bagAujourd’hui, je suis d’humeur nostalgique… Je vous propose donc de faire un petit retour en arrière, en vous racontant ce qui a changé dans mon sac depuis l’arrivée de Hibou !

 

Avant, dans mon sac, il y avait tout un tas de trucs de fille. Mais ça, c’était avant. J’avais une trousse à maquillage, un magnifique portefeuille XXL, mon -gros- casque Beats by Dr. Dre, un parapluie ET des lunettes de soleil (au cas où tu te poserais des questions, sache que le soleil de Paris est schizo) et parfois même, une paire de chaussures de rechange… Ah, le bon vieux temps !

Maintenant, c’est devenu le sac de mon fils (snif). La tétine, le biberon, le goûter, et puis un lange, sans oublier un jouet ou deux, une tenue de rechange complète, chaussettes comprises (oui, les pieds ne sont pas toujours à l’abri en cas d’accident, je vous fais un dessin ?) , 2-3 couches propres -les enfants ont le don de les remplir dès que tu en changes-, les lingettes…

Bref, quand tu deviens mum, tu te métamorphoses en escargot, en mode jamais sans ma maison sur le dos. Je vous entends vous écrier : “Mais moi, je suis déjà un escargot !! Mon sac pèse une tonne, parce que mon sac, c’est ma VIE !!”. Oui, je sais… J’étais comme vous, c’est pour ça que je préfère vous prévenir. Comme justement, tu y tiens à ton dos d’escargot, tu devras faire un choix entre tes affaires et celles de ton Asticot. Parce que pour cumuler les 2, il te faudrait une valise !

Sinon, si tu es suicidaire, tu peux te lancer dans l’aventure “double sac”, plus connue sous le nom de “chacun son sac”. J’ai essayé, une fois, pas 2 ! Car non seulement tu oublies la moitié des affaires du Babychou, mais aussi la moitié des tiennes, dont ton pass Navigo (quel bonheur de t’en rendre compte une fois à la gare, avec Jojo qui se tortille dans le porte-bébé et qui en a déjà marre au bout de 10 minutes de sortie).

En ce qui me concerne, mon portefeuille est donc devenu un mini porte-monnaie style celui-de-ton-Papy-quand-il-t’emmenait-au-marché-quand-tu-avais-6-ans (on ne rit pas) ; quand il pleut, je suis mouillée et j’ai la frange qui frisotte  -de toutes façons, tu ne peux PAS pousser une poussette et tenir un parapluie en même temps- ; et quand je cherche mon agenda pour des rendez-vous très très sérieux de Maman Hibou, ça fait pouic-pouic “Oh pardon excusez-moi, c’est la girafe de mon fils !”, très crédible à la banque, ou en entretien d’embauche, par exemple.

 

Et vous, y a quoi dans votre sac ?

Share Button

10 comments on “Avant, j’avais un sac de fille, mais ça, c’était avant”

  1. Coucou ! Ah ah même si je n’ai pas de petshop encore, je visualise très bien la chose, frappant de vérité!
    Moi dans mon sac j’ai à peu la même chose que toi avant l’arrivée de hibou avec en plus 1 pochette pour mes recharges de cigarette électro !
    Bisous Bisous

    • Et voilà ! Une pochette de plus ! Hahaha t’es dans la meeeerdeeeee ! 😉 Elle sera vite remplacée par un gel hydroalcoolique ou un super nounours plein de bave ! Un jour, je ferai un article sur les fringues, mais t’auras pas le droit de venir le voir hein, parce que sinon tu voudras jamais de beyyybé ! 😀
      En tout cas, merci du com’, ça me fait super plaisir de voir que tu me lis !

  2. Depuis bb2 j’ai un sac porté épaule (je ne vivais que pour les portés coude ou mains avant) format clutch et qui contient: une couche, un paquet de lingette (format mini), du cash, une CB et mon iphone. Tu peux pas faire moins que ça!

    • Pareil ! Effectivement, on ne peut pas faire moins… Avant Hibou, j’étais abonnée aux sacs XXL vu ma taille, et comme ça je pouvais me trimballer partout avec tout un tas de trucs… Avec lui, je suis restée au XXL mais le contenu a bien évolué ! 😉

  3. Et moi qui trouvait les pubs Kinder complètement débiles… Particulièrement celle de Kinder Pingui. Mais si, souvenez-vous de cette pauvre maman qui, chaque fois qu’elle ouvre son sac ou son coffre de voiture, se retrouve sous une avalanche de pingouins cachés là par ses petits farceurs, le tout accompagné d’un jingle de 4 notes tape-dans-l’crâne.
    Mais ça, c’était AVANT. Entre temps, je me suis retrouvée au boulot avec dans mon sac un petit cochon rose en plastique que mon fils voulait emmener partout, des petites voitures, des tétines en veux-tu en voilà, des miettes de gâteaux écrasés, restes du goûter du week-end, etc.
    Et à chaque fois, j’ai cette p*t**n de musique de Kinder dans la tête!

  4. Ah, j’ai pas du tout la même approche. J’ai fait co-sac pendant 8 mois et après je suis retournée me faire soigner chez le kiné en laissant loulou à sa mamie. Et là, ça a été l’horreur : j’avais jamais repris toutes mes affaires quand je sortais seule ! Genre t’as pas tes clefs, tu rentres et tu vois ses volets fermés alors tu peux pas sonner sans le réveiller, donc tu tel à la mamie qui a mis son portable sur vibreur et n’entends pas et au final tu passes sa sieste assise sur les marches de l’immeuble. Ou alors tu arrives au supermarché sans rien pour payer. Où dans le bus sans ticket (mais avec de quoi payer alors c’est moins grâve !). Bref j’ai fini par faire sac à part, avec le plus petit mini rikiki du monde pour moi (portefeuille, téléphone, clefs et c’est tout) et le xxl de la mort qui tue et qui te scie l’épaule pour lui. Mais bon 5kg de sac quand t’as déjà 10kg de bébé sur l’autre bras, c’est coool : ça équilibre :p

    • Hahahaha !! Exact ! Ça sent le vécu tout ça ! En ce qui me concerne : le supermarché sans pouvoir payer – check, le bus sans pass navigo – check, oublier les clés – pas encore check, mais ce n’est qu’une question de temps (je ne me fais pas d’illusions) ! J’ai aussi tenté la mini-pochette pour moi + le sac à langer hyper mega lourd pour lui, mais après avoir failli y laisser la vie (j’ai failli mouuuuurir étranglée entre la pochette, le sac et le porte-bébé, un vrai saucisson, bref spectacle interdit aux moins de 16 ans), j’ai abandonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *