Aujourd'hui, j'ai envie de vous parler d'une marque qui, bien avant que je me lance dans l'aventure des couches lavables, me faisait rêver, et que j'ai enfin eu la chance de pouvoir tester. J'ai nommé : la marque HAMAC. Surtout connue pour ses maillots de bain lavables, cette entreprise frenchy (tu connais mon amour pour le "made in France" cocorico tsoin tsoin) fabrique également des couches lavables, des inserts ou absorbants, du voile, et des accessoires. Pour ceux qui ne suivent pas et que j'ai déjà perdus en route, vous pouvez aller relire mon post généraliste sur les CL ici.

Les couches lavables Hamac

Hamac propose trois modèles de couches :

  • les couches classiques, qui fonctionnent comme des TE2, soit une couche avec une poche intérieure en PUL et des inserts à poser dedans et à changer à chaque pipi voire plus si affinités,
  • les couches T-Mac qui reposent sur un système unique en 3 parties : la couche, le hamac et les inserts. Je ne vais pas m'étendre sur le sujet, ne les ayant pas testées, je préfère m'abstenir. Pour plus d'infos, ma copine Emma a fait un super article ici, et vous avez aussi des renseignements sur le site de Hamac.
  • les culottes d'apprentissage, qui fonctionnent comme des couches mais à enfiler.

Les couches Hamac classiques

Comme je le disais, ces couches sont des TE2, on peut donc garder l'enveloppe (la culotte) sur plusieurs changes et changer uniquement les inserts. La spécificité des couches Hamac, c'est que les culottes ne sont pas doublées mais munies d'un "hamac" cousu à la couche dans lequel on pose l'insert. Ce hamac hermétique aux bords élastiqués est vraiment unique en son genre et évite les fuites. Ainsi, à chaque change, il suffit d'enlever l'insert souillé de passer un coup d'eau avec une lingette (lavable évidemment) si besoin et de remettre un insert propre. Cette technique est très intéressante puisqu'elle permet de n'avoir qu'une couche pour plusieurs inserts et donc de faire des économies d'argent, de temps et d'énergie.

Les couches sont taillées, cest-à-dire que vous devrez opter pour une taille S, M, L ou XL en fonction de la croissance de votre enfant.

Côté absorbants, nous avons testé les inserts en coton bio qui sont assez surprenants puisque trèèèèès longs, comme vous pouvez le voir dans ma vidéo. Ils se plient dans le sens de la longueur là où tous les autres inserts que j'ai pu voir se plient dans la largeur. Ils sont également assez étroits, pour pouvoir rentrer dans le hamac sans encombre. Pour être honnête, en recevant ma couche, je me suis dit que ça n'allait jamais rien absorber et que les fuites allaient être coton.

Alors verdict ?

Je n'ai jamais eu aucune fuite en Hamac. Si je dois sortir dehors un certain temps ou faire un long trajet en train ou en voiture, je choisis d'ailleurs une Hamac car je sais que je ne prends quasiment aucun risque. J'ai eu une fois un débordement mais qui est resté emprisonné dans le hamac. Tu as compris, je suis donc conquise ! Par ailleurs, ces couches sèchent extrêmemnt viten ce qui pour moi est très important vu que je n'ai pas de jardin ni de buanderie où faire sécher mes CL et qu'on ne passe pas une CL au sèche-linge. L'enveloppe extérieure est extrêmement fine et le hamac est pratiquement déjà sec en sortant de la machine.

Ce que j'ai aimé

Pas compliqué, je viens de vous le dire : pas de fuite, séchage ultra rapide, inserts très absorbants. J'aime aussi la finesse de ces couches, qui est surprenante quans on a l'habitude d'autres produits. Les Hamac sont très échancrées et fines, elles ne prennent donc pas beaucoup plus de place que des couches jetables dans le pantalon, ce qui est appréciable au niveau des vêtements mais aussi et surtout au niveau de la motricité de l'enfant.

J'aime le fait de pouvoir choisir une taille vraiment adaptée à mon enfant, parce que bien souvent, les multi-tailles se révèlent trop petites avant la propreté, je pense notamment à mes couches Best Bottom que j'adore mais qui commencent sérieusement à cisailler les cuisses de mon Gloutchy, pourtant plutôt fin de la guibolle.

Ce que j'ai moins aimé

Le prix. Les Hamac sont chères, très chères à mon sens. Déjà que passer aux CL représente un investissement au départ (on économise sur le long terme mais il faut avancer quand même), ce n'est pas évident de payer près de 30 euros pour une couche (Hamac simple). Après, il existe des groupes de revente d'occcasion mais les Hamac sont tellement prisées qu'aussitôt en vente, elles sont déjà parties, donc il faut être motivé pour réussir à en avoir !

La fermeture par scratchs. Entendons-nous bien, les scratchs tiennent super bien et ils sont fins, ce qui ne gêne donc pas l'enfant. En revanche, c'est assez pénible au niveau du lavage si comme moi tu es tête en l'air et que tu ne refermes pas la couche avant de la laver. Premier lavage, le scratch s'est refermé sur l'enveloppe de la couche, laissant une jolie marque toute poilue, SUPER.

Les tailles. Non, je ne suis pas schizo, j'aime pouvoir choisir la taille adaptée à mon enfant mais si j'avais dû m'équiper entièrement en Hamac dès la naissance, la facture aurait été hyper salée. Certes, on peut toujours revendre une taille pour en financer une autre mais je pense notamment aux parents qui voudraient conserver toutes les tailles pour un prochain enfant ou le sparents d'enfants rapprochés, au secours ! Même si je ne suis pas fan, le multi-taille a au moins cet avantage d'être plus économique.

Est-ce que je recommande les couches Hamac

Si vous avez les moyens, c'est un peu comme la Yoyo, je vous dirais de foncer. Sincèrement, elles sont agréables à utiliser, et je pense, agréables à porter. Je suis conquise et elles ne seraient pas si chères, j'en aurais achetées d'autres depuis belle lurette !

Couche Hamac classique Rosita – 28 euros

Lot de deux inserts en coton bio – 15 euros

Share Button

3 comments on “Couches lavables Hamac – Test et avis”

  1. Haha ! J'adore ton petit assistant ^^

    Merci pour cet article complet, ça donne envie d'essayer les Hamac, alors que je n'étais pas du tout partie sur cette marque à la base ! Je testerai bien, mais comme toi, pas le budget pour un équipement complet, qui plus est s'il faut multiplier les tailles ! Dommage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *