J’ai écrit cet article le dimanche 14 octobre. 5 jours après avoir accouché.

Et puis ce soir, je réalise…

Je réalise avec tristesse que je ne te sentirai plus jamais a l’intérieur de moi. Quand d’un coup, tu tendais tes jambes le soir, quand tu avais le hoquet, quand tu me rassurais, quand tu te faisais discret.

La dernière grossesse.

Je vais ranger le spasfon, le gaviscon, la ceinture lombaire et les bas de contention.

Je n’aurai plus de rétention d’eau, plus de remontées acides, plus mal au ventre en me baissant pour ramasser les jouets de tes frères.

Je vais ranger les leggings de grossesse, les culottes montantes et la tisane de feuilles de framboisier.

On ne me laissera plus passer à la caisse avec sollicitude et tes grands frères ne me regarderont plus avec inquiétude quand j’aurai des contractions.

Tu es né il y a 5 jours et je suis déjà nostalgique de toi à l’intérieur de moi, nostalgique de nous, de cette symbiose, de cette relation si spéciale qui n’appartenait qu’à nous.

Dernière grossesse, clap de fin sur 9 mois de bonheur a letatl pur. C’est si dur. Et bizarre aussi. Je ne m’y attendais pas. Je n’ai jamais connu ça, avant.

Je sais qu’il y a une raison, un temps pour tout.

Dernière grossesse. Je referme ce chapitre de ma vie et ça me fait tout drôle.

Nostalgie, tristesse, qui l’eût cru ? Ce soir je réalise : c’est fini.

Tout à l’heure, tu tèteras et je sentirai ton petit corps chaud et mou s’abandonner contre moi. Tout à l’heure, j’exploserai de joie, de bonheur et de fierte contre toi.

Mais pour l’heure, je suis triste et nostalgique. Nostalgique du toi d’avant, du nous d’avant.

Le temps de l’enfantement est terminé, et la page est difficile à tourner…

Share Button

10 Comments on La dernière

  1. Je pleure en lisant tes mots… mêmes sentiments, mêmes sensations, même vide intérieur et pourtant les bras pleins de mes 3 trésors. Dur de se dire qu’on ne sentira plus jamais ces petites bulles dans le ventre ni les contractions qui réveillent ou les coups dans les côtes. Dur de se dire qu’on ne sera plus jamais fière de se ventre proéminent …

  2. Moi aussi la dernière c était il ya 10 ans . 3 enfants en 7 ans un temps pour tout comme tu le dis si bien mais la nostalgie es bien là. Et le sentiment de ne pas en avoir assez profiter du coup à chaque naissance dans mon entourage j invité toutes ces nouvelles mamans à profiter cajoler sniffer pouponner et bien plus encore leurs si petits bébés…. Merci pour tes mots qui on fait remonter en moi de doux souvenirs…

  3. J ai accouché il y a un mois de mon’ deuxieme garçon et je sais que c est fini aussi pour moi…
    Je suis triste et tellement nostalgique aussi mais j’en remercie tellement la vie de m avoir fait ce cadeau

  4. C’est très très beau. Et très très vrai. 🙂 J’ai eu la gorge serrée en y pensant…

    (et on n’a toujours pas eu la suite de l’accouchement ! À moins que tu ne souhaites pas en parler ?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.