Fail_Logo

Tu me connais, mon deuxième nom, c'est un peu Gaston Lagaffe. Oh oui, bon ben ça va, pas la peine de te marrer, si t'es là, c'est qu'à mon avis, il a dû t'en arriver aussi, des anecdotes croustillantes sur la parentalité ! Mais vas-tu te reconnaître dans les 10 erreurs que j'ai commises à l'arrivée de Hibou ?  Et si tu es en phase de découvrir les joie de la primiparité, pas la peine de te gondoler non plus, ouvre plutôt grand tes mirettes car aujourd'hui je partage avec toi mes "epic fail" de la maternité.

1- Mettre une couche à la va-vite ou comment ne pas s'apercevoir que les soufflets sur les côtés sont bien mis. ERREUR. Grosse, grosse erreur. L'avantage, c'est que tu la fait une fois mais pas deux. (Enfin sauf si tu es moi, quoi). Il m'est arrivé 2-3 fois de mettre la couche pif-paf-pouf vite fait bien fait… sauf que… FAUT PAS !!! Il faut TOUJOURS, mais alors toujours, vérifier que les petits soufflets des côtés sont bien mis, et faut faire gaffe, c'est vicieux : il y a DEUX rangées de soufflets. Moi je m'assurais bêtement que de l'extérieur, tout ait l'air OK. Sache que avoir l'air OK et être OK, ce n'est pas DU TOUT la même chose. Et que s'il y a des soufflets intérieurs, c'est pour une bonne raison. Car vois-tu, le cacatomique, lui, viendra aussi de l'intérieur, sans prévenir, de façon sournoise et si possible fulgurante. Et là… gare à toi si tu n'as pas bien mis le truc !

2- Porter des créoles, un sautoir, voire des lunettes durant les 6 60 premiers mois de vie de bébé. A moins de vouloir agrandir le trou de la Sécu en même temps que ceux qu'on a dans les oreilles. L'autre jour, Papounet me voit avec des pendants d'oreilles et me dit "Wouaaaah t'es belle avec des boucles d'oreilles !! Pourquoi t'en mets jamais ?" et moi de lui répondre "Merci ! Bah je sais pas !"… Hibou faisait la sieste. 2 secondes après son réveil, je me suis souvenue pourquoi. Aïe. Bon, les lunettes, j'ai de la chance, j'en ai pas, et pour ceux qui en ont, ben malheureusement, à part prendre son mal en patience, je vois pas trop (enfin moi je vois clair hein, mais pas là. Hahaha qu'est-ce que je suis drôle !).

3- Sous-estimer ton budget piles. Ah on t'en a jamais parlé de celui-là hein !? Ouais, je sais… On entend tout le temps : le lait, les couches, ça coûte un bras. Mais on te parle pas des piles. C'est parce que si on t'en parlait, y aurait plus d'enfants chez nous. Il y a un million de jouets SANS piles. Mais ne t'en fais pas, l'enfant s'y connaît. Il aime la pile, ooooh oui. Les grosses, les petites, les boutons qui coûtent la peau du luc, celles que tu trouves jamais au Auchan, celles qui fuient, celles qui se déchargent en 2-2… Toutes. Et même si toi tu ne comptes pas investir, sache que la Tante Agathe offrira forcément LE jouet qui fonctionne avec 12 piles et qui évidemment deviendra le jouet adoré de Bibou.

4- Partir de chez toi SANS mouchoirs/PQ/sopalin/lingettes/feuilles d'arbre/n'importe quoi pour torcher. Cette erreur peut éventuellement être en lien avec l'erreur #1. Mais pas que. Outre le cacatomique dans la salle d'attente du pédiatre (true story), ton enfant appréciera grandement de gratter la terre au parc, te sortir des monstres de ses narines à la caisse du Super U, régurgiter sur son doudou bien pépère dans la poussette (celui-là en général, tu t'en rends compte 12 ans après, quand c'est bien sec, bref, passons). Et là, si tu n'as rien de rien pour essuyer (je te parle pas de nettoyer, ne soyons pas trop présomptueux non plus), tu vas te retrouver à utiliser ta bave, le revers de ta manche, ton écharpe (true story bis). Ici, il y a un paquet de Kleenex dans tous les sacs, dans toutes les poches de manteaux, juste au cas où.

5- Ne pas enlever les chaussettes pendant que tu changes une couche, en mode "oh mais moi, je lui tiens bien les pieds, t'inquiète !"… Ouais, ouais… Jusqu'au moment ou bzzziiipppp, le petit peton t'échappe des mains et où tu le vois, au ralenti, arriver et s'écraser mollement sur le siège de ton enfant, que tu n'avais pas eu le temps de nettoyer proprement, bien entendu. C'est un peu comme les soufflets de la couche, a priori, une fois que tu as compris de par un ou deux échecs cuisants, tu y penses systématiquement après.

6- Erreur spéciale mamans allaitantes débutantes (je pourrais t'en sortir un tas, je les ai toutes faites je crois) : utiliser des coques pour éviter que tes seins fuient dans le soutif SANS faire attention que : 1- ces coques ont des petits trous d'aération d'un côté  2- ces coques soient bien placées avec lesdits petits trous en HAUT (et non en bas). Combien de fois me suis-je retrouvée à me dire "Ah, mais, mais, je suis mouillée !!" parce que je tirais mon lait d'un côté en ayant mal mis la coque de l'autre. Re-lou.

7- T'habiller pour aller à un rendez-vous AVANT de donner à manger à Jojo l'asticot. Bad idea. Parce qu'évidemment, tu as bien galéré à choisir ta tenue, t'as rien à te mettre, ça va pas du tout, on dirait un tas, un as de pique, bref, tu ressembles à rien. Et puis à force de fouiller et d'user d'autopersuasion, tu finis par trouver LA tenue. Oui, mais tu n'en as qu'une, c'est celle-là et pas une autre. Tu la mets, tu te fais belle et puis, hop, on passe à table avant de partir. As-tu vraiment besoin que je t'explique la suite ? Ayant de préférence cuisiné des carottes, de la betterave ou des épinards, tu donnes la becquée au petit avec amour. C'est aussi avec amour que lui, en retour, va te faire la mitraillette à couscous, le shampoing à l'oeuf et peut-être même le renversé magistral de plat sur tes chaussures en daim (toutes neuves, si possible). T'as compris : on donne la becquée en pyjama, avec une blouse de mémé (en vente chez La Redoute page 647), à poil s'il le faut (je déconne hein) mais PAS avec la seule tenue présentable du placard, got it ?

8- Essayer tes fringues "d'avant" 3 jours parès être rentrée de la maternité. Crois-moi, tu n'as pas envie de faire ça. Oh non. Mais alors pas du tout. Je vais faire ma Mémé Lucienne sur ce coup, mais faut laisser le temps au temps ma p'tite Dame ! Quand on vient d'accoucher, on est FLASQUE, il faut bien le dire. Tel un ballon de baudruche au 5e jour de vie environ. Tu sais le stade où il est pas complètement dégonflé, mais bien frippé ? Bref, on s'affole pas, c'est normal, bientôt viendra le temps de la rééduc, les abdos vont reprendre leur place petit à petit et là, on pourra envisager de remettre ses fringues "normales". Bon, pour ma part, même 6 mois après je ne rentrais plus dedans mais c'est parce que je n'ai pas fait particulièrement d'efforts et aussi et surtout parce que j'avais pris quelques 22 kilos pendant la grossesse ahem ! Donc forcément…

9- Craquer sur ce petit caraco à boutons dans le dos (j'insiste sur le "à boutons") taille 1 mois, parce que vraiment, il est trop mignon. Alors, je sais pas si t'as déjà "manipulé" un nourrisson d'un mois, mais ça se rapproche de ton bide post-accouchement : c'est MOU. C'est mou et ça n'aime pas spécialement être trituré dans tous les sens pour être habillé. On m'avait dit de laisser Hibou en pyjos durant ses premières semaines, et franchement, c'est un excellent conseil. Il y a des pyjamas ravissants, ou alors si vraiment on a envie de marquer le coup jour-nuit, ce que je peux comprendre (même si bébé s'en fout GRAVE de chez grave au début hein), des combis super choupi et super PRATIQUE. Crois-moi, à changer bébé 5 fois par jour (et même si y a pas besoin), tu vas vite apprécier le côté facile à enfiler. Et ce n'est pas Papa qui me contredira, n'est-ce pas ??

10- Ne pas demander d'aide. On change un peu de registre, on est moins en mode pouet-pouet, mais n'empêche. C'est une erreur classique de chez classique. "Non mais je vais le faire ! " ou "Mais si, mais si, je vais y arriver". Avoir un enfant, c'est DUR. Ce n'est pas parce qu'on choisit d'en faire un et de devenir parent qu'on va, mais surtout qu'on DOIT tout réussir. Craquer, c'est normal, se dire qu'on aurait p'tet pas dû, c'est normal. L'erreur, c'est pas de péter les plombs ou bien d'être au bout du rouleau hein, l'erreur, c'est de se dire que c'est notre "faute" et qu'on n'a pas à embêter les autres avec ça. Crois-moi, Mamie, Tata, Marraine ou Parrain seront plus que ravis de voler à ton secours et surtout de s'occuper de Jojo pendant que tu vas t'aérer ou prendre un bain ! Si, si, je te jure !

Bon, et toi, c'est quoi tes grosses boulettasses de jeune maman ? Raconte-moi, que je me marre un peu !

Share Button

19 Comments on Les 10 erreurs classiques du parent débutant

  1. nan! Moi je ne dirais rien, nada, rien du tout pomme de terre! A moi on m’a rien dit, donc vengeance et picétou! Na!

    Bon ok, je vais être sympa, ma grosse bourdasse de Maman, et que je fais encore 1 an après, c’est de partir pour la journée en vadrouille avec la Bouille….en oubliant de prendre des couches…. voilà, voilà….

  2. Je suis déjà sortie de la maison en ayant oublié de mettre la couche … un jour de grosse fatigue
    J’ai testé le baby phone laissé à portée de bébé qui comprend à 6h le dimanche matin que quand il bafouille des arheux hystériques dedans la petite lumière s’allume …
    etc etc …

    • Hahahaha, très très très fort !! Moi, souvent, j’oublie de refermer le body et une fois que monsieur est habillé des pieds à la tete, ah ben oups, y a un truc qui dépasse ! Bon ben y a plus qu’à prendre les memes et recommencer ! 😉

  3. Ah ben je me retrouve dans beaucoup de situations !!! La plus fréquente mais au bout de 15 mois je me soigne c’est la bombe débordante et ne pas avoir d’habits de rechanges. Je suis une pro.
    Oublier de quoi moucher ou essuyer c’est les 3/4 du temps.
    Le plus fort que j’ai fait c’est oublier le biberon alors que nous étions partis en week-end. J’ai du en acheter un !!! Avec moi le portefeuille en prend souvent un coup 🙂

  4. Oublier le sac a langer, oublier les vêtements de rechange pile le jour du cacatomique, les soufflets, haaaaa les sou-fflets… J’ai du oublier une petite dizaine de fois ces trublions…

    Mais sinon, a part ça, essayer les vêtements d’avant, 3 jours après le retour de la mater c’était faisable… Ayant un 40 avant grossesse et un 38 après “pondage”… (OUI DETESTEZ MOI TOUTE j’en fous mouahaha. L’allaitement m’aime trop.)

    Ah, mon EPIC FAIL a moi. Diner chez des amis. 20 minutes de route. Descendre de la voiture et avec un grand sourire dire a Papounet que “j’ai oublier le sac a langer”. Demi tour droite pour Papounet. Bien entendu Potatoes crève la dalle, alors tu nourris… Et puis d’un coup tu a froid a l’autre booby… Et puis “oh bah c’est tout mouillé… C’est dommage que je sois pas chez moi et que j’ai pas mon dressing avec moi”. Sur ce coup la, heureusement que Papounet était encore a la recherche du sac a langer dans l’appartement a 20 minutes de la et que LUI il avait mon dressing avec lui!

    • Hahaha ! Je n’ai pas parlé de l’oubli du change mais… Grand grand classique en effet ! 😉 Tu as trop de chance d’avoir fondu avec l’allaitement, moi ça me donnait troooooop faim (j’ai d’ailleurs cru crever à la mater tellement y avait rien à bouffer hahaha) ! Hahaha je connais trop aussi la sensationdefroidsur l’autre sein et le sentiment qui va avec en mode : “mais quel boulet” !! ˆ_ˆ

  5. Que 6 semaines et je me retrouve déjà dans ton article 😛 ! Effectivement, on ne parle pas assez du budget piles … Quand à mes pantalons d’avant grossesse, je ne passe pas encore dedans …. Misère de misère …..

  6. aaahh, les vêtement à enfiler… On apprends aussi que son bébé ne peut pas passer les bras tout seul dans son joli body! Il faut enfiler sa GROSSE main dans la toute petite petite manche et lui attraper la main! Ce fût un grand moment de solitude devant la puéricultrice de la mater qui me regardait attendre qu’il le fasse seul… “et pourtant, ce n’est pas votre premier madame???”
    Les oublis de biberons sont récurrents chez mi, surtout quand je les laisse à dormir chez mes parents…
    Et oublier de leur prévoir un repas le jour où tu reçois car tu as passé ta journée à cuisiner des plats digne des plus grands chefs pour tes amis… mes enfants se nourrissent de chips…
    Demain tu nous fait le top 10 de la maman parfaite car je suis sûre que tu l’es aussi!

  7. J’en avais fait un article aussi, mais en fait je crois que je pourrais faire un livre…
    Ou même une encyclopédie (en 24 tomes).
    Je suis THE boulet.
    Une de mes préférées, partir au repas de Noël avec ma fille de 6 mois à 1h30 de route sans doudou ni tétine… La soirée était géniale…
    Franchement à tenter, surtout avec 40 personnes invitées.

    • Hahaha ! En plus tu cumules toi : ni tétine, ni doudou… Hummmm comme cela dû être bien sympathique. Pour elle d’abord, pour vous ensuite et pour finir pour les 40 paires d’oreilles des invités ! Hibou n’a pas de doudou, et je crois que j’ai dû oublier une fois la tétine (qui me sert accessoirement de bouchon buccal quand il atteint un certain volume sonore et/ou niveau de relouitude), trop vital ! Genre, + que la couche limite. (Je dis ça parce que je suis déjà partie sans couches hein -_-)

  8. j’ai évidemment fait tout ton top 10 ! ( les fringues au retour de la maternité étant bien évidemment le plus douloureux …). Sinon nous notre erreur c’est quand on a oublié de prendre une cuillère au moment du repas et qu’on laisse notre crapule de 1an devant son assiette remplie, avec un “tu bouges hein j’attrape une cuillère”. 2 secondes plus tard ( top chrono le temps de se lever d’ouvrir le tiroir et d’attraper une cuillère), notre crapule n’a effectivement pas bougée mais le contenu de l’assiette a lui disparu un peu partout sur la chaise, sur elle, sur le sol, les murs etc…

    • Ne jamais, JAMAIS laisser bébé seul en lui disant “ne bouge pas”, c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres hahaha !!!!! Enfin là je suis avec bébé 2, et je continue à faire de grosses boulettes, comme quoi !

  9. Quand bébé se met au biberon et que bébé ne supporte pas le lait de vache, oui pas de bol! Ben sachez que certains laits ne sont en vente qu’en pharmacie…
    Quand on est dimanche et que ton gentil pharmacien est en week-end et que lundi c’est férié et que ton pharmacien il est bien content d’être en week-end prolongé! MAIS SURTOUT que maman et papa n’ont pas bien gérer les stocks… A coup de 5 à 6 bib/jours… Ben faut pas tombé en panne sèche le dimanche à 6h du mat’:
    Étape 1 : chercher la pharmacie de garde la plus proche… Y aller pour entendre dire “ce lait n’est disponible que sur commande” (papa aurait dû appeler avant)
    Étape 2 : appeler les pharmacies de garde….
    Étape 3 : aller à la pharmacie de garde qui as le précieux, la plus proche (60km) et qui te le vendra 25% plus cher… (Ben oui c’est dimanche!)
    Bref …. Après faut rentrer sans rien oublier. (60km c’est loin quand on dort peu!)

    • Hahahaha ! OUPSSSSSSSS ! Je suis TELLEMENT une manique de l’organisation et une vraie écureil niveau gestion des socks que ça ne nous est jamais arrivé, ouf ! Bon après, je pense avoir fait assez de gaffes pour les 150 ans à venir ! 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.