statue-enfant

Oh mais que vois-je ?? Ne serait-ce pas un petit coup de gueule qui se profile à l'horizon ? Mais si !! Parce que depuis quelque temps, j'ai les doigts qui me démangent quand je vois à quel point une partie de la société part en vrille. Oh, c'est pas grand chose au quotidien, mais mis bout à bout… J'en viens à me demander comment ce sera quand mon Hibou aura à son tour des enfants.

Petite parenthèse, pile au moment où j'entame cet article, j'apprends que c'est aujourd'hui la journée de la gentillesse. Les journées mondiales à la con, normalement, je relève pas mais bon, là, c'est de circonstance, surtout quand j'entends "Nan mais être gentil, c'est forcément se faire avoir !!" Ah ben c'est sûr que quand on est sympa, on a plus de chances de se faire entuber qu'en étant un gros naze égoïste. MAIS, on a aussi plus de chances de faire de belles rencontres, de transmettre des valeurs qui nous tiennent à coeur à ses enfants et de rendre le monde un peu moins moche.

Oui, je suis candide, naïve, tout ce que tu veux, mais je m'en fous. A 30 ans, j'ai compris que je préférais être comme ça et m'en prendre plein la poire de temps en temps plutôt que de vivre dans mon coin sans jamais tendre la main à personne. Bref, tout ça pour dire qu'il y a des choses que je vois et que je vis qui m'énervent grandement. J'en ai réuni quelques unes ici mais tu penses à d'autres trucs, fais-toi plaiz en commentaire !

 

1- Si t'es gros(se), c'est de ta faute.

Bah oui, bien sûr ! C'est forcément que je passe mes journées à me gaver de bonbecs et de chocolat sur le canap. Pas du tout parce que j'ai pris 25 kilos à ma première grossesse et que depuis, j'ai juste PAS LE TEMPS de faire du sport. Ni que j'en ai repris 17 à celle d'après hein. C'est aussi que je mange de la pizza au petit-déjeuner et pas du tout parce que je suis stressée à cause du boulot et que quand je suis stressée, je gonfle. Et puis, tiens même que si je suis grosse, c'est juste pour te faire chier et prendre plus de place dans le bus quand je m'assois à côté de toi. Non, mais si on s'occupait plutôt de nos propres miches, hein ? Je demande pas à la terre entière de prendre le temps de comprendre, ni même de se mettre à la place de. Non, juste d'arrêter de regarder de travers et de lever les yeux au ciel en mode "mais tu le fais exprès ou quoi ??"

 

2- Si t'as pas de travail, c'est de ta faute.

Ah mais évidemment ! J'ai fait exprès de faire un petit burn-out. Ou de me faire harceler. Ou de faire partie d'une restructuration. Oui, parce que je mourrias d'envie de me poser les doigts de pieds en éventail, d'angoisser à chaque fin de mois en me demandant comment j'allais joindre les deux bouts et surtout, surtout, je me languissais du regard des autres (enfin de certains autres) qui me voient enfin comme la ratée accomplie que je suis. Bien sûr, qu'il y a du boulot. Bien sûr que demain je peux en trouver. Mais payé combien ? Assez pour payer mon loyer, mes factures ? Avec quels horaires ? Travailler le soir, les week-ends, pas de problème. Mais qui va me garder mes enfants ? Et combien ça va me coûter tout ça ? Ah plus cher que ce que je vais gagner… Ah ben peut-être pas alors… Je pourrais écrire une thèse sur le sujet, mais comme j'ai déjà un article sur le feu là-dessus, je vais pas tout dire ici !

 

3- Si tu en as parfois marre de tes gosses, c'est de ta faute.

Tout à fait. Et si jamais tu l'oublies, les gentils bisounours qui jamais ne perdent patience avec leurs chers petits anges ne se privent pas de te le faire remarquer. Si t'es pas contente, si t'en as marre, ben fallait pas en faire. Alors, sache que l'être humain est complexe, paradoxal et même, attention… ambivalent ! Et oui, on peut vouloir une chose (en l'occurence des enfants) très fort, être heureux de goûter chaque jour ce bonheur et puis des fois, péter les plombs. D'ailleurs, péter les plombs, ça fait du bien tu vois. Mais bon, ça les bien-pensants doivent pas connaître. Non mais sérieux, je trouve ça affreux de dire à une maman qui est à deux doigts de l'implosion "ben fallait pas !"… Ben voyons ! Le truc, c'est qu'avant d'avoir des enfants, on n'a aucune, mais AUCUNE idée de ce qui nous attend. On peut lire tous les livres, avoir les avis de tout le monde, ça remplace pas l'expérience. C'est comme se gaver de bonbons quand t'as 3 ans et qu'on te dit que tu vas être malade. Tu le fais quand même. Et puis t'es malade. Mais n'empêche, c'était trop bon. Ben les enfants, c'est un peu pareil sauf que là, rares seront ceux qui te diront qu'inévitablement un jour, tu auras envie de les flinguer. Moi je te dis que non seulement ça arrive, mais en plus que c'est normal (et c'est même ma psy qui me l'a dit alors t'as qu'à voir).

 

4- Si tu galères avec ta poussette, c'est de ta faute.

Bon, ça rejoint le #3 mais c'est vraiment mon coup de gueule du moment. En bonne parisienne, et ne croyant plus au Père Noël, je ne m'attendais pas à ce qu'on vole à mon secours dans les escaliers du métro ou pour descendre du bus, non. Faut pas rêver non plus ! Mais quand des mecs se garent comme des merdes sur les trottoirs sans l'ombre d'un passage clouté à l'horizon, ou quand tu roules peinard sur le trottoir et que Monsieur sort sa grosse bagnole du garage sans même regarder qui va là… Disons qu'une fois, deux fois, tu dis rien… Mais je m'aperçois que c'est TOUS les jours, TOUT le temps. Je ne me prends pas pour la reine et je ne demande pas à ce qu'on recouvre mon trajet de pétales de roses mais merde, un peu de respect quoi ! Quand tu grimpes dans le bus, que tu demandes pardon aux gens qui sont là où évidemment tu dois aller avec ta poussette parce que pas le choix et que tu as la désagréable sensation de les faire suer, ça m'horripile. Je fais exprès de prendre le bus pile à l'heure de pointe, moi qui ne fais rien de mes journées, tu penses ! C'est pas du tout parce que j'ai un rendez-vous médical et que c'était le seul dispo avant des semaines, hein, du tout. Bref, je sais que c'est relou d'avoir une poussette qui débarque, il faut se bouger, céder la place tout ça, tout ça… Mais quand même ! On fait quoi quand on a des gosses ? On bouge plus, on sort plus de chez soi ?? On parle juste d'enfants qui n'ont rien demandé  ! Je suis sûre que je me taperais pas les mêmes regards si j'étais un mec de 2 mètres avec un énoooorme paquet ou son vélo… Pfffff !

Enfin, voilà, c'était mon petit coup de gueule du jour. Je plaide coupable, tout est de ma faute ! Bouh !!!

Share Button

12 Comments on C’est de ta faute !

  1. aaah le truc de la poussette, je l’ai vécu, je le vis… Une fois, un sale c… qui était en train de sortir de sa voiture garée en plein sur le trottoir et qui me bouchait bien le passage m’avait sorti, après que j’eus le malheur de râler “ah mais moi je travaille madame”…. Le vrai connard tout en un…

    • J’habite dans une avenue avec de nombreuses impasses perpendiculaires, tu visualises. Si bien que pour sortir de chez eux et de leurs impasses, les croisent le TROTTOIR. J’insiste sur le mot trottoir, donc priorité piéton, si je ne m’abuse. Et bien hier, un gros con a déboulé à toute vitesse genre la route m’appartient alors que je roulais pépère avec Hibou… C’est pour ça aussi que j’aime le portage, au moins, tu vois tout venir ou presque. Là, c’était moins une (mais vraiment) pour qu’il percute la poussette. J’ai eu tellement peur que je me suis arretée et que j’en ai pleuré, je n’ai même pas pu réagir… Car en temps normal, tu me fais ça, c’est coup de pied direct dans la bagnole ! Et le mec ne s’est même pas arrêté, pas un regard, rien ! Je suis encore choquée rien que d’y penser !! CONNARD !!!!!! Alors j’imagine pas quand le mec t’a dit “mais moi je travaille”… Ouh là là, je l’aurais frappé à coup de parapluie tiens !!!

  2. Tu en oublies la femme enceinte qui veut s’assoir ou juste faire des courses (je me suis fait insultée et pris des coups de caddie un jour à une caisse prioritaire…)
    On devrait créer un club des gentils car je reste persuadée malgre tous les coups que l’on reçoit qu’un jour on dominera le monde! Oui je suis légèrement utopiste… bon je retourne regarder les bisounours avec mes enfants!…
    Merci pour tes coups de gueule!

    • Hahaha oui, nous dominerons le monde !!! Ah bah oui, faire des courses ! Je me souviens de ma belle-soeur enceinte de 8 mois au supermarché, personne ne la laissait passer et elle n’osait pas… J’ai fait un scandale ! Et ce qui m’avait le plus marquée à ce moment-là, c’est que les femmes sont de vraies garces, alors que les homme sont tendance à céder la place plus facilement, WTF ?? J’aurais pensé qu’en tant que Maman ou future Maman, les femmes laisseraient passer plus facilement…

  3. Mais c’est tellement ça !!!! je me retrouve tellement !!! un fois un mec se gare au niveau du bateau sur le trottoir au moment où je veux traverser avec ma poussette. Je lui dis de ne pas se mettre là qu’il est sur un passage piéton. il me propose son aide pour passer avec ma poussette. Je lui explique que je ne veux pas son aide, je veux juste pouvoir passer. la seule réponse qu’il a eu c’est “ben oui mais il y a plus de place” …. je ne sais pas tenir tête aux gens mais si moi je ne peux pas passer avec ma poussette, ça veut dire qu’un fauteuil roulant ne passe pas et ça m’agace !!! (et ben voilà je m’enflamme). continue tes coups de gueule !!!! 😉

    • Hahaha le mec qui propose son aide !! Enorme ! Je peux comprendre, ayant moi-même une voiture, la galère de trouver une place mais justement, on ne sait jamais si demain on sera ce piéton qui galère à passer ou bien ce mec qui peine à se garer alors dans le doute… C’est comme le smecs qui se garent en mode “temporaire” sur les arrêts de bus, et du coup, le bus est obligé de rester à 20 mètres du trottoir donc c’est une galère sans nom pour y monter avec la poussette, ça m’éneeeeerveeeeee !!!!

  4. Coucou
    une fois de plus j’adore ton article!
    Tes coups de gueule sont tout à fait justifier même si je suis aussi du genre bisounours qui voit la vie en rose mais les gens aiment trop se mêler de ce qui ne les regarde pas et émettre des jugements…
    En général je les ignore mais des articles comme le tiens font du bien!
    Belle soirée bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.