Catégorie : Maman en devenir

Au fond de moi

Des fois, je râle. Bon OK, tout le temps en fait. Mais en vrai, je suis heureuse à l'intérieur, même si ça se voit pas toujours.

Aujourd'hui, on s'est baladés en famille, j'avais Hibou dans le porte-bébé et, au moment du goûter, je commence à pester : en plus d'être saucissonnés ensemble, de se tenir chaud mutuellement, j'allais en plus me retrouver recouverte d'enduit au boudoir. Charmant.

(suite…)

Share Button

Cette nuit

Cette nuit, une fois de plus tu n'as pas dormi. Cette nuit, j'ai eu envie de t'épingler au mur, de te jeter par terre, de ne plus te voir, jamais.

Mes mots sont durs, aussi durs que mon coeur était fermé à ce moment-là. Deux semaines, deux longues semaines que tu ne dors pas plus de 5h d'affilée. On a beau avoir toute la bonne volonté du monde, de la patience et comprendre que tu as mal, que tu as soif, que tu as faim, que tu as envie de jouer, on a beau t'avoir voulu et attendu, on a beau savoir que tu as besoin de nous et surtout t'aimer comme des fous, Papa et moi, on est fatigués, usés, lessivés, rincés.

(suite…)

Share Button

Les 10 choses trop pourries quand on est enceinte (et qui ne me manquent PAS DU TOUT)

Je t'avais prévenu(e), je t'avais bien dit dans cet article que je péparais un petit post sur les trucs nazes de la grossesse. Soyons clairs, je ne reviendrais en arrière pour rien au monde. Notre vie est avec Hibou et on ne la conçoit pas autrement avec Papounet.

MAIS on ne va pas se mentir, être enceinte n'est PAS un état de grâce. Si tu as lu cet article, tu sais d'ailleurs que je n'ai pas forcément respiré la joie et le bonheur durant ces 9 mois d'attente. Bon, je vais pas revenir sur la dépression, je suis plutôt d'humeur "pouet-pouet" aujourd'hui (bonjour les vacances !), donc je vous propose juste un petit tour d'horizon des choses plutôt banales mais quand même ultra-chiantes de quand ton bébé pousse à l'intérieur de toi.

(suite…)

Share Button

Vis ma vie de Romanichelle

 

roulotte-vacances

 

Ce matin, en répondant à un com' laissé par ma copine Charlotte de MuminLearning (mais, si je t'en ai déjà parlé, fais un effort !), l'inspiration m'est ENFIN venue pour le titre de cet article, qui d'ailleurs inaugure une nouvelle rubrique du blog (quoi encore ? Oui encore ! Je suis chez moi, ici, nanmého !).

De quoi qu'on va causer au juste ? Et bien on va causer des produits que j'aime (ou pas, hein) a priori plutôt pour les Papas, les Mamans et les bébés. Des produits testés, et si possible approuvés par me, myself and I, ou bien Papounet, ou encore Hibou. On va parler de ce qu'on connait quoi.

(suite…)

Share Button

Le jour où j’ai décidé de voir le bon côté des choses

Comme tu le sais, Hibou n'a pas eu de place en crèche. Comme tu le sais aussi, j'ai très légèrement pété un câble à l'annonce de ce refus (si tu n'as pas suivi l'histoire, je te conseille d'aller faire un tour ici), notamment parce que sur le moment, j'ai eu l'impression qu'on m'assassinait socialement et professionnellement.

Bah oui, je suis au chômage depuis plus d'un an et le jour où je trouve un boulot, pas de garde pour Hibou ! Et puis, hier matin, comme tous les matins, je suis allée chercher mon fils dans sa chambre. En le voyant tout heureux, là, dans son petit lit, en train de zouker (cherche pas, quand je vais le chercher après la sieste ou le matin, il est à quatre pattes et se déhanche comme pas deux), je me suis rendue compte d'un seul coup de la chance que j'avais.

(suite…)

Share Button

Le jour où Hibou est tombé amoureux d’une souris

souris_verte_hibouAvant d'avoir un enfant, je ne pensais pas qu'un bébé de quelques mois pouvait aimer ou ne pas aimer telle ou telle chose. Attends ! Reviens ! Ne crie pas de suite au scandale ! Ce n'est pas que je nie l'enfant en tant qu'être à part entière, non. C'est juste que j'étais (comme beaucoup de nullipares / primipares) ignorante (sur ça, et tout un tas d'autres trucs bien évidemment) ! J'avoue donc avoir été très étonnée quand je me suis aperçue que dès les premiers jours, Hibou avait des préférences (de sein, pour dormir -sur le ventre évidemment-, de portage…).

(suite…)

Share Button

Le jour où j’ai perdu Doudou

Doudou_Hibou

Inutile de vous faire un dessin, Doudou… ben c'est Doudou, quoi. The One, l'Elu, le "Il n'en restera qu'un", bref, Doudou. Comme tous les enfants, Oscar a reçu à peu près 23 doudous divers et variés à la naissance, qui sont venus s'ajouter à ceux qu'on nous avait déjà offerts "en prévision de" pendant ma grossesse.

De retour à la maison, mon minuscule Hibou s'est donc retrouvé dans un berceau trop grand pour lui, REMPLI de doudous (paaaaas bieeeeen vous diront les pédiatres, mais bon, c'est pas le sujet). Jusqu'au jour où Oscar a commencé à manifester une préférence pour un joli lapin tout doux de Doudou & Cie, offert par Papi et Mamie. Du coup, j'ai commencé à l'emporter partout où on allait, histoire qu'Hibou se sente rassuré en toutes circonstances.

(suite…)

Share Button

Le jour où j’ai accouché #4

Hahaha ! Tu croyais que c'était fini lors du dernier épisode, hein ? Et bien sache que l'accouchement ne se termine PAS avec la venue au monde de ton bébé. Non, non, vient ensuite ce qu'on appelle la délivrance. Un ensemble de trucs pas hyper glam, pas hyper sympas dans mon cas (j'ai eu le droit à une petite révision utérine) mais qui passent comme une lettre à la poste dans la mesure où tu viens de vivre le moment le plus extraordinaire de ta vie.

(suite…)

Share Button

Mes 5 indispensables pour survivre au premier été de Hibou

soleilComme tu le sais (ou pas), mon petit Hiboubou est né fin novembre. Nous nous préparons donc (enfin on a déjà commencé mais on va pas chipoter pour 1 mois ou deux hein) à affronter son tout premier été. Comme Hibou est encore petit, il n'y a pas vraiment d'activités de "vacances" à organiser, mais n'empêche qu'on a, comme tout le monde, des indispensables.

C'est Mum Chérie, du blog Nos Vies de Mamans qui a écrit sur le sujet et qui ensuite m'a demandé quels seraient mes 5 indispensables, à moi. Enfin, à nous. Après mûre réflexion d'environ 20 secondes et 12 centièmes, j'ai sélectionné mes 5 must-have et je m'en vais te les révéler sans plus attendre !

(suite…)

Share Button

Le jour où j’ai accouché #3

Si t'as bien suivi, tu sais que je viens d'arriver en salle de travail, à peu près 6h après avoir perdu les eaux, et 4h après être arrivée à la maternité. (Si t'es en retard, passe donc ici et )

On m'installe, je suis dilatée à 4, j'ai mal. On me dit que l'anesthésiste va bientôt venir. Mamma mia ! J'ai peur… La péridurale, je n'en voulais pas. Mais j'ai une malformation du dos, et si jamais il y a des complications et que ça se termine par une césarienne en urgence, ce sera sous anesthésie générale si je ne prends pas la péri. Je veux voir mon bébé naître, moi. Alors à contrecoeur, au nom du sacro-saint principe de précaution, j'accepte qu'on m'enfonce une paille dans la colonne vertébrale (si j'avais su !). Rien que d'en parler, j'ai la nausée et le palpitant qui s'emballe.

(suite…)

Share Button