Must have – la couverture de portage Pognae

IMG_20151116_165144

Comme tu peux le voir, Bouchu et moi, on a donné de notre personne pour ce test. Ouais, surtout Bouchu. Mais bon, quand il pleut comme vache qui pisse et qu'il faut aller à la crèche, que tes mains sont prises par la poussette dans laquelle roupille le Hibou, tu es bien contente d'avoir une capuche avec visière. A fortiori quand tu viens de te laver les cheveux.

(suite…)

Share Button

Bien choisir son sac à langer – test Lassig

1_Lassig_1

Avant, j'avais un sac à main. Mais ça c'était avant. Je t'en parlais d'ailleurs ici. Avec l'arrivée d'un bébé, plusieurs options s'offrent à toi : garder ton sac ET prendre à côté un sac à langer à chaque fois que tu sors avec bébé. Soit cumuler tes affaires et celle du nain dans un seul et même sac.

(suite…)

Share Button

Se souvenir des belles choses

Je ne sais pas pourquoi je suis autant affectée,  pourquoi la tristesse et la peur ne me quittent plus. Moi qui me suis toujours défendue de céder à la panique, moi qui me vois comme une éternelle optimiste. 

Ce soir, mon coeur est lourd. Je suis abattue. J'ai l'impression qu'on m'a volée. Oui, ils m'ont pris ma joie de vivre, mon insouciance, ma légèreté. L'envie d'après Charlie, ce sursaut de résistance, cette soif de se battre, n'est plus là. 

(suite…)

Share Button

La honte, la culpabilité et l’espoir

Le monde est en deuil. La France pleure ses morts. Je ne suis pas intimement frappée de plein fouet par cette violence, par ces victimes qui n'ont jamais rien demandé à personne. Mais je suis personnellement retournée, bouleversée, choquée.

J'ai peur pour mon mari, mes enfants, ma soeur, sa famille, mes parents. J'ai peur et j'ai honte. Il y a 6 mois, je donnais la VIE pour la 2e fois. Donner la vie, c'est un un peu comme faire un cadeau empoisonné. C'est magnifique, c'est une promesse pleine de joie et d'espoir. Mais c'est aussi, dans un recoin de son être, accepter qu'un jour son enfant expérimente la laideur, la noirceur, la souffrance et la mort.

(suite…)

Share Button

Si

Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir ;

Si tu peux être amant sans être fou d'amour,
Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre,
Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre ;

Si tu peux supporter d'entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d'entendre mentir sur toi leurs bouches folles
Sans mentir toi-même d'un mot ;

Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois,
Et si tu peux aimer tous tes amis en frères,
Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaître,
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur ;
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser sans n'être que penseur ;

Si tu sais être dur, sans jamais être en rage,
Si tu sais être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage,
Sans être moral et pédant ;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d'un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,

Alors les Rois les Dieux la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis,
Et, ce qui vaut bien mieux que les Rois et la Gloire,
Tu seras un homme mon fils !

— Rudyard Kipling —

 

Mes fils, mes amours, ma vie. Je n'ai pas de mots. Juste des larmes et ce noeud dans la gorge. J'ai peur. Et je suis tellement, profondément, triste. Je vous demande pardon. Pardon de vous faire grandir dans ce monde. Pardon de ne pas pouvoir vous protéger autant que je le voudrais. Pardon de devoir un jour vous apprendre les mots guerre, lâcheté et terreur.

Mais, au fond de mon coeur de Maman meurtri, une promesse. Celle d'être là, toujours. Celle de faire de vous des hommes. Dignes. Et bons.

Share Button

Le jour et la nuit

Deux-freres

Depuis quelque temps, je m'interroge. Souvent une même question qui revient : comment peut-on être si proches et si différents ? Je veux bien sûr parler de mes deux fils ! Deux frères, un patrimoine génétique commun et pourtant, tellement, tellement de différences que je me demande parfois si les deux viennent bien du même endroit !

(suite…)

Share Button

Arrête de te plaindre

Une fois n'est pas coutume, je ne sais pas trop par où commencer. J'avoue que j'hésite même à publier cet article, de peur de me prendre à nouveau une volée de bois vert.

(suite…)

Share Button

I love Blédina

IMG_20151106_214405

Oui, je te vois venir "OOuuuhhhhh Aaaaahhh baaaaaah !!! Elle fait pas ses purées et ses compotes elle-même ??!" Scandale ! Ou encore "Mais combien ils lui ont filé pour qu'elle écrive ça ?" — Alors on va clarifier la situation de suite : si, je fais mes purées et mes compotes, mais comme tout le monde, il m'arrive d'avoir la FLEMME, ou un frigo vide (incroyable mais vrai). Et non, on ne m'a rien donné pour que je dise haut et fort que je love Blédina. Ou plutôt si, on m'a donné 6 compotes et 6 purées. Les quantités pour un 6 mois hein, soit 1560 grammes de fruits et légumes. Autant dire un tas d'or.

(suite…)

Share Button

Ma double vie

 

1-toilettes

En vrai, personne ne le sait, mais je mène une double vie depuis près d'un an maintenant. J'avoue que ça me pèse de plus en plus de me cacher, de ne jamais pouvoir en parler. Alors aujourd'hui, j'ose, je brise le silence, je lève le tabou.

(suite…)

Share Button

La trousse à bobos

IMG_20151031_100023

Bien qu'Hibou ne soit pas douillet du tout et que Bouchette soit encore un peu petit pour se faire des bobos, j'ai, comme toute Maman qui se respecte, une petite boîte à malice, une trousse magique, avec tous mes remèdes anti-bobos. Et aujourd'hui, je te dévoile tous mes secrets !

(suite…)

Share Button