Catégorie : Coups de gueule

Mère avant tout

Hier, j'ai beaucoup pleuré. Je suis sortie d'un RDV Pôle Emploi avec la sensation d'être une merde finie, une moins que rien.

(suite…)

Share Button

J’y arrive pas

C'est toujours douloureux de se résoudre à regarder la réalité en face quand celle-ci n'est pas belle. Ou du moins quand elle en correspond pas à ce qu'on voudrait, à ce qu'on avait imaginé.

(suite…)

Share Button

Arrête de te plaindre

Une fois n'est pas coutume, je ne sais pas trop par où commencer. J'avoue que j'hésite même à publier cet article, de peur de me prendre à nouveau une volée de bois vert.

(suite…)

Share Button

Top Body Challenge – jour 1.

En plus d’être un mouton de Panurge, j’ai la nette (et désagréable) impression d’être un pigeon.

Mon tout premier avis : c’est cher payé pour ce que c’est. Mais d’un autre côté heureusement que j’ai raqué, sinon j’aurais déjà abandonné.

Je n’ai pas pu faire le 3e circuit, ce qui est très très décourageant pour un premier jour. Selon moi, inutile de se lancer dans le TBC si vous n’avez pas une assez bonne forme physique au départ (on évite après 2 grossesses et zéro sport en 2 ans donc). J’ai pu adapter certains exercices ou les remplacer par d’autres car j’ai la chance d’avoir fait énormément de renforcement musculaire à une époque et que je connais bien mon corps (même si celui-ci me fait désormais défaut, petit con).

Je ne parle même pas des personnes en surpoids qui, attirées par les sirènes du bikini et l’engouement populaire pour le programme, vont se jeter là-dedans à corps perdu et pleurer des larmes de sang en se disant “je suis nulle, je suis même pas capable de faire le jour 1”. Et même des personnes pas en surpoids mais juste pas ou peu sportives.

Non tout le monde ne peux pas enchaîner 40 squats avant le petit-déjeuner. Non tout le monde ne peut pas enchaîner 6 planches de 20 secondes. Il fut un temps ou je faisais des planches de 2 minutes, des pompes, et même, tiens-toi bien, des tractions (si, si). Le tout est de connaître ses limites. Alors oui, il faut sortir de sa zone de confort, se dépasser. Mais si c’est pour vomir ses tripes au bout de 20 minutes d’effort, c’est juste débile. Ça fait mal, au corps et SURTOUT, SURTOUT au moral. Et ça c’est grave, car ça se voit pas et ça se soigne pas avec des patches autochauffants.

Pour moi, le sport est avant tout un état d’esprit. Celui de la gagne et de l’estime de soi. On gagne sur soi. Petit à petit. Chacun à son niveau, à son rythme. Je n’ai pas chronométré mes circuits parce que je savais que ça allait me coller une pression monstre, et moi, bosser sous pression, j’y arrive pas. Moi je veux ME dépasser MOI. Je trouve ça limite trompeur de faire croire aux gens que tout le monde peut faire le même programme. Mais ce n’est que MON avis, qui n’engage que MOI.

Autre point négatif du TBC : l’absence d’alternative. J’arrive pas à faire 40 squats. Je fais quoi ? Je zappe ? Je renonce ? Ben non. J’ai envie de faire du sport. Je connais mes limites et 40 squats, c’est MORT. Bon ben je vais faire d’autres exercices. Mais parce que j’en connais. Si on a jamais fait de sport on fait comment ? Ben je sais pas.

Il n’y aucun exemple d’étirements non plus. Moi je trouve que cest la base. Tu forces, tu sues, tu tires. Normal quoi. Un petit mouvement par jour ou par circuit n’aurait pas été de trop selon moi.

Et le dos. Ouh putain le dos ! J’espère pour toi qu’il n’est pas en mousse ni en carton, sinon tu vas douiller ta mémé. Si t’as jamais fait de sport avec un prof diplômé pour te montrer les placements au moins une fois, y a moyen de bien se tuer je pense. Les petites illustrations manquent de conseils, mais ça c’est le lot de tous les programmes “papier” dirons-nous ! Mais quitte à choisir je préfère, mais alors DIX MILLE FOIS mon petit bouquin de Lydie Raisin dont je ne me rappelle plus le titre là maintenant tout de suite mais qui :
– est super bien illustré ET expliqué
– explique sur quels points faire attention
– propose un circuit pour les non sportives et un autre pour les plus avancées
– prévoit une séance de 15 min tous les jours au lieu de 30 min tous les 2 jours comme le TBC (perso je préfère)
– inclut un étirement à chaque session

Attention, pour les filles sportives, ce livre vous paraîtra mou du genou. Mais pour celles qui comme moi ont envie de tout casser ou juste de chialer parce qu’elles n’ont pas tenu les 30min du TBC – jour 1, vous allez kiffer.

Allez, pour fêter mon échec, je vais aller me chercher un pain au choc, bisous.

Share Button

“Faut que t’arrêtes”

Depuis quelques jours, je rumine. Je ressasse ces mots, cette phrase prononcée par une personne proche il y a environ un an. 

(suite…)

Share Button

J’ai pas envie

grincheuxCrédit photo : Shardayyy – Flickr

(suite…)

Share Button

NDM

20131225_150107

Nuit de merde. Une nuit comme je les redoute, une de celles qui m'angoissent. Une de celles où, excédée, j'ai fini par craquer et hurler sur mon fils de se taire et d'arrêter de se moquer de moi. Comme s'il faisait exprès, le pauvre, de ne pas arriver à dormir. Oui, mais c'est pas pour rien que la privation de sommeil est une technique de torture employée à Guantanamo, hein. Prive les gens de dodo, et ils deviendront fous, diront et feront n'importe quoi. Dans mon cas, de la merde en barre.

(suite…)

Share Button

Le choix du roi

couronne

Ces jours-ci, c'est juste LA phrase que j'entends à gogo. Et qui me gave, je dois bien le dire. D'abord parce que si j'étais roi, je voudrais QUE des fils, bah oui, au cas où il y en ait un ou deux qui nous quittent (on est jamais trop prudent) mais aussi et surtout, parce que moi je m'en fous royalement (haha) d'avoir des filles, des garçons, que l'un ou que l'autre (ah ben non, ça c'est plus possible, y a Hibou).

(suite…)

Share Button

Oh bah moi tu sais…

Je pense que c'est LA phrase qu'on entend le plus enceinte (et en devenant jeune parent). Tout le monde y va de son expérience perso. Parfois ça aide, parfois non. A chacun de connaître son seuil de tolérance aux anecdotes des uns et des autres. Genre, à la veille de la dernière écho, le "Oh bah moi tu sais, je connais quelqu'un à qui on a décelé une grosse malformation foetale, seulement 2 mois avant l'accouchement" ==> on dit quoi ? On dit "Ta gueule".

(suite…)

Share Button

Bonjour, qui êtes-vous ?

Petit Pois

Ça fait longtemps que j'ai envie de vous parler de notre première rencontre avec Bigornelle (oui parce qu'on ne sait pas encore si notre invité est un Bigorneau ou une Coccinelle donc en attendant, ce sera Bigornelle), mais je ne sais pas trop par où commencer vu comme j'en ai gros sur la patate. 

(suite…)

Share Button