On ne présente plus la célèbre marque de puériculture suédoise, connue pour ses porte-bébés (je te donnais d’ailleurs mon avis sur le One ici), son iconique transat ou bien son lit parapluie ultra-compact. C’est de ce lit que je vais te parler aujourd’hui.

Le lit de voyage Babybjörn, il a quoi de particulier ?

Je te mets une petite vidéo, bien plus parlante que n’importe quel texte. Les deux gros points forts du lit de voyage BabyBjörn sont : son encombrement minimal et son montage/démontage ultra rapide. D’un poids d’à peine 6 kilos, matelas compris, ce lit pèse environ 2 fois moins qu’un modèle standard, parfait pour un lit dit de voyage, qu’a priori tu vas donc transporter un peu partout.

L’encombrement.

C’est un parti pris, parfois avoir un format carré très plat est intéressant, parfois c’est plus pratique d’avoir un format classique (pour le ranger au pied de la banquette arrière par exemple). Toujours est-il que pour le rangement à la maison quand il ne sert pas, tu peux glisser le Babybjörn sous ton lit => j’aime ! Et il passe à plat dans le coffre de ma Corsa (ce qui n’est pas le cas de l’Aeromoov, successeur du Magic Bed, dont je te parlais ici par exemple).

Le montage.

Oubliez toutes les galères habituelles auxquelles ont est confronté avec un lit classique. Ici, il suffit d’ouvrir la housse, de sortir le matelas et de laisser le lit s’ouvrir, clac clac, les pieds sont en place, il ne reste plus qu’à mettre le matelas dedans et il est prêt ! Pour le rangement, une fois qu’on a pris le coup de main, c’est tout aussi facile et rapide (je dis bien, une fois qu’on a pris le coup de main =  il faut replier les pieds dans la longueur, bref je me comprends).

Les textiles.

La housse de matelas et la housse du lit sont certifiées Oeko Tex. Là comme ça, t’as l’impression que c’est un truc qui sert à rien, mais une fois que tu auras vu ton enfant goûter toutes les parties du lit, tu seras bien contente qu’il ne puisse pas s’empoisonner avec !

 

Ce que j’aime avec le lit de voyage Babybjörn 

Le matelas.

C’est un VRAI matelas, bien dense et donc confortable. Hibou dort encore dessus sans problème. Bon point également pour la housse qui s’enlève trèèèès facilement et qui passe en machine à 60 (on a testé, c’est gentil de t’être investie mais maintenant tu peux nous laisser gastro, merci).

Les dimensions.

Même si on peut avoir l’impression que c’est un petit lit, Hibou, 3 ans, 18 kilos et plus d’1 mètre au compteur y dort encore confortablement. Le format du matelas n’est pas un format "spécial" comme sur le Sena de Nuna, qui comme tu le sais, reste mon lit parapluie de référence ! C’est donc très pratique pour la literie.

La qualité des matériaux.

Outre les textiles certifiés Oeko-Tex, j’ai été frappée par l’aspect robuste et qualitatif de ce lit. Cela a beau être un lit d’appoint, il n’en reste pas moins solide et j’ai toute confiance en couchant mes fils dedans (ce qui n’était pas le cas avec l’Aeromoov, où je n’ai jamais fait dormir Hibou par exemple). En le voyant (et en le soupesant) on peut avoir l’impression d’un lit en « toc » mais pas du tout !

PAS de limite de poids maximum.

D’ailleurs, tu peux mettre ton enfant jusqu’à 25 kilos dedans si le cœur t’en dit ! Alors oui, si tu as une crevette tu t’en fous, mais moi qui ai un Loulou ayant dépassé la barre des 15 kilos avant ses 2 ans, je t’avoue que ça m’a un peu gonflée que tous les articles de puériculture soient homologués jusqu’à 15 kilos. Enfin, ça m’a pas empêchée de dormir, mais je suis rassurée de savoir que mon fils ne risque rien dans ce lit, et que le lit ne risque rien non plus (vu le prix du lit, tu m’excuses, mais oui, c’est un argument). Evidemment, à partir du moment où l’enfant tente de sortir seul du lit, il ne faut plus l’utiliser. Mais j’ai au moins cette chance : Hibou n’a jamais essayé (hallellujah).

Ce que j’aime moins avec le lit parapluie Babybjörn

Absence de hamac nouveau-né.

Certes, présentement, je n’en ai pas l’utilité mais je trouve dommage qu’il n’y ait pas d’insert pour réhausser le matelas en position « berceau » lorsqu’on a un nouveau-né. Déposer son tout-petit aussi bas, outre le fait que cela n’est pas super pratique, bonjour le dos si on part plus de 3 jours !

Le matelas au ras du sol.

Quand tu pars en vacances dans une maison carrelée ou bourrée de courants d’air… je trouve ça bof bof. Je pense que c’est aussi psychologique, mais c’est comme ça, on se refait pas ma Brenda ! Avoir juste un matelas surélevé de 5 cm, me demande pas ce que ça change en vrai, dans ma tête, ça change tout !

Les pieds.

Comme sur le lit Instant d’Aeromoov, ils dépassent pas mal du cadre, ce qui fait que tu as besoin d’un petit périmètre de sécurité quand tu installes le lit, et que tu es vouée à te prendre les orteils dedans en t’approchant, si comme moi, tu es un boulet qui n’imprime toujours pas au bout de la 112e fois que OUI, ils dépassent !

Le prix.

On va pas se mentir, quand tu vois le prix pour un lit parapluie, aka lit d’appoint, aka lit qui ne vat pas te servir tous les jours pendant 300 ans nons plus, ça fait mal au cul porte-monnaie. Mais comme toujours, il faut bien réfléchir avant l’achat à ce que l’on veut : un lit pas cher qui servira à UN enfant, avec un matelas pas confortable, non déhoussable… etc. ou un lit cher, mais de qualité. Oui parce que dans le cas du Babybjörn, comme du Sena de Nuna d’ailleurs, je pense que le prix est justifié.

 

Est-ce que je recommande le lit parapluie Babybjörn ?

Sincèrement, si vous avez le budget et qu’il correspond à votre mode de vie, oui. Si vous hésitez à investir, demandez-vous quels sont vos contraintes et vos critères de choix les plus importants. Personnellement, je recommanderais ce lit si :

  • vous voyagez souvent, pour de courtes de durées (week-end prolongé par exemple)
  • vous êtes amenés à voyager en train, en avion, ou à utiliser les transports. Le Babybjörn, c’est un peu la Yoyo des lits parapluies, si tu vois ce que je veux dire. Compact, mais sans compromis sur la qualité pour autant.
  • vous n'avez pas de place pour ranger un lit parapluie standard à la maison (appart parisien sans cave par exemple)
  • vous avez besoin d’un lit d’appoint quand vous sortez chez des amis ou chez vous (à la maison, ce lit est devenu le lit « du malade », on le déplie dans notre chambre pour y faire dormir les gars quand ils sont malades et garder un œil sur eux)
  • votre enfant a un bon gabarit (pratiquement tous les lits de voyage du marché sont homologués pour des enfants de 15 kg max.)

La seule utilisation pour laquelle je ne recommanderais pas ce produit serait une utilisation en lit d’appoint longue durée. Ici, le Gluts a passé plusieurs semaines dans le Sena avant d’avoir son petit lit en bois, je ne l’aurais pas fait avec le Babybjörn.

Lit de voyage Babybjörn, 239,90 euros prix public conseillé

Share Button

2 comments on “Lit parapluie Babybjörn – Test et avis”

  1. Merci pour ton avis sur ce lit. J'ai utilisé ce lit d'appoint depuis 18 mois pour mon petit car on était en appart et pas de place pour un deuxième lit à barreau 🙁 honte à moi mais franchement pas de soucis de sommeil dedans. Le vrai matelas est un vrai plus pour nous je trouve!!! En tout cas, très interessant d'avoir le comparatif avec le Nuna par exemple!! Merci!

    • Y a pas de honte à avoir ! On fait ce qu’on peut ! J’ai eu la chance d’avoir le Sena pour Gustave donc je peux comparer et dire ce que j’en pense mais en aucun cas je me permettrais de juger hein !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *