Catégorie : Un peu de sérieux

Des sujets un peu moins pouet-pouet-tape-moi-la-cuisse que sur le reste du blog. Je sais d’avance que ça plaira moins, mais si j’écris ce blog, c’est aussi pour moi les amis ! (Oui c’est très narcissique… mais c’est aussi, et surtout une catharsis*).

* si tu ne connais pas ce mot, je t’invite à ouvrir un dictionnaire, tu pourras ensuite l’utiliser pour briller en société et qui sait ? ça te sauvera peut-être la mise sur le plateau de « Qui veut gagner des millions ? » !

Je lis, donc je suis

livre-accouchement

Bon, j’avoue, je LISAIS surtout. Maintenant… euh bah si je lis, mais les aventures de Scout le chien, le grand imagier des couleurs, Ernest et Célestine… Attention, j’adore hein ! Mais disons qu’avant je lisais des livres de grands quoi. Et enceinte, je ne me suis pas privée, même si j’ai laissé tomber Balzac et Flaubert pour des lectures plus pratiques. (suite…)

Share Button

Fini les vacances !

crayons-couleurPour la première fois depuis loooongtemps, depuis toute ma vie en fait, cette rentrée a un parfum un peu amer. Je sais bien que j’avais décidé de prendre les choses du bon côté, mais j’avoue que de voir toutes ces photos, tous ces statuts de « ça y est, les Loulous vont à l’école », « ouh là là, Poupougnette a commencé son adaptation à la crèche », ça me fait un peu mal au cœur. (suite…)

Share Button

J’aime pas les enfants

enfant-salopette

Voilà. C'est dit. C'est ma confession du jour. Je l'admets, je ne comprends pas les oufs gens qui te disent "J'adôôôre les enfants" façon Chouchou-d'la-place-Clichy-qui-adôôôre-les-sushis. Les enfants, c'est des piles, ils courent, ils crient, ils en foutent partout et font plein de bêtises. Bon, OK, ils font aussi des câlins, et même des bisous parfois. Mais n'empêche.

(suite…)

Share Button

Mon allaitement

Depuis que j'ai accouché, j'ai pu me rendre compte que le débat sur l'allaitement (qui, selon moi, est un faux débat) fait rage et déchaîne les passions, en vrai, sur la toile, à la maternité, comme si c'était un combat. Du coup, je ne sais pas vraiment par où commencer cet article. Ou plutôt si, je vais commencer par préciser de façon simple et claire que ce post concerne MON allaitement, MON expérience et MON vécu de Maman. (Si tu n'as pas encore compris, je te le dis et je le répète, le blogueur est un être narcissique).

(suite…)

Share Button

Au fond de moi

Des fois, je râle. Bon OK, tout le temps en fait. Mais en vrai, je suis heureuse à l'intérieur, même si ça se voit pas toujours.

Aujourd'hui, on s'est baladés en famille, j'avais Hibou dans le porte-bébé et, au moment du goûter, je commence à pester : en plus d'être saucissonnés ensemble, de se tenir chaud mutuellement, j'allais en plus me retrouver recouverte d'enduit au boudoir. Charmant.

(suite…)

Share Button

Cette nuit

Cette nuit, une fois de plus tu n'as pas dormi. Cette nuit, j'ai eu envie de t'épingler au mur, de te jeter par terre, de ne plus te voir, jamais.

Mes mots sont durs, aussi durs que mon coeur était fermé à ce moment-là. Deux semaines, deux longues semaines que tu ne dors pas plus de 5h d'affilée. On a beau avoir toute la bonne volonté du monde, de la patience et comprendre que tu as mal, que tu as soif, que tu as faim, que tu as envie de jouer, on a beau t'avoir voulu et attendu, on a beau savoir que tu as besoin de nous et surtout t'aimer comme des fous, Papa et moi, on est fatigués, usés, lessivés, rincés.

(suite…)

Share Button

Le jour où j’ai décidé de voir le bon côté des choses

Comme tu le sais, Hibou n'a pas eu de place en crèche. Comme tu le sais aussi, j'ai très légèrement pété un câble à l'annonce de ce refus (si tu n'as pas suivi l'histoire, je te conseille d'aller faire un tour ici), notamment parce que sur le moment, j'ai eu l'impression qu'on m'assassinait socialement et professionnellement.

Bah oui, je suis au chômage depuis plus d'un an et le jour où je trouve un boulot, pas de garde pour Hibou ! Et puis, hier matin, comme tous les matins, je suis allée chercher mon fils dans sa chambre. En le voyant tout heureux, là, dans son petit lit, en train de zouker (cherche pas, quand je vais le chercher après la sieste ou le matin, il est à quatre pattes et se déhanche comme pas deux), je me suis rendue compte d'un seul coup de la chance que j'avais.

(suite…)

Share Button

Lettre ouverte aux élus, aux institutions, au gouvernement

Monsieur le Président de la République,

Madame la Ministre des Droits des Femmes,

Monsieur le Maire de Clamart,

Madame l'élue à la Petite Enfance de la ville de Clamart,

Monsieur le Directeur de Pôle Emploi,

 

Tout d'abord, je vous prie de bien vouloir m'excuser si ce courrier ne respecte pas les mises en forme usuelles. N'y voyez là aucun manque de respect, mais simplement un désintéressement de ma part pour le protocole et autres "ronds de jambes".

Je préfère dire ce que j'ai à dire sans détour. Mon problème est très simple. Je suis une femme et je suis une mère. Vous vous demandez certainement en quoi est-ce un problème. C'est un problème car aujourd'hui, en 2014, être une femme active et une mère est un combat.

(suite…)

Share Button

Grossesse et dépression

Une fois n’est pas coutume, j’ai envie d’aborder un sujet « sérieux » aujourd’hui. Un sujet pas facile à aborder d’ailleurs, déjà parce que je n’aime pas forcément m’en souvenir, et aussi parce, je l’avoue, j’ai toujours un peu peur du regard des autres.

Mais pour moi, c’est important d’en parler, ici, sur ce blog où je suis comme chez moi. Alors on y va. Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de la dépression pré-partum. Tout le monde connaît le baby blues, beaucoup connaissent la dépression post-partum. Et ben moi, j’étais en dépression enceinte. Non pas que j’aie envie de faire ma Calimero, mais je dis que si ne serait-ce qu’une femme enceinte et dépressive lit ce post et se dit « Ah, je ne suis pas toute seule… » alors j’aurais eu raison de l’écrire. (suite…)

Share Button

De l’art d’être parent

Ce matin en me baladant sur la toile, je suis tombée sur cette vidéo, que vous avez d’ailleurs peut-être déjà vue. Elle m’a fait sourire : pauvre Papa, sa fille aime tellement la chanson de la Reine des Neiges que lui-même la connaît par cœur ! Et en même temps, il n’a pas l’air malheureux, bien au contraire. (suite…)

Share Button