poussette

Par contre, faut bien pousser bébé ma bonne dame ! Ou alors le porter, mais à partir d'un certain poids, ça devient compliqué. Ou selon les saisons. Ou selon sa propre morphologie… Bref, j'adore porter, mais là n'est pas le sujet. Aujourd'hui, je vais te parler de pousse-bébé, de poussette quoi !

Ah ! La jungle des poussettes !!!! Dur choix parental que celui de devoir trancher pour un modèle plutôt qu'un autre, et ce, AVANT l'arrivée de bébé la plupart du temps, et SANS AUCUNE expérience. Bah oui, sinon, c'est pas drôle. Bien entendu, il y a les sites, les magazines, les bancs d'essai, les blogs, ta meilleurs copine et ta Tati Jaqueline qui t'ont déjà fait un topo. Oui, mais c'est quand même à toi, parent primipare, qu'incombe le choix final…

Comme je suis sympa, je vais te faire bénéficier de ma petite double expérience, en essayant de détailler le plus possible, histoire que tu ne perdes pas ton temps si tu cherches une poussette pour ton jogging ou si tu habites en pleine montagne. Double expérience car depuis quelque temps, je suis infidèle à ma première poussette, bouge pas, je vais tout te raconter !

Pour moi, le premier-premier-premier (c'est bon, t'as compris ou j'en rajoute encore une couche ??), c'est le BUDGET. On pourra dire ce qu'on voudra, évidemment que la poussette à 1000 boules, elle sera mieux que celle à 10 balles du super U. Oui mais bon, tout le monde n'a pas 1000 euros pour acheter un carosse à Bébé, certains n'ont même pas 1000 euros pour s'équiper totalement ! Pour résumer, si vous avez les moyens, faites vous plaisir (tout en tenant compte des critères pratico-pratiques qui vous concernent, genre poids de la poussette, compatibilité cosy ou nacelle… etc.) ! Si vous disposez d'un petit budget, je ne saurais que trop vous conseiller d'aller faire un tour sur Leboncoin, encore que ces derniers temps, mieux vaut être prudent (beaucoup d'annonces alléchantes correspondent à des poussettes volées, et oui !!). Si vous avez un budget moyen (sachant que dans le monde des poussettes, moyen = exorbitant quand même = plusieurs centaines d'euros, on va dire jusqu'à 300), ou que vous vous faites aider par la famille ou les copains (ce fut notre cas), alors vous allez avoir du pain sur la planche !! Car c'est dans ces prix qu'on trouve le plus de modèles. Je ne vais pas passer en revue les 324 529 poussettes que compte le marché, j'ai envie de dormir ce soir (et si tu me lis, tu sais, que je me couche vers 21h !).

On retiendra juste qu'après le budget, on a pris en considération les aspects purement pratiques suivants.

Le terrain : ville, montagne, champs, forêt, métro ? Quel(s) milieu(x) hostile(s) vas-tu affronter avec "la bête" (je te parle de la poussette, hein, pas du bébé). Car ton choix dépendra forcément de l'endroit où tu vis ! Il existe bien entendu des compromis, mi-ville, mi-campagne, mais aussi des 100% citadines (tu l'oublieras donc en partant en weekend au camping hein). Si la route t'appartient, tu peux opter pour un tank sans souci. A l'inverse, si tu es abonnée aux bus, métro, trams… choisis une poussette légère et maniable (à titre d'info, largeur des tourniquets du métro parisien : 50 cm. Tu me diras, on peut passer par le portillon, oui, oui, le matin, quand y a personne au guichet et que nous on est à la bourre, bien sûr, bien sûr…).

L'âge d'utilisation : et oui, on distingue les poussettes 1er et 2e âge. En général, les poussettes premier âge te suivent jusqu'au 2e âge de ton enfant, hein, n'aie pas peur, c'est juste qu'elles sont souvent plus imposantes, plus lourdes et moins maniables que leurs soeurs. Nous on voulait une poussette qu'on pouvait utiliser avec un haricot sauteur de 3 kilos, ça restreint (un peu, faut pas se leurrer non plus !) les choix possibles.

Les utilisations : as-tu besoin d'un cosy pour ta voiture ? As-tu envie (car on n'a pas besoin d'une nacelle, soyons honnêtes) d'avoir une nacelle où bébé soit parfaitement bien, allongé, durant les 3 premiers mois de sa vie ? Dit comme ça, 3 mois, c'est rien, c'est court, et en même temps, on parle des trois PREMIERS. C'est-à-dire ceux que tu vas passer collée-serrée avec la chair de ta chair, ceux où tu as envie plus que tout au monde qu'il soit bien, protégé, confortable, au chaud… Comme pour le reste c'est une affaire de choix et de critères perso. Je ne me suis pas beaucoup servie de la nacelle, mais un peu quand même et je ne regrette pas de l'avoir eue ! Tu l'as compris, on a opté pour un combi poussette-cosy-nacelle-compatible-pour-aller-sur-la-lune avec Papounet et franchement c'était top, jusqu'à ce que Hibou, enfant précoce, soit un peu écrabouillé dans le cosy… à l'âge de 9 mois environ (quand on te dit que c'est jusqu'à 13 mois, tout est dans le "jusque" ahem).

La simplicité de pliage / et d'utilisation : as-tu ton diplôme d'ingénieur ès poussette bac +32 ?? Si tu as répondu non à cette question, fait bieeeeeen attention au critère présent ! C'est ce qui nous a décidé pour notre poussette (outre le fait qu'elle était en solde à -50 %). Quand j'ai vu la mémé de la boutique (ah oui, oui, une vraie mémé hein) plier la poussette d'une main, sans se baisser ni rien, j'ai craqué. Et puis je me suis dit "Attends, y a un truc, elle travaille ici quand même !!"… Elle a dû le sentir car elle m'a dit "Vous voulez essayer Madame ?" Et BIM, du premier coup, clac, poussette pliée ! OMG, j'achèèèèteeeee !!!! Bien sûr, ça tu t'en fous si tu sais que tu ne plieras jamais ta poussette (parce que local à poussettes et pas de voiture par exemple), mais n'empêche, le truc de "sans les mains, sans les pieds" ou presque, wouaouh !! Je n'ai jamais regretté d'avoir fait ce choix. Et même notre poussette 2e âge, qui n'est pas compliquée à plier, et ben il m'a fallu un temps d'adaptation ! On a apprécié aussi de pouvoir fixer le cosy / la nacelle / le hamac d'un simple clic. Ça parait rien comme ça, mais comme tu passes ta journée à faire clic-clic justement, autant que ce soit facileeeeee !!!

La modularité : franchement au départ, on s'en foutait. Et au final, on était bien content de pouvoir mette le hamac face à nous, face à la route, de pouvoir incliner le dossier, de pouvoir déhousser ENTIEREMENT la poussette et laver toutes les garnitures. Bon, c'est du plus, on est d'accord, mais si on peut en profiter, pourquoi se priver ?

Enfin, last but not least, l'habitat : as-tu la place (et la volonté) de stocker un 4×4 dans ton petit F2, sans cave ni local à vélos, perché au 5e sans ascenseur ? Si ta réponse est non, alors, il te faut une poussette compacte et légère. Au contraire, si tu as une grande maison et que la poussette reste dépliée dans le garage après utilisation, tu peux te permettre d'opter pour une taille un peu plus conséquente. Nous, on a TOTALEMENT négligé cet aspect et si ce n'était pas gênant avec un poids plume à la sortie de la mternité, c'est vite devenu chiant handicapant au quotidien par la suite. Oui, quand ton bébé fait 10 kilos et que ta poussette en fait 15 (ou presque), tu ne peux pas descendre tes escalier savec les deux. Donc tu te tapes un aller avec la poussette, check. Tu remontes. Check. Tu redescends avec bébé et son barda (un bébé ne voyage pas léger, même en réduisant au minimum !). Check. Et re-belotte au retour ! Autant te dire que depuis la rentrée, je limitais les sorties, alors qu'Hibou adore ça, car ce n'était plus gérable… D'où la poussette 2e âge, une poussette canne dans notre cas.

Depuis qu'elle est arrivée (merci vente-privee.com), on revit ! Un seul aller et tout le monde est en bas, prêt à partir ! Pareil au retour, poussette sur l'épaule, Hibou sous le bras, un sac de courses et hop, en route pour les escaliers, EASY PEASY. Rien à voir ! Bon, on regrette pas notre première poussette qui nous a servi presque 1 an au final, car on n'aurait pas pu utiliser la canne dès la naissance de Hibou, donc…

Dans un prochain article, je ferai un comparatif des 2 pousse-bébé que nous avons à la maison, avec les plus et les moins de chacun, pour aller un peu plus dans la précision.

PS : si tu as ou que tu attends des jumeaux, euh ben… d'une ça dépasse mes compétences, de 2, j'espère que tu habites dans une ville merveilleuse avec de GRANDS trottoirs et des gens sympas qui t'aideront quand tu en auras besoin !

Share Button

3 Comments on Faut pas pousser Mémé

  1. Nous on a attendu les soldes por acheter le tank de Poupette et mes parents m’ont aidé. Du coup on ne s’est pas privé et on a pris un trio trois roues ! L’armature de la poussette est mastoque. On a d’abord regardé le prix mais comme on avait un peu de sou on a choisi une poussette tout terrain car on habite en campagne avec des chemins près de chez nous qui vont en forêt.
    Je vais te dire qu’en 10 mois elle en a fait des balade de ouf la poussette ! Les roues sont dans un sale etat ^^
    La nacelle on s’en est beaucoup servi car on rentrait la poussette dans la maison et on laissait Poupette dormir dedans 🙂
    Le cosy on nous avait dit pas trop avant 9 mois… Z’aurait du préciser de quelle taille à quelle taille… On a mis Poupette à 6 mois dedans c’était déjà juste ^^
    Par contre nous n’y avions pas pensé mais pliée dans la voiture elle prend la moitié du coffre… Ca va pour les balades mais pour partir ne serait-ce qu’un week-end…
    J’ai donc acheté une poussette canne sur bébé boutik, je l’attends !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.