Capture d'écran 2015-03-19 18.02.20

Aujourd'hui, j'avais envie d'écrire un article niou-niou-niou. Ça tombe bien, j'ai en réserve 5 nouveaux petits bonheurs hibouesques (après ceux dont je parlais ici et là) à partager avec vous.

1- En avant toute ! Quand Hibou marche, je craque, je fonds, j'ai les mandibules qui crispent (copyright Tante Popi pour l'expression).

Non mais sérieux, la dégaine de culbuto avec les jambes arquées, presque toutes droites, le bide qui pointe en avant et les bras ballants… JE MEURS ! D'ailleurs, depuis quelques temps, Hibou ne marche plus, il court. Je sais pas si ton Bibou à toi court, ou si tu as déjà remarqué mais quand un enfant d'à peine 16 mois court, et ben on dirait qu'il est bourré. Souvent, il rebondit sur les murs (t'inquiète pas, va, le Hibou est tout sauf douillet) et j'ai ce monument de la chanson française qui me vient en tête : "J'suis comme une boule de flipper… Qui roule !!!" Ne me remercie pas, c'est cadeau 😀 Bref, il me fait rire et sourire ce Hiboubou marcheur ! Ah et attends, son Papa lui a appris à marcher à côté de la poussette, en se tenant au montant. Comment dire… C'est juste le summum de la mignonitude !

2- "Câlin Bébé". En tant que presque multipare, je ne te cache pas que j'appréhende un peu l'arrivée du petit frère dans la famille. Je n'angoisse pas vis-à-vis d'une éventuelle jalousie de la part d'Hibou, non, je me dis que ce sera inévitable et bien normal après tout. J'ai plus peur de moi, de ne pas arriver à bien gérer 2 enfants en bas-âge, d'en "négliger" un pour m'occuper de l'autre et vice-versa. Ou que du moins, ils se sentent négligés tour à tour… Du coup, je fais en sorte d'investir Hibou dans la grossesse depuis le début, et pas seulement quand je lui dis que je ne peux plus le porter car j'ai mal au dos ! Il sait donc qu'il y a "Bébé dans le ventre de Maman", qu'un jour il sera dehors et viendra avec nous à la maison, qu'il sera tout petit et fragile et qu'il aura besoin de beaucoup de bisous. C'est devenu une habitude pour lui, quand je lui demande "Il est où Bébé ?", Hibou court, soulève mon t-shirt et baisse mon pantalon pour voir mon ventre, il le carresse (tu connais Hibou ou bien ? il CARRESSE mon ventre quoi) puis le regarde un moment avant de coller son visage dessus et de faire des bisous. Rien que d'en parler, mes hormones de femme enceinte me font pousser ma ptite chialouze du jour. Non mais haaaaaaannnnnnn quoi ! Des bisous à Bébé ! D'ailleurs, c'est pas compliqué, depuis qu'on attend ce petit frère, il n'y a que lui qui ait droit aux câlins et aux bisous hibouesques !

3- Un esprit sain dans un corps sain. Bon, OK, pour l'esprit sain, on repassera. Mais pour ce qui est du corps, Hibou est entré dans la fameuse phase d'imitation. Il veut faire comme nous : mettre ses chaussures, enfiler son bonnet, se moucher, cuisiner, se coiffer… et son gros kiff de la life, c'est de se brosser les dents. Autant te dire qu'il n'a pas eu besoin de demander 2 fois, hein ! J'ai eu le flash de dans 3 ans, quand je lui dirai " Tu t'es lavé les dents ??" avec les gros yeux et tout, et que lui me dira "NAN ! ZE VEUX PAS !!" alors j'en profite pour l'instant ! Il est tellement content quand il me voit prendre ma brosse à dents, il trépigne et attend que je lui donne la sienne (avec son dentifrice à lui) et après, on se lave les dents en rigolant, l'un en face de l'autre… J'adore ce moment ! (J'avais prévenu pour le niou-niou-niou, non ?)

4- Chauffe Marcel ! Il semblerait, je dis bien, il semblerait, qu'Hibou ait enfin adopté un doudou. Incroyable mais vrai, mais il n'en avait pas jusqu'ici (hormis ses 6 tétines qu'il lui faut pour dormir) ! En partance pour un petit séjour à Starsbourg, on tuait le temps dans une boutique Gare de l'Est quand notre route a croisé celle de Marcel la Licorne. Enorme coup de foudre hibouesque qui a eu un fou rire en le voyant pour la première fois et qui ne le lâche plus depuis. Ça me fait vraiment tout drôle qu'Hibou développe une affection particulière pour cette peluche car il n'a jamais fait ça avant. Alors quand je vais le chercher dans sa chambre le matin et que je le trouve en train d'enfouir son visage dans le pelage de Marcel… je fonds (oui, encore ! Je suis souvent fondue, c'est comme ça).

5- A deux, c'est mieux. Depuis maintenant quelques semaines, Hibou évolue à la vitesse grand V. Au niveau moteur, bien entendu, mais aussi au niveau cognitif. Il comprend tout (ça fait bizarre la jour où tu dis pour la millième fois "On va mettre les chaussures" et où il disparait en courant pour revenir avec ses godasses à la main) et percute du feu de Dieu. Du coup, c'est super, on peut faire de "vraies" activités ensemble, comme un puzzle simple, ou jouer avec des poupées russes. J'aime ces moments de partage, où il me regarde avec les yeux emplis de joie quand je lui montre une première fois comment faire, puis quand il peut faire à son tour. La touche niou-niou ? Quand, après avoir réussi à visser un couvercle ou empiler ses cubes, je peux lire la satisfaction et la fierté dans son regard et qu'il s'applaudit lui-même !! Bouh, j'en pleurerais presque !

Bon, et sinon, je sais que je suis gaga, hein, t'en fais pas. Mais je suis sûre que toi aussi, nan ?

Share Button

10 comments on “Mes 5 petits bonheurs hibouesques #3”

  1. Je trouve qu’au lieu de se tasser la gagaitude s’empire encore avec l’âge !!!! Enfin… sûrement jusqu’à un certain âge après ça disparaît peut-être ?

  2. oh sue c’est tout chouchou tout ça !!!
    ici, les deux moments niouniou :
    – idem pour le doudou, Lapin est tombé en amour avec un lapin qu’il câline, garde dans ses bras quand on le lève, cherche au moment de s’endormir… adorable !!
    – il est tout content quand on fait mine de se préparer pour aller se promener. On sort les chaussures, le manteau et on dit « en route » et là il bat des bras, fait des grands sourires et pousse de grands cris de joie !
    génial !!!
    c’est bon de profiter de ces moments…

  3. Depuis 2 semaines Noé (qui ne marche pas encore) veut marcher tout le temps et surtout il ne veut plus être dans sa poussette du coup en ce moment les gens qui ont la chance de nous croiser voient une maman galérer en train de pousser d’une main sa poussette maousse lourdosse et de l’autre main tenir un Bébé bancale qui se tient à la poussette. Et tout ça en essayant les 3/4 du temps de mettre son pied sur la roue de la poussette et donc de manquer de se casser la figure toutes les 3 secondes et demi. Normal quoi. Et tout ça à 2km/heure. ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *