Ce matin, j'ai lu un article qui parlait de la mode des mères indignes, vulgaires et grasses, qui se plaignent sans être conscientes de la chance qu'elles ont d'avoir des enfants.

Putain mais on peut plus vivre dans le respect des uns et des autres et de la différence ?! Il y a autant de façon d'être mère que de mamans ! 

Qu'on adhère pas à l'ironie et au franc-parler, je le conçois et heureusement que chacun a son point de vue dans la vie. Mais qu'on donne une image de mère qui n'aime pas ses enfants aux mamans qui osent dire que leurs nains sont parfois chiants et les rendent chtarbées, ça m'insupporte !

Mes enfants sont TOUT pour moi, je donnerais ma vie pour eux et si on jour on me proposait de redevenir la coquille vide que j'étais avant eux, certes plus fraîche, moins fatiguée, moins molle, mieux habillée (avec des habits sans tâches qui collent ni qui puent), avec teeeeellement de temps pour ma gueule, je dirais NON. Ma vie est avec eux, ma vie c'est eux.

Mais c'est pas pour autant que c'est tous les jours facile, merde !!! Et savoir que quelque part dans le monde, une autre maman a son enfant qui a cagué dans le bain ou dans son pieu, putain que ça me rassure et ça me fait du bien !!

Bref, je suis une maman indigne, vulgaire, qui se plaint tout le temps, mais qui VIT, qui RIT, et surtout, surtout, qui AIME ses gosses à en crever (même chiants si t'as bien suivi). 

Merci à vous d'être là, de commenter, de m'aider à souffler, à dédramatiser, à avancer et à APPRENDRE avec le plus d'humilité possible.

Et si un jour je deviens aussi chiante que le schtroumpf à lunettes et que je ne montre plus que des clichés digne des plus grands photographes, jetez-moi des cailloux.

(C'était le post pavé de 7h36)

Share Button

10 comments on “Je suis une mère indigne”

  1. Y'a vraiment des cons partout! Ceux qui ont écris cette article n'ont pas d'enfants pour sur et ne savent pas comment ils peuvent nous rendre folles d'amour et folle tout court

    Bon courage à ce dernier jour avant la rentrée (délivrance? ) de Hibou si j'ai bonne mémoire!!

  2. Bonjour ! je suis entièrement d'accord avec toi, on n'a pas le droit de se plaindre, ça ne se fait pas, on a la chance d'avoir des enfants en bonne santé, que demander de plus?? Heureusement dans mon entourage j'ai des mères de famille "indignes" qui osent se plaindre, et tu sais quoi, ça me fait un bien fou de les entendre se plaindre de leur gosse !! mais j'en ai certaines aussi qui ne comprennent pas et quand je me plains de ma fille (2 ans) me font bien comprendre que je suis une mauvaise mère ; ça me fait tellement mal leur réfléxion que j'en viens à douter… alors quand j'ai lu ton billet là ce matin, je me suis dit qu'il fallait que je te remercie !! MERCI ! non on n'est pas des mères parfaites… mais on est quand même des mamans qui déchiiiiiiiirent 🙂 😉 <3

  3. Salut!

    je ne suis maman que depuis 4 mois, j'adore mon bout de chou mais c'est parfois très difficile (et je n'imagine pas ce que ça doit être d'en avoir deux!) Et ça me remonte le moral de lire des blogs de mamans qui parlent "vrai", si ça sent la guimauve je passe mon chemin… 

    Alors merci à toi! ( Je te tutoie car à force de te lire j'ai l'impression de te connaître!)

  4. Il y a du vrai dans ce que tu écris, et en même temps, si je peux me permettre, j'ai été assez déçue. Je m'explique.
    Des gens t'ont insulté, se sont moqués, ou whatever, et d'un coup, tu t'es transformé en la nana un peu cassante et trop directe qui règle parfois ses comptes (cf certains snap, ou ton compte instagram que tu as décidé de ne plus alimenter comme avant, pire même d'en ouvrir un autre auquel je n'ai pas eu le graal : l'accès).

    Or justement, nous ce que l'on aime c'est l'envers du décor et surtout tes enfants. Les voir grandir et s'épanouir, tes idées, tes ressentis, tes émotions, …

    Tu es une bloggeuse et même ce que l'on appelle une "influenceur". Tu as accepté les règles du net, et soudainement, tu es prise au piège d'alimenter la haine de certains lecteurs, followers, qui sont juste envieux. Car on n'est pas forcé de te suivre. Le jour où je serai définitivement plus adepte de tes sauts d'humeurs (encore une fois, pas envers tes enfants, mais la communauté), je partirai et continuerai à suivre d'autres influenceurs, qui me font du bien, et à qui je peux m'identifier, et comme tu le disais me rassurent. Car moi aussi j'ai un enfant, moi aussi j'aime porter mon bébé, moi aussi je voudrais reprendre mon corps en main, moi aussi je regarde PBLV, moi aussi je suis seule la semaine. Mais moi je n'accepte pas que des personnes que j'estime tombent si bas.

    J'espère que tu cernes mon point et ne prendras rien mal, mais que cela t'encourageras à continuer ta vie comme tu l'entends, en surtout en restant fraîche et gentille, car ton comportement parfois, va vraiment dans le sens des gens qui te provoquent.
    PAIX, AMOUR sur la terre et sur la toile, par pitié !

    Reste toi, crie, jure, crache par terre si tu veux, mais pas pour répondre aux gens qui te regardent. Tu parlais de respect, respecte ta communauté, celle qui aime te suivre, et suivre ta famille, celle qui te pousse chaque jour à publier, snaper,…

    Une fidèle follower, qui te salue.

  5. ceux qui écrivent ces articles sont des spychologues a 2 sous bien calfeutrés dans leurs fauteuil pendant que la nounou s'occupe de leurs gosses

    oui on est des mères indignes et nos enfants ne sont pas des anges

    ils ont leurs caractères et nous le notre

    bonne rentrée  bonne journée

     

     

     

  6. Les jours où je suis épuisée, ou mes filles me rendent dingues et que je me sens la pire maman du monde de ne pas arriver à m'en sortir, je suis bien contente de lire des articles, souvent plein d'humour, d'autres mamans qui traversent les mêmes galères. 

  7. Le problème, ce sont ces mères soit-disant indignes, très caricaturales, notamment dans les films, je pense notamment au film sorti il y a quelques semaines sur le sujet et dont j'ai trouvé la bande-annonce à vomir… (et pourtant, je ne manque pas d'humour).

  8. C'est hyper mauvais les blogueuses parfaites. On culpabilise d'avantage. Je préfère une femme dépassée parfois, qui a du linge et du ménage en retard, qui crie sur ses enfants parce qu'elle est au BDR et qui culpabilise comme une dingo. Moi les femmes parfaites avec des enfants parfaits, bien coiffés et la maison impec' et les petits pots maison parce que le reste c'est ignoble et bien je ne les suis pas!!!! Voilà. Moi j'aime ta page, toi, tes enfants et surtout surtout ta spontanéité

  9. Oh oui oh oui oh oui !!!!! Vive les mamans indignes avec leurs enfants imparfaits et leur maison en bordel ! Un grand merci pour cet article qui nous déculpabilise à fond de nos pétages de plombs et autre moment de grand "craquage" ! 

    La mère parfaite est comme la femme parfaite…une illusion, un concept qu'on a inventé pour faire rêver la société, comme le prince charmant fait rêver les petites filles… Mais dans les faits, on est simplement des mamans qui gèrent leur vie et leurs baby comme elles le veulent et surtout comme elles le peuvent ! 

    Le plus important c'est quand même qu'on les aime plus que tout au monde ces petits monstres, non ?! 

     

  10. Quand on a la finesse de transformer avec autant d'humour et d'auto-dérision les maux en mots, bien sûr que que les lignes transpirent l'amour et la bienveillance..comme on dit On fait ce qu'on peut avec ce qu'on a, et vous le faites très bien
    Bonne continuation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *