Tu vois, quand j’étais gamine, ma Maman était très investie dans ma vie scolaire. Un peu trop à mon goût, même. Elle était parent d’élève, elle accompagnait les sorties, et faisait des cadeaux aux instits, dans les années 1980, quand c’était même pas encore la mode.

D’ailleurs c’était tellement pas la mode, que j’en faisais souvent les frais. Les autres élèves, moqueurs comme peuvent l’être des enfants de cet âge me raillaient, me mettaient à part en me désignant comme la chouchoute, ou l’intello de service. Oui, parce qu’en plus j’avais un bon niveau.

J’aime pas trop en parler, rapport que j’ai pas envie qu’on me traite de Caliméro, mais le fait est que j’ai vécu une scolarité un peu à part, avec des copines, fort heureusement, mais jamais « mainstream ». Bon, j’ai survécu, tu me diras, et de toutes façons, les gosses trouveront toujours un truc pour charrier leur voisin, et finalement, c’est un peu la vie aussi. T’apprends vite que des cons y en a partout, et que les personnes sur qui tu peux compter sont aussi rares que précieuses. C’est juste que ça m’a marquée et que même à 32 ans, je n’ai pas oublié.

Bref, je me suis toujours dit que mois j’interfèrerais dans la vie scolaire de mes enfants, mieux ils s’en porteraient. Evidemment, j’écoute je mène l’enquête telle Sherlock Holmes, pour savoir tout ce qui se trame là-bas, dans le moindre détail.

Comme tu le sais, Hibou a eu quelques difficultés à s’adapter au système scolaire, à la vie en communauté, alors forcément, je suis curieuse de savoir si tout se passe bien, s’il a des amis, s’il a fait du dessin ou de la pâte à modeler et s’il mange bien à la cantine. Evidemment, l’éducation nationale, c’est pas la crèche, et personne ne te dira jamais rien sur le mystère de la classe turquoise. Evidemment bis, Hibou est ultra coopératif, et si j’en crois ses réponses à mes questions, il mange de la saucisse tous les jours et apprend la même chanson qui parle d’hippopotames et de dauphins depuis le 1er septembre.

Jusque là, tout va bien. Je me dis que si personne ne dit rien, c’est que tout va bien. Je regrette en silence le manque d’infos et je me console à chaque période de vacances en feuilletant le classeur de vie de mon bébou, m’extasiant devant tel ou tel collage ou apprenant avec joie qu’il a appris à chanter Gigot Bède (Jingle Bells, ndlr) en anglais dans le texte.

Mais quand Hibou est revenu ce mardi soir en me disant « Chilpéric*, il est méchant ! Il me tape » je n’étais pas préparé à ça. Visiblement, Hibou non plus. Je rappelle que c’est encore un petit, il est de fin d’année dans une classe à double-niveau, avec seulement 8 PS. Son école s’apparente plus à une usine, avec 250 mioches entre 3 et 6 ans répartis dans 8 ou 9 classes.

Mais revenons-en à Chilpéric. Comme toujours, difficile de savoir avec Hibou quand a eu lieu l’événement dont il parle, comme tous les enfants il confond hier avec demain, sans parler d’aujourd’hui ou de tout à l’heure. En plus, je sais qu’il commence à raconter des histoires, sans avoir conscience du concept de « mensonge », il me raconte parfois des trucs « pour de faux », comme il dit.

Je suis une maman poule, une maman louve, une maman tout court, dont le cœur s’emballe dès qu’on s’approche un peu trop près d’un des cheveux de mes fils. Alors souvent, je tempère, j’essaie de ne pas m’enflammer. Je creuse, pour en savoir un peu plus avant de crier au meurtre. Bon, Chilpéric, il a fait quoi, où, quand, comment, avec qui ? Et toi, tu faisais quoi ? Et la maîtresse, elle a dit quoi ? Il ne me manque plus que la grosse lampe qui fait mal aux yeux et on se croirait en plein interrogatoire sur 13e Rue.  Mais je dois savoir. Je dois savoir si Hibou joue, ou s’il a vraiment été tapé.

« Chilpéric, il a été tout seul, parce qu’on tape pas. Hein Maman, les mains c’est pour les caresses ? » Gloups. Grosse boule dans la gorge parce qu’après 3 ans de dur de labeur, de répétitions et de rabâchage, 3 ans à me dire que je pisse dans un violon dès que je lui explique un truc, Hibou vient de me ressortir la base de mon éducation. Séquence émotion. « Oui mon Amour, pour les caresses et les câlins, pas pour taper, jamais. »

Je suis sûre qu’il n’a pas inventé. Je me demande si je dois en parler à la maîtresse ou pas. Parce que bon, j’ai pas envie de devenir cette maman chiante, quoi. Je verrai bien en le déposant ce matin, j’aviserai.

Ce matin, je dépose donc Hibou à l’école. Dans les escaliers, même pas le temps de quoique ce soit que Chilpéric déboule, fout 3 baffes à mon gamin, le pousse, le fait tomber et se barre en courant en nous laissant comme 3 ronds de flanc, lui, son frère et moi.

Alors là autant te dire que la Maman louve, la maman lionne, la maman CHIANTE n’a pas réfléchi avant d’attraper le Chilpéric par le col et de l’allumer « Ecoute-moi bien mon chou, je sais que tu as tapé Hibou mardi, et là je te vois, tu recommences sous mon nez et en plus tu le fais tomber dans les escaliers, alors tu vas te calmer s’il te plait ! Ici on tape pas ! »

En haut des escaliers, la madre de Chilpéric a tout vu, ma réprimande, mais aussi son fils taper un autre élève. Rien. Elle ne dit rien et ne fait rien. Devant la porte de la classe, Chilpéric me regarde et crie «  Je va le dire à mon Papa, et il va venir te taper !! ». Je suis soufflée, estomaquée, choquée. Dois-je rappeler que Chilpéric doit avoir 3 ans et demi ? J’ai de la peine pour lui, en fait. Une fois encore, la maman ne dit rien. Chilpéric se met alors à pleurer et dit entre deux sanglots « Maman, la dame il est méchant… » Réponse édifiante de sa maman « Ne joue pas avec ceux qui ne veulent pas jouer avec toi ! »… Cette fois c’est moi qui ne dis rien parce que je ne sais pas quoi dire. Depuis quand taper est synonyme de jouer ?

Dans la classe Chilpéric continue à pleurer. L’ATSEM lui demande ce qui ne va pas, la maman répond « Nan mais y a des enfants qui veulent pas jouer avec lui, pfff ! »  AHEM. Trop, c’est… Tropico (ouiiiii tu commences à bien me connaître), je la regarde et je lui dis avec tout le calme dont je dispose à l’instant T (c’est à dire pas grand chose, Chilpéric ayant déjà bien joué avec mes nerfs) : « Madame, votre fils ne joue pas, il tape, c’est quelque peu différent tout de même… » (Oui j’aime bien parler comme si je vivais dans un épisode de Murdoch des fois). Je n’ai même pas eu droit à une réponse, ni même un regard. Rien. Tu m’étonnes que Chilpéric foute des claques. Peut-être que comme ça on l’écoute et on lui répond.

Du coup, je suis allée voir la maîtresse. J’ai mis les choses au clair avec elle, mais aussi avec Hibou qui apparemment n’est pas le dernier à faire l’imbécile en classe. Bref, Je suis devenue une Maman chiante.

Et tu sais quoi ? Si c’était à refaire, je referais pareil ! Nan mais oh !

 

*le nom a été changé

Share Button

15 comments on “Vie scolaire – la Maman chiante”

  1. Bravo!! Moi je dis en tant que Maman…Et maîtresse c'est bien dit et bien fait… très bonne réaction… Chilpéric doit comprendre et si sa mère à lui ne le dit pas faut bien qu'on lui explique… Tu l'as fait (oui je te tutoie… Oups) avec fermeté et bienveillance!! Bien joué recommence autant que nécessaire !!!

  2. Tout à fait on ne tape pas mais au bout de 3 ans de vie scolaire on leur apprend si on te tape tu le dis à la maîtresse puis après tu pousses de ton côté pas taper hein pousser guère mieux mais je veux que ma fille se défende car moi aussi école pas évident 1 an d'avance en classe de bonnes notes pas forcément à la pointe de la mode et je me faisais bouffer alors tant pis!!! 

    Premièrement tu ne tapes pas d'abord mais si tu estimes avoir mal alors tu rends ne te laisse pas faire surtout….

    Sache que j'aime tes raisonnements vraiment ils me font tellement du bien maman chiante et mère poule j'adore merci encore 

  3. Que te dire sinon que tu as raison, je dois dire, que je suis comme toi, une maman chiante, on ne touche pas à mes enfants, souvent on me dit "ce sont des enfants, ils doivent apprendre à se débrouiller seul" mais quand je vois mon fils avec une marque de morsure dans le dos et que je le questionne, la première chose que je fais le lendemain, c'est d'aller voir la maîtresse, de lui montrer son dos et de lui expliquer ce qu'il m'a dit.

    Il m'arrive souvent de me dire que je suis trop protectrice, mais tant pis… Je préfère passer pour la chieuse de service…

    Ne change pas test comme tu es

     

  4. J'adore te lire (je rigole toute seule ) (certain passage évidemment  à je ne trouve pas ça drôle de taper les autres…) 

    L'école c'est dur l'année dernière je n'avais pas d'infos sur le comportement de mon fils et quand on essayait de savoir ça allait, alors apprendre qu'en fait il faisait n'importe quoi en classe mais qu'en plus avec d'autres éleves ils embêtant un pauvre gamin dans la cour ça m'a soufflé… Cette année c'est lui qui se fait régulièrement tapé poussé gifler par une gamine qui lui a fait du chantage car si il le dit elle ne l'inviterà pas chez elle… il est en moyenne section j'ai franchement peur pour le reste de sa scolarité.. (et j'ai peur de tomber sur ce genre de parents devant qui c'est bien dur de garder son calme)

  5. J'ai tellement peur de l'école pour ça… Tu me dira j'ai le temps, elle n'a que 9mois mais elle est tellement chouchou, elle aime tout le monde…

    Bref, je ne sais pas comment je réagirait dans une telle situation et surtout si j'arriverai à garder mon calme face à la maman!!!

    Bon courage à toi et surtout à Hibou, j'espère que la situation va vite rentrer dans l'ordre.

  6. C'est ma hantise cette situation là… Et en plus de se retrouver en tant que maman face à des parents hermétiques!

    J'espère bien que Chilperic a arrêté d'avoir ce genre de comportement!?

  7. Je suis choquée et en même temps pas tant que ça. Il y a des gens qui éduquent leurs enfants dans la bienveillance et le respect de l'autre et d'autre non. Si ce petit ne connaît que ce mode de relation ce n'est finalement pas si illogique. Dommage que qu'un autre en fasse les frais (en plus de ce petit). Mon fils a eu cette période aussi mais il a 17mois quoi. Et c'est difficile on lache rien à la maison. Mais je sais aussi je c'est une étape normale. En revanche qu'une mère ne dise absolument rien et cautionne c'est scandaleux. J'ai lu un article une fois qui disait au parent de "victime" de ne pas intervenir pour que l'enfant garde une estime de lui et se sente capable de se défendre seul. Mais plutôt de lui apprendre à gagner en assurance. Planter ses jambes bien dan le sol, regarder l'autre dans les yeux et lui dire que c'est interdit de le taper. Je ne sais pas si sa marche mais ça montre déjà à l'autre que justement l'agressé n'est pas "faible", ne se laisse pas faire. Et puis il y a aussi les sports qui donne de l'assurance. Mais ton hibou n'en est probablement pas là. Bon courage en tout cas. C'est difficile pour une maman assister à ça. 

  8. J'ai eu le même cas avec mon fils en petite et moyenne section et si j'ai pu hésiter 30 secondes en me demandant aussi, si l'intention de taper était bien là ou qu'un jeu avec pu lui paraitre trop brutal. Au bout de sa 2ème plainte, j'ai averti la maitresse.

    Et malheureusement, ca n'est pas toujours les enfants "mal élévés" qui tapent, celui qui a mordu le mien au sang, ses parents étaient désolés et m'ont dit être choqués et surpris car eux mêmes sont toujours dans le dialogue avec leur enfant….

    A l'heure actuelle, je suis encore très vigilante (mais je pense qu'il prend en assurance) la sécurité de mon enfant à l'école, pour moi, ça n'est pas une option!

    Donc voilà, maman chiante, peut-être, mais c'est le minimum!

  9. Non mais c'est grave quand même !!!!! Ca me met tellement en colère pour vous cette non-réaction de la maman. OUH pinaize !!!

  10. * et tu l'as remplacé par chilpéric ! Mdr

    Je détestais l'école enfant, puis en tant que professionnel intervenant, et je la détesterai en tant que mère, que veux-tu, on ne se refait pas 😉

    Mais dans ma détresse, voir ma mère apparaître dans la classe, ou accompagner les sorties scolaires, était d'un immense réconfort, et ce, tout au long du primaire. Alors si ton fils a besoin de ta présence, voir de ton intervention, surtout ne te gênes pas !

  11. Pauvre gosse … mais il va grandir avec quelles bases ??? Ca me fait tellement mal au coeur de voir des gamins dans ce genre d'environnement ! J'avoue que je suis ravie que les gars soient dans une petite école familiale et privée, au moins chaque enfant est géré au cas par cas et pas noyé dans la masse …

  12. Je comprends parfaitement la situation, mon frère a vécu la même chose à l'école. Un gamin lui tappait dessus sans arrêt, un jour, mon frère s'est rebellé et a répliqué et c'est lui qui a été convoqué. Ma mère est devenue "la maman chiante" et à menacer de porter plainte à la gendarmerie si mon frère était celui qui finissait puni alors que le corps enseignant savait que c'est mon frère qui subissait chaque jour des coups et que rien n'avait été fait pour lui jusque là. Elle a demandé si l'enfant en question était protégé parce que ses parents étaient à la mairie, et là réponse gênée "non non pas du tout". Bref, il a fallu menacer pour que tout s'arrête c'est quand même dingue des fois !

  13. Je suis un peu dans le même cas de figure que toi(à quelques jours près nos fils ont le même âge). Souvent depuis la rentrée j'entends qu'il n'est pas copain avec T,V et N, parce qu'ils tapent, poussent et tirent les cheveux. J'ai hésité, longtemps, en fin d'année, ça commençait à trop influencer son comportement vis à vis de l'école, j'en ai parlé à la maîtresse sans citer les 3 comparses. Elle m'a dit qu'elle ferait attention, dans quelle mesure, mystère…

    Mais le plus étonnant est venu récemment, depuis janvier, mon asticot doit fréquenter l'accueil de loisirs et la garderie (culpabilité inside), ils sont peu de 3 ans, et un des rares est V qui commençait en même temps. Je pense qu'au début c'est contraints et forcés qu'ils se sont tournés vers la seule figure connue. Mais maintenant ils sont cul et chemise et V a radicalement changé de comportement. Je pense que cette agressivité à l'école était pour lui une sorte de "protection" vis à vis de l'autre… Reste plus qu'à mettre T et N à la garderie et on sera de retour dans l le monde des Bisounours que je veux pour mon lardon

  14. Bonjour , tout d'abord Merci pour ce Blog et ton insta . Ensuite , si je peux me permettre tu n'es pas une maman chiante tu es une maman une vraie qui vit les choses avec ses tripes . Que je me retrouve dans ce que tu dis ce que tu vis ⭐️Merci de metrez des mots . Je te souhaite plein de courage pour tout ce que tu traverses en tout cas vraiment tu es une vraie guerrière maman tres jolie journée 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *