Avant, j’aimais bien faire la sieste. Mais ça, c’était avant.

Maintenant, j’ai BESOIN de faire la sieste. Nuance. C’est devenu une question de survie : ou je dors, ou je meurs, au choix. Pas besoin d’être maman de 5 enfants pour assimiler LA règle : quand bébé dort, TU DORS ! Oui, mais… En même temps, quand il dort, c’est aussi là où tu peux manger (très important), te laver (moyen important), t’occuper de la maison qui, soyons francs, depuis la sortie de la maternité ressemble à Sarajevo (peu important). Le temps de bouffer mes coquillettes au jambon (j’ai rien trouvé pour aller plus vite), de me rendre présentable, voire de me maquiller (oh, oh, attention, challenge) et évidemment, Hibou se réveille pile au moment où ma tête entre en contact avec l’oreiller… Dommage !

Qu’à cela ne tienne, j’ai trouvé la parade : là où je faisais des grosses siestes de marmotte de 2h30, je suis désormais docteur ès sieste flash.

Aujourd’hui, avec l’expérience, j’arrive même à dormir en faisant autre chose, si si ! Hibou prend son bib’ dans les bras ? Hop sieste flash. Il est calé dans son transat de bain et occupé à manger son super livre en plastique “Les aventures de Blublu le poisson” ? Hop, sieste flash (Attention !! A ne pas reproduire chez vous, je vous rappelle que je suis une professionnelle de la sieste flash, moi). Il s’amuse à déguster ses propres pieds allongé sur son tapis de jeu en pilou-pilou ? Hop, sieste flash. Tu es au volant et le feu passe au rouge ? Hop, sieste flash (idem que pour le bain, celle-ci demande un peu d’expérience). Tu as ta Maman au téléphone et elle t’énumère TOUT ce qu’elle a trouvé en soldes, couleurs et matières comprises ? Hop, sieste flash !

Un peu comme quand j’étais au bureau (confession !) et qu’après la pause dej, je me ratatinais ni vue ni connue derrière mon écran (enfin juste de la boss hein, parce que sinon tout le monde voyait bien que j’avais une petite absence), pour qu’on ne me voie fermer les yeux l’espace quelques minutes. Oh ça va, ne fais pas comme si ça ne t’était jamais arrivé ! Sauf qu’à l’époque, je trouvais ça naze, les siestes flash. Je pensais même que ça ne servait à rien. Erreur ! Si j’avais su… Les siestes flash sauvent des vies. En tout cas, elles me sauvent la vie, à moi.

D’ailleurs, si tu as des enfants, tu dois déjà le savoir. Si tu n’en as pas, et bien profites-en pour t’entraîner encore un peu !

stockvault-dog-sleeping-in-bed131802

Share Button

3 Comments on C’est juste une question de survie…

  1. Héhé! Excellent! Perso, la sieste flash ne me suffit pas!Mais vital,la grande sieste en même temps que MisterBB (plus simple depuis qu’il a la sieste régulière de l’après-midi) mais c’est vrai que quand il était bébé, j’avais tendance à manger et dormir n’importe quand!

    • AAAAAAAAHHHH la grande sieste !!! J’en rêve !! Un jour peut-être… en attendant, manger ou dormir, il faut bien choisir hahaha ! ceci dit ça m’est déjà arrivé d’aller me coucher en plein milieu de mon assiette de coquillettes : trop fatiguée pour mâcher ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.