Je vous entend d’ici les choux : “Il y a trois mois, elle disait que c’était fini…” Oui, je plaide coupable, je vous ai fait sortir vos mouchoirs en vous annonçant la fin du portage chez nous… Mais, entre temps, un joli petit oiseau est venu se nicher au creux de moi, et ça, personne ne le savait (sauf lui) au moment où j’ai tourné la page du portage ! “Quoi, elle fait de la pub pour cette marque ! Mais c’est pas du portage physio !” Oui, je plaide coupable parce qu’aujourd’hui, je vais te parler d’une marque plébiscitée par les uns, décriée par les autres, j’ai nommé : Babybjorn !Babybjorn, il faut reconnaître que ce n’est pas la première marque à laquelle on pense quand on parle de portage physiologique, de position en M et de rétroversion du bassin. Et pour cause, je te l’accorde, tous les modèles ne se valent pas, et c’est pour ça que je mets l’accent sur le porte-bébé ONE, nouvelle version (t’as vu, je te l’ai mis en gras souligné) sans parler des autres. En janvier dernier, j’ai eu la chance de partir à Londres deux jours pour rencontrer les équipes Babybjorn, y compris la créatrice de la marque (maintenant une douce mamie aux cheveux blanc) et découvrir ce nouveau produit, revu et corrigé par des parents, des pédiatres, des adeptes du portage et des experts médicaux.

J’avais déjà testé (et adopté) le ONE avec Bouchu, dans sa tendre jeunesse (et notamment lors de l’immobilisation de mon pouce, oui rigole, rigole, essaie de nouer ou de mettre un porte bébé physio en ventral sans pouce !) donc je savais déjà plus ou moins à quoi m’attendre. Quelle ne fut pas ma surprise de voir deux améliorations majeures pour une marque aux débuts éloignés du portage physio !

La bande rigide qui passe dans le dos n’est plus ! Le ONE Air est désormais un porte-bébé SOUPLE, qui laisse le dos des plus petits se placer naturellement courbé, bien enveloppé dans un petit cocon de tissu (ici de mesh, une maille perforée très aérienne et agréable à porter). Grande avancée s’il en est ! D’autre part, l’assise a été améliorée, et élargie pour bien aller du creux d’un genou à l’autre. Elle est réglable et suit donc la croissance de votre bébé.

D’autres améliorations ont été apportées à l’appuie-tête qui est désormais plus haut pour mieux soutenir la tête des bébés, ainsi qu’à la pièce de tissu (plastron) placée entre le porteur et le porté qui a été réduite pour maximiser le contact entre parent et enfant. Le rembourrage des épaules a été renforcé et l’utilisation du mesh Babybjorn, fruits de nombreuse recherches, apporte une légèreté et une douceur hors du commun.

Il faut savoir qu’au départ, dans les années 60, les porte-bébés Babybjorn n’étaient PAS destinés à autre chose qu’au maternage proximal et au portage “relationnel” des nouveaux-nés. En discutant avec la fondatrice (oui j’ai trouvé ça pas mal d’aller chercher l’info à la source, n’en déplaise à certains), j’ai été touchée d’apprendre qu’elle avait elle-même imaginé le tout premier Babybjorn, simplement pour avoir son bébé contre elle, et rien d’autre. A l’origine donc, le fameux porte-bébé kangourou devait servir de la naissance à 5/ 6 mois, pour câliner et rassurer son nouveau-né. Les porte-bébés Babybjorn n’avaient pas pour vocation de relayer les bras des parents dans les transports en commun, dans la cuisine ou pendant les courses. Ce qui peut en partie expliquer sa coupe si particulière et tant décriée par certains. Bien sûr, le portage a depuis pris énormément d’ampleur, et il est certain que Babybjorn accusait jusqu’ici un réel retard en termes de portage physiologique. Mais l’écart tend désormais à se réduire, et je m’en réjouis.

Evidemment, je ne recommande pas le portage face au monde (sauf dans certains cas spécifiques), et je vous invite grandement à participer à un atelier de portage afin de trouver la solution qui vous conviendra le mieux, à votre enfant et vous. Je ne suis pas monitrice et je vous donne mon avis d’utilisatrice qui vaut ce qu’il vaut.

Cela me tient à coeur de garder les yeux et l’esprit ouvert et de rappeler que ce qui convient aux uns, ne convient pas forcément aux autres. Il existe tant de solutions de portage… L’essentiel reste pour moi de trouver un produit qui réponde aux besoin de votre bébé, et aux vôtres ! L’important, c’est de vous écouter, de vous faire confiance. Create your own rules, invent your own parenting !

PS : je ne mets pas de photos perso car je ne l’ai testé qu’avec un poupon, je vous en mettrai quand j’aurai essayé avec Bébé (si, si, je vais le porter en Babybjorn) 😉

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.