça s'est passé trop vite
C'est elle que je punis
C'est moi qui le mérite

Demain, au déjeuner
Je remplirai son bol
D'ses céréales sucrées
Celles dont elle raffole
J'y ajouterai des dattes
Pour que ses yeux pétillent
Comme avant que j'la batte
Ma fille.

J'ai battu ma fille, Lynda Lemay

Des semaines, des mois que je tergiverse, que je m'interroge. Vais-je oser en parler, vais-je réussir à regarder la honte en face et à la défier ?

(suite…)

Share Button

Je suis consensuelle

Et avouons-le, ça me fait suer. C'est mon ancienne boss qui m'a dit ça un jour "Nan mais de toutes façons, toi, Delph, t'es consensuelle !". Et sur le coup, j'avais pas trop compris. Mais elle avait raison. Je crois que ce qu'elle voulait dire, c'est que telle la Suisse, j'ai une sainte horreur du conflit et que donc, je suis rarement "pas d'accord", rarement en colère, et je cherche perpétuellement à arrondir les angles.

(suite…)

Share Button

Accident grave de voyageur sur la ligne

transilien_clamart

source : meslignesnetu.transilien.com

Quelle mort atroce. C'est peut-être que je suis dans une phase Fleur Bleue, mais l'autre jour, en voulant prendre le train (je te rappelle que j'ai la scoumoune depuis quelques jours), impossible d'entrer dans la gare. Police, pompiers, ruban jaune et gyrophares. Quelqu'un est mort. Et moi je suis choquée, je m'interroge.

(suite…)

Share Button

Mon féminisme à moi

pole-danceOui, oui, c'est bien moi là.

Depuis quelques temps, je vois fleurir des articles sur la toile sur le sexisme ordinaire, sur les agressions dont ont été victimes certaines femmes (oui, elles sont femmes avant d'être blogueuses), sur ces phrases anodines prononcées par des hommes au quotidien, qui en fin de compte n'ont rien d'anodin mais sont plutôt assassines, sur ces personnes qui restent les bras croisés, et dont j'ai honte de faire partie.

(suite…)

Share Button

Ta naissance.

En fait, je devrais plutôt dire tes naissances. Je crois que tu es le bébé qui a eu le plus de naissances au monde.

Il y a d'abord eu la toute première. Ce jour (celui de l'anniversaire de Papa), où nous t'avons vu pour la toute première fois. Devant l'écran, je me suis écriée "Oh mais c'est un VRAI bébé !!"… petit flottement dans la salle d'examen. "Oui, en effet, vous n'attendez ni un raton laveur, ni une Barbie, mais bien un vrai bébé, félicitations Madame". Bon en vrai, l'échographiste n'a pas dit ça, évidemment, mais c'était pas loin. Genre "mais tu t'attendais à quoi en fait ?" Bah je sais pas, moi !!! Mais pas à voir un petit bébé, avec des pieds, un nez, des mains, un cerveau… enfin tout quoi.

(suite…)

Share Button

Je serai toujours ta Maman.

Oscar, mon Oscar, mon tout-petit, mon si fragile Oscar,

Tu viens de t'endormir dans mes bras. Dans la pénombre, je devine tes paupières diaphanes enfin closes, tes beaux cils longs et blonds, ton nez mutin, tes lèvres charnues, ton menton volontaire. Je sens ton petit corps tout chaud qui s'abandonne. Je suis ta Maman. Je serai toujours ta Maman.

(suite…)

Share Button

Synesthésie

rose-synesthesie

Ah, tu t'y attendais pas à celle-là, hein !? Un VRAI titre, avec un terme bien scientifique ! Enfin, moi je l'utilise dans son acception littéraire, car, au cas où tu l'ignorerais encore, je suis aussi une femme de lettres, si si. Bref, la synesthésie, c'est un peu compliqué à expliquer, le dico fera ça mieux que moi, aidé par quelques poèmes de Baudelaire ou bien de Rimbaud*.

(suite…)

Share Button

Pourquoi tant de haine

Les bras m’en tombent. Les mots me manquent. Je tombe de mon arbre. Enfin, de mon peuplier devrais-je dire, car je tombe de haut, de très très haut.

Je dis souvent en plaisantant que je suis un Bisounours, ou que je suis naïve. Je dois vraiment l’être, parce que jusqu’à aujourd’hui, je pensais qu’on pouvait rire de tout ou presque, et que la bienveillance était ancrée en chacun de nous (chez certains plus profond que d’autres, évidemment). (suite…)

Share Button

Partenaire particulier cherche partenaire particulière

baby

Coucou les copains ! Les plus observateurs d’entre vous l’auront certainement remarqué, il y a depuis peu un mâââgnifique macaron « Private Bébé » sur la page d’accueil du blog. Mais si, là, à gauche, dans le menu ! Ça y est ?

Bon alors, késako ??? (suite…)

Share Button