Quand j’ai commencé ce blog, je me suis juré de ne jamais faire de politique. Parce que s’engager, c’est aussi cliver, dire “je suis d’accord” à certains et “non, je ne pense pas comme toi” à d’autres. Il y a longtemps, dans une autre vie, j’ai écrit cet article qui disait à quel point j’étais consensuelle, à quel point je refusais, je freinais des quatre fers pour ne PAS prendre parti. 

La vérité, c’est que j’avais peur. Peur du rejet, peur de l’abandon. J’ai pas eu une enfance malheureuse loin de là, mais j’ai vécu des expériences (sans blague ? Un peu comme tout le monde, non ?) qui m’ont marquée et que j’ai intégrée en tant que gamine avec un mantra en lettres de feu qui disait “Tais-toi, où on ne t’aimera pas”.

Aujourd’hui, j’ai toujours peur, j’apprends seulement à me défaire des démons du passé et j’accepte ENFIN que mon opinion, mes idées aient autant de valeur que celles des autres. Je ne me sens pas au-dessus, mais j’ai envie d’arrêter de me sentir en-dessous.

Alors voilà, aujourd’hui, je vais le dire ici, je suis gauchiste, et fière de l’être. Si ça en défrise certains, tant pis. Si vous avez envie d’échanger sur le sujet, feel free. Et si vous êtes comme moi, pas besoin d’épiloguer, on se comprend.

Pourquoi j’ai choisi ce mot ? Parce qu’il revient de plus en plus dans mes conversations, mes échanges, dans la vraie vie comme sur la toile. Et parce que pour moi, c’est l’opposé d’une insulte. Si vouloir un monde meilleur, avec une remise à plat du système capitaliste tel qu’il est devenu aujourd’hui, alors oui, je suis gauchiste et c’est pas prêt de changer. Si utiliser mon libre-arbitre pour dire que non, personne ne devrait crever de faim, alors que putain, il y a sur Terre des gens qui ne savent pas quoi foutre de leur pognon et que 100 vies ne suffiraient pas pour le dépenser, alors oui je suis gauchiste. Si vivre de façon raisonnée et raisonnable et penser aux générations futures, plutôt que de me ruer sur du Nutella en promo à 1 euro 50 fait de moi une gauchiste, alors oui, oui et encore oui. Et croyez-moi, il y a 3 ans, j’aurais couru l’acheter le Nutella. Comme quoi, tout arrive.

Pourquoi je vous dis ça ?

Premièrement pour que vous ayez confiance en vous. Vous êtes assez. Vous avez votre place ici et partout. Votre avis compte, ni plus, ni moins que celui du voisin. Ne passez pas votre vie dans l’ombre si vous avez envie de l’ouvrir (si vous n’en avez pas envie, c’est un autre sujet).

Deuxièmement pour que, même si vous n’êtes pas d’accord, même si vous avez roulé des yeux en lisant ce post en mode “mais je lis pas son blog pour ça put***), je sème une petit graine de gaucho power en vous et que petit à petit vous preniez conscience des enjeux et des changements qui s’opèrent.

La vie est belle, mais aussi très courte, et moi j’ai plus le temps de me taire.

Bisous.

Share Button

4 comments on “Gauchiste”

  1. Combien de fois on a essayer de me traiter de “gauchiste”… Mais ça n’a jamais marcher car je suis fière de l’être 😉

  2. Je ne suis pas « gauchiste », je ne crois en aucun parti ou clivage politique (je n’ai pas l’âme d’une « suiveuse »… je ne crois qu’en l’« Humain » et en la Pachamama ), mais je partage chacun des points que tu as cités plus haut, et pour cela j’applaudis haut et fort ton article et le fait que tu aies choisi de dire ce que tu penses
    Brava Delphine!!!

  3. Si tu penses que les commentaires suite à ta comparaison entre Donald Trump et Hitler était une stigmatisation de tes convictions “de gauche” je pense que tu te méprends largement. Pour ma part, nulle envie de te censurer ou de juger ton indignation, c’était surtout pour te rappeler que les mots et les références historiques ont un sens, dommage que tu le prennes comme ça.

  4. Tu as bien raison de vouloir affirmer haut et fort tes opinions. Être consensuelle, certes ça peut “dépanner” dans certaines situations mais ça va un temps : l’essentiel est d’être vraie, à l’aise dans ses baskets et de défendre les causes en lesquelles on croit. Et tant pis si ça dérange.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.