DSC00651

Cela fait un bon moment que j'ai envie de vous parler sécurité routière. Mais j'avoue tout, comme je suis très mauvaise élève et donc pas du tout un bon exemple, je repousse cet article depuis des mois. J'ai toujours honte quand on me demande "ils ont quoi comme siège auto tes enfants". Je vais te le dire, ils ont des no name, des nanars, des sièges pourraves.

Voilà, je me suis confessée et sache que je travaille d'arrache-pied pour pouvoir rectifier le tir rapidement. Parce que maintenant, je SAIS. Il faut dire que les parents sont peu voire pas du tout informés des risques en voiture, et qu'il est difficile de croire que des sièges dangereux sont encore en vente libre en France. Après tout, pourquoi le siège acheté au supermarché du coin à 50 balles serait-il mauvais ? Il est vendu là, dans mon supermarché, c'est qu'il doit pas être si nul, si ? Et ben si ! Enfin, je me garderais bien de jeter la pierre ou de me montrer catégorique, vu que je suis loin d'être une experte. D'ailleurs, pour toutes les questions concernant les enfants et la sécurité routière, je te recommande, non, je t'ordonne, d'aller voir le site de ma copine Maryline, que tu connais peut-être déjà : Sécurange.

gamme joie siège auto

Toujours est-il que depuis la naissance d'Hibou, j'ai énormément évolué sur la question. D'un point qui au départ me semblait accessoire, la sécurité de mes enfants en  voiture me parait aujourd'hui essentielle. C'est donc avec grand plaisir que j'ai accepté d'assister mercredi dernier à une conférence de la marque Joie sur le sujet.

Joi est une marque de puériculture anglaise dont je te reparlerais très certainement sur le blog. Arrivée en France en 2013, elle rencontre un franc succès, grâce à des produits bien pensés au rapport qualité-prix imbattable. Poussettes, chaises hautes, lits de voyage ou transat, Joie propose surtout de la grosse puériculture, et notamment, une très large gamme de sièges auto.

joie rearfacing a l'envers et contre tout

Lors de la conférence, l'accent était mis sur le rearfacing, autrement dit, sur le fait d'installer son enfant dos à la route. C'est obligatoire en France jusqu'à 9 kilos ou jusqu'aux 15 mois de l'enfant. Or, en cas d'accident, voyager dos à la route est 5 fois plus sûr, que votre enfant pèse 8 ou 30 kilos. A titre d'exemple, en Suède -pays reconnu pour son taux de mortalité routière extrêmement bas-, il est obligatoire pour les enfants de rester dos à la route jusqu'à leurs 4 ans ! Forte des différentes données en la matière, la marque Joie a décidé d'étoffer son offre de sièges auto rearfacing, tout en conservant quelques références en face route, pour les enfants plus grands ou les parents récalcitrants.

Je ne vais pas vous gonfler jusqu'à la fin de mon article (encore que si en fait), mais faire voyager son enfant face route, c'est PRESQUE comme si le siège auto ne servait à rien (j'ai bien dit presque hein). En cas de choc, sa tête -qui représente un quart de son poids contre seulement 6% à l'âge adulte-, est projetée en avant, avec des conséquences pouvant être dramatiques. En rearfacing, le corps de l'enfant, sa colonne vertébrale et sa tête sont protégés comme dans un cocon par le siège, qui absorbe le choc. A titre d'exemple, la tension exercée sur le cou est 73% moindre en dos route par rapport à une installation face route ! Pensez-y !

Joie, c'est pas moins de 13 sièges auto différents, de la coque 0+ au siège groupe 2-3, en passant par le siège rotatif ou bien les sièges boucliers. La marque propose aussi 2 références i-Size, qui est la nouvelle norme en vigueur permettant de choisir son siège en fonction de la taille de l'enfant (et non de son poids comme c'était le cas avant). Fixation isofix ou avec ceinture, à chacun de choisir le modèle qui lui conviendra.

Côté sécurité et crash tests, Joie teste ses produits en interne dans des conditions extrêmes et fait appel à des laboratoires indépendants agréés pour s'assurer de répondre aux normes en vigueur. Une fois sur le marché, les produits continuent d'être testés régulièrement afin de toujours offrir aux familles les meilleures solutions possibles. Parmi tous les sièges auto fabriqués par Joie, je vais t'en présenter 3 que j'ai particulièrement aimés lors de la présentation de cette semaine.

 

Joie spin 360

Le spin 360. Comme son nom l'indique, ce siège pivote à 360 pour faciliter l'installation de bébé. Oui moi aussi, je trouvais ça "gadget"… mais ça c'était AVANT d'avoir deux enfants et de passer 20 minutes à les installer, même pour 3 minutes de trajet (d'ailleurs le jour de la conférence, j'ai payé le parking et le temps d'installer les enfants et de ressortir, j'ai dû repayer à la borne de sortie stp, parce que j'avais mis trop temps à sortir !! Bref). Là, un simple clic et hop, le siège est face à toi, prêt à accueillir les petites fesses de ton bébé. Re-clic, et le voilà correctement installé. Le spin 360 est un siège 0+/1, soit de la naissance à 18 kilos. Il s'installe dos ou face route.

Joie spin 360 Bouchu rearfacing spin 360 joie Hibou joie spin 360 Bouchu

Si Bouchu et ses 78cm étaient au poil en dos route, je t'avoue qu'il a fallu installer Hibou et ses 18 kilos en face route, autrement il était vraiment ramassé sur lui-même, comme une petite boule. A noter que le fait de replier ses jambes en dos route sur le siège devant soi ne gêne ABSOLUMENT pas les enfants. Ce sont nous, adultes, qui projetons cette gêne sur eux. Là, quand je dis boule, c'est plus le dos qui me paraissait vraiment arrondi. bon en même temps, le siège va jusqu'à 18 kilos et Hibou les fait donc c'est pas vraiment la cible dirons-nous ! Le spin 360 est un siège isofix, muni d'un harnais 5 points. Son dossier est inclinable, ce qui est indispensable selon moi pour un nouveau-né et les plus petits bébés, qui dorment beaucoup et sont mieux un peu allongés.

 

 

Joie every stage

Le Every stage. Tout comme le spin 360, tout est dans le nom : un seul siège, pour tous les âges, soit de la naissance à 36 kilos (groupe 0 à 3), ce que personnellement, je trouve ultra pratique. En effet, on  a pas tous les moyens d'acheter un prelier siège, puis d'en changer en cours de route, puis d'investir dans un réhausseur pour finir. Evidemment, un minuscule nouveau-né sera toujours mieux dans une coque, mais pour les budgets serrés, ou les familles qui prévoient de bouger une fois bébé un tout petit peu plus grand (4 mois je dirais), c'est le siège parfait. Il s'installe dos route jusqu'à 18 kilos ou face route à partir de 9 kilos (mais si tu as bien lu, tu laisseras ton enfant dos route le plus longtemps possible, n'est-ce pas ?), avec une fixation ceinture.

 

joie trillo shield

Le Trillo shield. Très bien noté aux différents crash tests, ce siège est un joyau en terme de rapport qualité-prix. Pour moins de 150 euros, vous aurez un siège sûr pour votre enfant, à partir de 9 kilos. Bon, comme il ne s'installe qu'en face route, je recommanderais personnellement d'attendre un peu plus, moi j'aurais du mal à y mettre Bouchu par exemple, bien qu'il fasse près de 10 kilos. Par ailleurs, le bouclier est une excellente alternative si votre enfant ne supporte par le harnais, qu'il se contorsionne pour enlever ses bras ou qu'il arriver à les sortir des bretelles. A tester de toute urgence, donc ! Je pense d'ailleurs en acheter un pour Hibou tout bientôt.

Bref, tu l'auras compris, Joie est une marque de confiance qui gagne vraiment à être connue, que ce soit pour ses sièges auto ou ses autres produits, dont la qualité est toujours au rendez-vous. Et parce que chaque jour dos à la route est un jour plus sûr, Joie s'engage aujourd'hui à militer pour le rearfacing, comme le témoigne sa nouvelle baseline "à l'envers et contre tout".

Et toi, tes nains, ils sont dos ou face route ?

joie siege auto

Share Button

7 comments on “Sécurité routière : protégeons nos enfants avec Joie”

  1. Une de face (3 ans) et un de dos (6 mois) et ma grande aurait été en rear facing si j'avais pu (précédente voiture trop petite)!

    Sinon, j'adore ta bannière

  2. Mes deux filles sont face à la route, çar C était des cris en permanence quand elles étaient dos à la route. Nous avons opté pour  Cibex et recaro avec bouclier !!! 

  3. Je trouve ton article intéressant, je suis aussi une mauvaise éleve dans le genre mais surtout parce que je trouve qu'on est mal informés… 

    Je me suis pris des réflexions affreuses sur mes capacités à être une bonne mère parce que je laissais le manteau à ma fille.  Ouais ben encore faut il le savoir !!!

    Franchement, ok pour la sécurité tout ça, mais peut être faudrait il informer les gens en masse avant de leur jeter la pierre. 

    Aujourd'hui je lui enlève son manteau, j'ai un très bon siège (mais uniquement parce que je l'ai gagné, sinon je n'aurais pas pu investir autant….) mais elle est face route. Dans ma minuscule voiture trois portes, c'est très compliqué. 

    Et je trouve que c'est tellement injuste tout ça, parce qu'on a déjà tellement de bonnes raisons de culpabiliser en tant que maman. . 

      • Il faut impérativement enlever les manteaux en voiture ! Regarde des vidéos de crash tests enfants avec et sans manteaux et tu vas comprendre. Si tu laisses le manteaux, c’est comme si tu n’attachais pas ton enfant (ou presque).

  4. J'avoue je suis à moitié bonne eleve… Numéro 1 est dans un rehausseur tout pourri mais je n'ai pas vraiment les moyens de mieux l'installer(du coup ton article fait mouche rapport au prix des sièges présentés) par contre numéro 2 est dos à la route dans un bon siège et sans manteau (je l'ai appris tard ça).

    Bonnes vacances 

  5. Mon grand bébé de 21 mois est dos à la route . J’ai un siège besafe donc dos à la route jusqu’à 4 ans . Et bien bcp de monde est choqué qu’il soit encore dos route ! Et moi je me sens bcp plus zen ! Par contre nous avons changé de voiture pour s’adapter au siège auto lol !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *