Catégorie : Maman en devenir

La théorie de l’attachement (attachment parenting ou maternage) selon Ergobaby

Il y a quelques semaines, j'ai eu le privilège d'assister à une conférence extrêmement intéressante, animée par Henrik Norholt, expert scientifique de la marque américaine Ergobaby. Cette conférence avait pour objet la psychologie des nourrissons, l'attachement parental et les bienfaits du portage. 

(suite…)

Share Button

Et si on leur laissait le temps ?

Mon petitou… Je crois que je te voyais bien plus grand que tu n'es. J'ai voulu croire que tu t'adapterais à l'école, que tu te ferais à ce système, au monde, au bruit, à la vitesse et à l'agitation.

(suite…)

Share Button

Mes astuces pour une rentrée (presque) sans pleurs

A toi, Maman (ou Papa) au coeur en miettes de devoir laisser chaque matin ton petit ou ta petiote dans la classe effondré(e), en proie aux larmes et au désarroi, je t'envoie tout mon courage et ma compassion de maman. Comme on dit chez moi (enfin pas vraiment, mais c'est pas grave) : "been there, done that". En français : je l'ai vécu aussi, et je compatis.

(suite…)

Share Button

 Moyenne section : une rentrée difficile

Comme tu le sais, la première rentrée hibouesque en maternelle fut rude, très rude. Je t’en parlais ici.

(suite…)

Share Button

Notre séance photo en famille avec Mathilde Anceaume Photographie

On va pas se mentir, je ne m'aime pas du tout, mais alors pas du tout en photo. Je fais partie de ces personnes qui ne voient que leurs défauts à l'image, poser (ou pas) devant un objectif est pour moi une véritable épreuve. En revanche, photographier ou faire photographier mes enfants est une évidence, tant je les chéris et les trouve beaux.

On ne va pas se mentir bis, mes fils sont les 8e et 9e merveilles du monde, et garder une trace de leur enfance est quelque chose qui me tient vraiment à coeur. Il ne se passe pas un jour sans que je ne les prenne en photo, et c'était un de mes grands rêves que d'avoir de beaux clichés d'eux, des images à conserver toute la vie, à regarder et à re-regarder, des photos prises par un professionnel.

(suite…)

Share Button

La Maman qui crie

Faut que je vous dise un truc. Je crie. Voilà, c'est dit. Je crie, souvent, pour tout, pour rien. Je crie sur mes enfants, aussi.

(suite…)

Share Button

Grandir

Ce soir, en rentrant dans la salle de classe pour récupérer mon Hibou, je suis tombée sur ça. 

(suite…)

Share Button

Mon BABI

Voilà. Il m’aura fallu 2 ans. 2 longues années pour enfin accepter et réussir à dire « Oui, mon fils est un BABI ». La première fois que j’y ai pensé, il devait avoir 5 ou 6 mois. Et puis j’ai enfoui cette pensée bien profond, en me disant qu’on ne pouvait pas ranger les gens dans des cases, et encore moins les bébés.

(suite…)

Share Button

Plus que tout au monde

 

 

Plus que tout au monde… ❤

Et il me semble que tu dois bien savoir que je t'aimerais quoiqu'il arrive vu ton comportement du moment. Je sais que je suis exigeante et que tu n'as que 3 ans. Je te jure que j'essaie, j'essaie d'être douce, patiente, tempérée. J'essaie d'être une bonne maman. J'essaie de te donner les clefs pour que tu sois heureux, aujourd'hui, plus tard, et même quand je ne serai plus là.

Mais c'est dur… oh que c'est dur. On ne m'avait pas dit que ce serait si difficile, que tu refuserais tout en bloc, que tu passerais des journées ENTIÈRES à te rouler par terre, que tu me hurlerais au visage parce que tu voulais mettre d'abord ta chaussure gauche avant la droite. Oui c'est ridicule d'être démunie face à son enfants de 3 ans et deux chaussures. Et pourtant…

Je suis ta Maman et je t'aime de toute mon âme. Mais je ne suis pas devin. La période où je savais te déchiffrer, te comprendre en un regard, une syllabe est révolue. Je suis exigeante, mais toi, tu attends tellement de moi… je ne suis pas omnisciente ni omnipotente.

Je crois que c'est ça la difficulté. Qu'on fasse le deuil de cette période où tout était simple. C'est plutôt bon signe finalement, tu grandis, tu te construis, tu deviens toi. Il faut juste accorder nos violons, que tu acceptes que je ne sois plus cette Maman qui sait tout et qui peut tout. Et que j'accepte le beau et grand garçon que tu deviens jour après jour.

Les larmes ont coulé au début de cet article et en le terminant, j'ai finalement le coeur léger, de savoir que tu deviens toi et qu'un jour tu te tiendras debout devant moi, toi, un homme, fier et je l'espère, heureux. 


Je t'aime.
Maman

Share Button

C’est une fille ?

Ce soir, je suis un peu contrariée. Oui, parce que tu vois, le Gluts a les cheveux longs. C'est comme ça, c'est lui, c'est son GlutADN. Il est solaire, il est rayonnant, il est fier, il est BEAU. Il est mon fils et il est comme il est. Avec sa crinière de feu follet.

(suite…)

Share Button