Plusieurs d’entre vous m’ont demandé un article sur le don de lait maternel, so there it is !

Le lait maternel, or blanc

Qu’on se le dise, RIEN ne vaut le lait maternel, fabriqué par la mère pour son petit, rien. Vous trouverez dans le commerce des laits infantiles avec tout un tas de nutriments, de vitamines et j’en passe mais la vérité, c’est qu’aujourd’hui, on a beau savoir cloner des brebis et envoyer des sondes sur Mars, on ne SAIT PAS, on ne peut pas égaler le lait maternel. Pire, le lait artificiel peut empoisonner les bébés prémas (rectocolite) avec des conséquences dramatiques.

Ceci n’est pas l’ouverture de l’éternel faux débat : lait naturel vs lait artificiel. C’est un fait scientifiquement avéré. Le lait d’une maman est irremplaçable, infalsifiable. C’est pourquoi, alors qu’on peut mettre une pile pour faire fonctionner un cœur ou greffer une main, le corps médical continue de donner ce lait, et aucun autre, aux enfants grands prématurés ou hospitalisés (pas tous, je ne connais pas tous les détails les gars).

Le don de lait, pourquoi donner ?

Si vous avez bien lu ce que j’ai écrit plus haut, vous aurez compris que le lait maternel est donc une question de vie ou de mort pour certains bébés. Mais parfois, pour X raisons, la maman ne peut pas nourrir son petit avec son propre lait (encore une fois je parle d’enfants « à risques ») et c’est alors à nous, mamans qui avons du lait, de leur venir en aide.

Je ne sais pas, pour moi c’est une évidence. Nous sommes femmes, nous sommes mères, on est toutes dans le même bateau, alors si tu n’as pas de lait alors que tu en as besoin et que moi oui, je t’en donne volontiers !

Évidemment, je ne connais pas les bébés ni les parents qui ont bénéficié de mes dons. D’ailleurs on verra plus tard que tout est regroupé et que ce serait techniquement impossible.

Les lactariums

Il existe 19 lactariums en France. Ces structures qui dépendent des hôpitaux sont chargées de recueillir, pasteuriser et redistribuer le lait maternel aux enfants qui en ont besoin, que le lait proviennent de mamans de bébés hospitalisés (dons nominatifs) ou de mamans comme moi (dons anonymes et gratuits).

Les lactariums sont comme les banques de sang, ils ne fonctionnent que grâce aux dons. Chaque lactarium fonctionne selon ses critères, même si dans les grandes lignes, le concept reste le même.

Le lactarium recueille le lait (le mien se déplace à domicile), regroupe les dons lorsqu’ils sont anonymes (votre lait est donc mélangé à celui d’autres mamans) et pasteurise le lait ainsi obtenu pour éliminer tous les germes naturellement présents. Et même comme ça, il reste incomparablement meilleur que du lait artificiel !

Concrètement, comment donner son lait ?

Contactez le lactarium dont vous dépendez, ils vous expliqueront la marche à suivre. Vous trouverez tous les lactariums de France recensés ici. Pour ma part, j’ai eu un entretien téléphonique à la suite duquel j’ai reçu une ordonnance et des tubes pour une prise de sang et un questionnaire papier à remplir, ainsi que les biberons stériles pour le recueil, des pastilles de stérilisation à froid pour mon tire-lait et des étiquettes de traçabilité à mon nom, celles où on note la date et l’heure du tirage.

J’avais déjà un tire-lait mais le lactarium peut vous en prescrire/ prêter un bien sûr ! L’entretien est indispensable pour retracer avec vous votre parcours médical (transfusions, opérations, traitements…) et savoir si vous pouvez donner votre lait. Ne vous dites pas que vous ne pouvez pas pour telle ou telle raison, ne vous fiez pas à la voisine ou à Tante Roberte. Seul le lactarium vous dira si oui ou non le don est possible dans votre cas.

J’ai tiré mon lait selon leurs procédures (voir plus bas) et j’ai fait la prise de sang en parallèle. Le lactarium est venu chez moi chercher mon lait et mes tubes de sang pour faire leurs analyses eux-mêmes.

Tout était OK. Depuis ils sont revenus collecter mon lait une fois.

Don de lait, les process

Attention, cela peut varier selon les lactariums, mais ici, outre la prise de sang à refaire tous les 3 mois, je dois :

  • Me laver une fois par jour (ça, ça va 😂)
  • Me laver les seins avant chaque tirage et les essuyer au sopalin jetable (mon côté écolo serre des fesses, c’est pour la bonne cause !)
  • Stériliser mon tire-lait après chaque utilisation
  • Collecter mon lait dans les biberons fournis par le lactarium
  • Étiqueter les biberons
  • Les faire refroidir au réfrigérateur puis les congeler dans les 24h

En soi c’est pas bien compliqué. Il faut juste prendre le temps. On peut cumuler 2 tirages dans un même biberon, il faut simplement noter l’heure du premier tirage (le plus ancien) sur l’étiquette.

Mon lactarium envoie quelqu’un récupérer mon lait congelé lorsque j’ai minimum 1,5 litre de lait. C’est le seul truc chiant, parce que j’ai petit congélo et que le temps d’arriver à 1,5 litre, ça me bouffe un tiroir entier, m’enfin, c’est toujours pour la bonne cause. Et ne vous focalisez pas sur la quantité, cela dépend également des lactariums ! Parfois c’est 1 litre, parfois 0,8… Don csi vous avez envie de donner, renseignez-vous ! 

Si vous avez un traitement médicamenteux ou si vous tombez malade pendant la période durant laquelle vous donnez votre lait, contactez le lactarium, ce n’est pas nécessairement rédhibitoire. Habituellement, le lait est collecté jusqu’aux 6 mois de votre bébé, après votre lait évolue dans sa composition (normal, il s’adapte à votre petit), et il est moins adapté aux prématurés. Il sera donc analysé (glucides, lipides, etc…) et en fonction des résultats vous pourrez continuer à donner ou non. Si vous lisez cet article et que votre bébé a plus de 6 mois, ne baissez pas les bras, on a besoin de lait !! Contactez votre lactarium pour savoir quoi faire et comment. 

Voilà, j’espère avoir répondu à vos questions sur le don de lait maternel ! Si besoin, faites-vous aider, surtout si c’est votre premier allaitement, entourez-vous des bonnes personnes car le tire-lait n’est pas à utiliser n’importe quand/ comment non plus, et ce serait dommage d’interférer dans votre lactation. Enfin je dirais que ce geste doit être spontané et ne pas rajouter de la fatigue, inutile de se coller un burn-out parental par générosité. J’ai eu une candidose en janvier + une fracture, j’ai fait une pose dans mon tirage… Je ne me prends pas la tête, c’était nécessaire pour mieux repartir. 

Confiance, et persévérance les amies !

Share Button

4 Comments on Le don de lait maternel

  1. Merci pour ces infos. J’aimerai moi aussi le lancer dans cette grande aventure (un petit tirage pour moi mais un grand don pour un prema 😉 ).
    Concrètement comment et quand tires-tu ton lait pour le lactarium ? En même temps que poupousse tête, après, tout seul ? Merci pour tout.

  2. C’est drôle d’un lactarium à l’autre cela change, je dépend de celui de Lyon et je suis du 74 (pour infos si des mamans haut-savoyardes passent ici ils se déplacent partout même dans les patelins éloignés et c’est 1 litre minimum et pas de précisions sur le fait de se laver les seins avant, la stérilisation à froid non plus ne semble pas pratiqué)
    Merci pour ton article je ne savais pas du tout concernant le changement de lait au 6mois, on y arrive dans quelques jours du coup on verra au prochain passage.
    Par contre pour les mamans qui préfèrent attendre un peu car bébé vient de naître…c’est bien d’entamer les démarches en amont car cela peux prendre quelques semaines entre le 1er appel et la venu du lactarium avec le matériel…

  3. Yay !

    Ici aussi j’ai donné mon lait ! Pareil, j’encourage tout le monde (qui peut) à le faire, en plus stimuler sa lactation et entretenir du “rab” de lait c’est rarement une mauvaise chose ! 🙂

    À Necker ils ne m’ont pas posé de problème pour passé les 6 mois du bébé. Ils m’ont expliqué qu’ils pouvaient le “recompléter” (en je ne sais pas quoi mais peut-être en gras ?) pour ce qui manquait aux prémas au besoin, le lait d’humaine est trop précieux pour se priver de donneuses…

    Bref donnez si vous pouvez. C’est comme donner son sang (ou ses produits sanguins), c’est irremplaçable et ça sauve des vies. Et ça vous donnera l’impression que votre enfant a pleiiin de petits frères et soeurs de lait… je trouve l’idée très mignonne. 🙂

    #TeamDonDeLait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.