En fait, j’ai triché. Le titre, c’était pour vous appâter. Je n’ai pas vraiment de phrases “préférées”, par contre, j’en ai que j’utilise à gogo depuis l’arrivée de Hibou dans nos vies. Voici les 10 qui reviennent régulièrement.

1 – “DORS !” Oui, je sais, Hibou n’a que 7 mois. Mais n’empêche, il faut croire que j’aime déjà tester mon autorité sur lui. Je ne vous le cache pas, jusqu’ici, le taux d’échec avoisine les 98% (oui, il y a une fois où ça a marché, parce que quand je l’ai dit, il dormait déjà en fait, mais ça compte quand même !). Telle Houdini, je le regarde droit dans les yeux et je lui sors ce mot magique, comme s’il allait d’un seul coup d’un seul sombrer dans un profond sommeil… Il paraît que le tout, c’est d’y croire !

 

2 – “Je suis au bout de ma vie”, variantes : je suis au bout de ma life, je suis à bout, je suis au bout du rouleau, je suis au bout de la roulette, je suis au bout du rouleau de PQ (ça, c’est quand on va vraiment muuuurir tellement on n’en peut plus). La maman débutante est très souvent au bout de sa vie. En général, plus tes cernes se rapprochent de tes genoux, plus le bout de ta vie est proche, c’est mathématique.

 

3 – “On ne roule pas de pelle au chien, merci”. Hibou est un être très sociable qui apprécie la compagnie des humains, mais aussi de Candy, le chien de la famille. Je ne saurais pas expliquer comment, ni pourquoi mais j’ai réussi à la dresser pour qu’elle me lèche les pieds, ça me détend. Ouais, je sais, c’est dégueu. Mais m’en fous, ça me fait du bien, à moi. Sauf que Hibou (et Candy aussi apparemment) a un problème pour localiser ses pieds. Donc si je laissais faire, il se ferait entièrement laver façon car wash par la langue râpeuse de cette chère Candy. Les pieds, ok, les mains, je tolère, par contre le visage, c’est NON ! Et franchement, si vous pouviez sentir l’haleine de Candy, vous aussi vous seriez effrayé(es) par la perspective de voir ne serait-ce qu’un ridicule postillon de salive atteindre le fruit de votre amour. Sauf que Hibou, lui, trouve ça évidemment très très très drôle. Une fois où je n’ai pas été assez rapide, je l’ai déjà vu du coin de l’oeil rouler un gadin au chien et s’esclaffer derrière… Chenapan, va !

 

4 – “J’ai envie, non, BESOIN, d’un Mojito*”. NB : cette phrase fonctionne aussi avec *Pastis, *Vodka, *Schnaps…etc. Est-il vraiment nécessaire de vous expliquer pourquoi ? Remonte de 2 lignes, si t’as déjà oublié ce que c’est que d’avoir un Hibou (et un chien) à la maison.

 

5 – “Lève-toi et marche”. Bon j’avoue, c’est mal, mais souvent Hibou choisit LE moment où je pose mon séant dons le canap’ pour faire tomber son jouet, se coincer sous son lit, faire une belle crotte… Et dans ces cas, mon humour pince-sans-rire refait surface, je le dévisage en lui demandant si on se connaît, ce qui vraisemblablement a le don de l’énerver. Il s’agite en râlant comme un petit putois et là, CRAC, je lui assène ma super punchline façon Jésus. Mais bon, c’est moins efficace que dans la Bible, et encore moins que la phrase #1 puisqu’à part me regarder avec son air courroucé, Oscar ne bouge pas d’un iota…

 

6 – “Oh p*tain de sa m*re de c*nnard de b*tard, y a plus de Nutella / chocolat !!!”. Je vous rassure, c’est assez rare que ça arrive, parce que c’est tellement vital que j’anticipe quand même. Bon après, il y a aussi les fois où, bêtement, j’ai cru pouvoir me passer de cacao et ai donc sciemment évité d’en racheter, en mode désintox (et non détox, dans mon cas, c’est bel et bien une désintox) ==> ERREUR. Je dirais même 404-FATAL ERROR. A ne plus refaire, donc.

 

7 – “Les épinards, c’est dans la bouche, pas dans le nez”. Quand je raconte ça autour de moi, on me dit que je ferais mieux de m’habituer car j’en ai pour un moment… Bah oui, mais je vais pas le ligoter non plus l’Asticot là, sur sa chaise, qui crève la dalle et qui en plus aime les épinards (so chou <3). Il est petit mais il a déjà tout compris : cuiller > bouche > ventre > plaisir-miam-miam-trop-bon. Normal donc qu’il ait envie d’essayer tout seul. Oui mais voilà, à 7 mois, la bouche, le nez, les yeux, voire les cheveux, tout ça, c’est un peu kif-kif bourricot. En même temps, c’est en forgeant qu’on devient forgeron, non ?

 

8 – “Je PEUX faire pipi (tranquille), oui ???”. De même que Hibou a le don pour avoir besoin de moi les rares fois où je me vautre dans le canap’, il y aura forcément un truc au moment de soulager ma vessie. Depuis qu’il est né, mes passages aux toilettes se font toujours dans l’urgence et même si on va pas s’étendre sur le sujet, c’est chiant. Voilà, fallait que je le dise. En plus, il paraît que quand bébé se met à marcher, c’est pire car il ne se contente plus de t’appeler, non, non, il t’accompagne. Si on en croit ce raisonnement, je devrais donc en profiter, plutôt que de me plaindre !

 

9 – “On ne mange pas le porte-bébé / la roue de la poussette / le parquet / les chaussures de Papa”. Hibou ne marche pas encore, mais par un fait dont j’ignore le fonctionnement, il arrive à rouler sur lui-même et à ramper d’avant en arrière. Ce qui est suffisant pour, lorsque j’ai une minute d’inattention, se retrouver à côté du tapis d’éveil, en train de lécher frénétiquement le parquet (le détergent que j’utilise doit avoir bon goût, ma foi) ou pire, de sucer la roue de la poussette. Oui, c’est vraiment arrivé. Oui, j’ai failli avoir une attaque en retrouvant Hibou avec une barbe de crasse, tout sourire, le nez sur cette fichue roue. Oui, j’ai vu ma vie défiler, ou plutôt, celle de la poussette, je l’ai vu rouler dans le métro, dans cette crotte de chien l’autre jour, dans le caniveau, dans la forêt (là où il y a des renards qui ont la rage et qui font pipi partout, c’est bien connu)… L’avantage, c’est que j’ai pu cocher d’un seul coup toutes les vaccinations de son carnet de santé. Bah oui, après avoir léché ça, il est immunisé contre TOUT, le petit.

 

10 – “Tu veux que Maman meure ??”. Alors là, je sais, on touche le fond. Même pas un an et déjà victime d’un affreux chantage affectif de la part de sa mère -indigne-, la suite logique de la phrase étant : “alors descends de là / alors dors / alors mange”. C’est pas bien, mais si on faisait que des trucs bien et qu’on était des parents parfaits, ça se saurait, et surtout je me ferais bien ch*er en écrivant ce blog, et vous en lisant, pas vrai ?

 

Bon et toi, c’est quoi tes 10 phrases “préférées” ?

Share Button

3 Comments on Mes 10 phrases de Maman “préférées”

  1. Heu… et bien 7 ans plus tard: Dors! Arrête de tout mettre à la bouche! Je peux faire pipi tranquille! J’ai besoin d’un verre!…Mais aussi tais toi! habille toi! Range…En fait, c’est la même chose mais t’en rajoute d’autres!!! courage! Bravo et merci pour ce super blog qui nous permet de suivre votre petite vie familiale!

    • 7 ans, DEJA ????? Booooouhhhh ça passe trop vite, non ? C’est bien ce que je pensais, le coup de “tu continues à te répéter mais tu élargis ton champ d’action” : “vas te laver ! brosse-toi les dents ! fais ton lit ! non, on ne mord pas sa soeur !” Mouhahaha et en même temps, sans eux, on s’ennuirait, non ? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.