suitcase-159615_1280

…sa maisonnetteuuuuh !! Moi aussi, quand je partirai à la maternité pour mettre bas de Bigornelle, je partirai avec ma maison sur le dos. Enfin, avec ma fameuse valise maternité quoi ! Sauf que… l'expérience fera toujours la différence, comme je dis souvent ! Et que cette fois, je vais faire bieeeeen attention à ce que j'emporterai avec moi.

Oui parce que, pour le premier, on sait pas trop, on fait un peu comme on nous a dit, sauf que toutes les maternités ne se valent pas (moi par exemple, ils doivent croire que les mamans sont anorexiques et aiment se laver ensemble, mais bon) et qu'ona pas toutes les mêmes priorités. J'ai donc passé mes 3 jours à la maternité à saouler appeler Papounet en lui demandant de m'apporter un oreiller, oh et puis le coussin d'allaitement, ah et puis des chaussons, et puis ça aussi, et puis ça, ça et encore ça. Tout ça en ne me servant pas de la moitié des trucs que j'avais emportés au départ.

Bref, now I know. Je te livre donc en exclusivité exclusive le contenu de ma valise maternité 2e édition ! Tu peux bien entendu t'en inspirer si tu comptes survivre en milieu hostile à la maternité.

1 – L'oreiller. Je sais pas pourquoi, mais y a jamais assez d'oreillers à l'hosto, du coup, t'es toujours mal foutue dans ton lit (et crois-moi, tu y passeras un bon bout de temps), et t'as beau faire mumuse avec la téléco pour incliner / redresser le dossier, avoir un oreiller de chez toi t'apportera douceur et réconfort. Je mets également dans cette case le coussin d'allaitement, qui ne sert pas qu'à dormir avant d'accoucher, ni aux seules femmes allaitantes. C'est un must qui te servivra quoiqu'il arrive !

2 – Les chaussons. Alors, oui, là comme ça, on pourrait croire que c'est pas la priorité. Sauf que tu vas partir accoucher avec telle sou telles pompes et après tu auras l'air bien con à devoir les remettre (ouille bobo) juste pour aller pisser. Enfin, sauf si pour toi vivre pied nu (dans un hôpital) est une alternative acceptable. Moi je passe mon tour.

3- La ceinture gainante post-accouchement. Ooooooh aaaaaah pas bieeeeeen !!! C'est pas comme ça qu'on va retrouver ses abdos… Alors, dans les 72h qui suivent la naissance, perso, les abdos, je m'en tamponne comme de l'an quarante. En revanche les entrailles qui font glouglou dès que tu te mets debout parce que tout remus là-dedans, c'est pas possible. Franchement, ça soulage ! Je ne pensais pas en avoir besoin et au final, j'en ai acheté une en sortant de la mater ==> Bonheur.

4- Du maquillage. Tout comme les chaussons, ça peut paraitre superficiel. Mais d'une, moi j'ai envie que bébé me voie sous mon meilleur jour. De deux si je peux éviter l'option vieille gueule de thon échoué sur toutes les photos prises à la mater (et pourtant, j'avais bien dit que je ne voulais PAS être prise en photo hein), je prends. Juste de quoi assurer le teint et le regard, on va pas dîner chez Maxims non plus !

5- Du spasfon et du dolpirane à profusion. Arrivée en fin de grossesse, tu en auras forcément une cargaison chez toi, qui te servira moins une fois rentrée que quand tu expérimenteras les tranchées ou bien quelques petits désagréments mammaires ou intestinaux (je reste floue exprès, je voudrais pas casser le mythe). Et c'est pas les 2 comprimés qu'on t'apporte chaque matin qui vont t'aider. Après, tu peux toujours sonner les infirmières, mais moi j'aime bien être indépendante !

6- Ton chargeur de téléphone. A ne pas oublier !!! Tu vas mitrailler de photos, et même si tu veux avoir la paix, ça va sonner dans tous les sens (normal) et puis t'auras peut-être envie d'avoir un peu de musique ou de regarder quelques vidéos pour te détendre ou simplement ne pas t'ennuyer (oui quand bébé dort, tu le regaaaardes… mais bon, au bout de 20 minutes, ça va quoi). Ne fais pas comme moi, pense à repartir avec de la mater par contre !

7- Tes écouteurs (une barre de son si tu es seule dans ta chambre). Evidemment que tu vas pas mettre du David Guetta à fond dans l'hôpital (et encore moins dans les oreilles de bébé) mais parfois, un peu de musique peut faire du bien, sutout si t'as pas l'option télé.

8- Attention, on entre dans le top du glamour : de vieilles culottes de mémé. Oui parce que les slips jetables, c'est bien, mais en fait non. Perso, je préfère avoir un vrai slip de mamie acheté en solde à Kiabi et vieux de 12 ans (oh ça va, on en a TOUTES dans notre tirroir à culottes hein), quitte à le bazarder en cas d'accident, que de me trimbaler avec un cul de gigot pendant 3 jours (si ça sent le vécu, c'est normal… je suis encore traumatisée par cette expérience !).

9- En revanche, je propose d'oublier les soutifs si tu choisis d'allaiter. D'une tes seins vont tellement gonfler qu'ils tiendront tout seuls, de deux, ils vont tellement gonfler (comment ça je me répète) qu'à moins d'avoir des soutifs une taille au-dessus juste pour les 3 ou 4 jours que dure la montée de lait, tu rentreras plus dans les autres (ceux que tu as achetés en anticipant, bien sûr). Enfin, je parle de mon expérience personnelle. Du coup, pour Bigornelle, ce sera top d'allaitement avec brassière intégrée, tranquille Emile. En même temps, pour 3 jours à la mater, je vais pas m'amuser à faire des effets de style hein.

10- Enfin, le plus IMPORTANT pour la faim fin : la BOUFFE. Si je pouvais, je partirais avec un McDo sous le bras… Franchement, j'ai justre CREVÉ la dalle à la mater pour Hibou. Donc j'ai quémandé de la bouffe à tout le monde. "Tu as besoin de quelque chose ?" Des Pitch, des pommes, des snickers, des MMs, des pruneaux (rapports aux désordres intestinaux que peuvent rencontrer certaines jeunes mamans), des fruits secs, peu importe, tu choisis ta came, mais fais des provisions ! Sérieux, j'allaitais et j'avais vraiment FAIM, mais la faim où tu sais qu'il faut que tu manges, sinon c'est hypoglycémie quoi… Donc cette fois, je me ferai pas avoir, je partirai avec plein de trucs à grignoter, j'aurai bien le temps d'être sérieuse et de manger correctement une fois rentrée à la maison.

Bon évidemment, j'ai oublié plein de trucs et zappé les contenus chiants pour que votre lecture soit plus sympa, mais si vous pensez à des trucs cool que j'aurais oubliés (genre magazines People pourris que tu lis que quand tu es à l'hosto ou à la plage), laissez-moi un commentaire !

Share Button

19 Comments on Petit escargot, porte sur son dos…

  1. J’ai pas lu tous les épisodes hibouesque à la mater (honte sur moi) mais que signifie cette allusion à un oubli en partant??
    Dans ma valise il y avait mon doudou (ridicule mais en plein baby blues j’étais heureuse) et pleins de piécettes dans un porte monnaie. Il servait d’abord à PapaCoq pour l’attente puis pour m’offrir un café, une barre chocolaté en attendant les visites et pour m’offrir un vrai break. Bébé à la nurserie et moi je prenais l’air pur 5min en sirotant mon café!
    Ah et le numéro de ton ostéo, du pediatre et de la pmi pour s’assurer de leur soutien infaillible dès que tu sors ! J’ai pu négocier une sortie avec la MiniMiss alors qu’elle ne prenait pas de poids en expliquant que j’avais assuré niveau rdv dès mon retour à la maison!

    • Ah bah en repartant de la mater, j’ai oublié mon chargeur… Heureusement on a dû y retourner le lendemain pour faire flasher Hibou pour sa jaunisse donc je l’ai récupéré mais bon… Heureusement aussi qu’on habite à 15 minutes en voiture et pas à 2h !

      Les pièces de monnaie, je note, elles m’ont carrément manqué et je n’y aurais pas plus pensé là… Après, les numéros, moi j’étais tellement dans ma bulle et j’y étais tellement bien que même si je les avais eus, je ne m’en serais pas servi je pense !

      • Rolala je devais être fatiguée en te lisant… J’ai cru que c’était Hibou que tu avais oublié (rho mais je suis un boulet!!!!!)
        Pour les numéros j’avais été contente de les avoir car alitée et hospitalisée deux fois une semaine je voulais juste m’évader de la maternité 😉 ! (Alors qu’à la base je suis pour rester longtemps à la mater si tu as déjà des enfants….)

  2. Alors ici j étais contente d avoir emmené un truc : une lampe de chevet! Parce que les néons blafards des hôpitaux en pleine nuit moyen!
    Si on j avais aussi prévu un mp 3 pour le travail mais oas avec des chansons “zenifiantes” au contraire plus le genre de musique qui motive ( pour faire le ménage par ex) je sais pas mais en aucun cas on est vraiment zen Dinc autant avoir la patate pour gérer tout ça!

    • Ah non mais grave !!! Tellement d’accord pour la lumière, tellement glauque ! Moi pour la nuit, j’avais une petite lampe aussi, mais comme la première nuit Hibou n’était pas là et qu’ensuite il dormait +++ à cause de la jaunisse, ben au final, j’ai pu dormir moi aussi 😉

      Et je suis d’accord pour la musique aussi, j’aime bien le son de la pluie et le chant des baleines hein mais c’est pas toujours de circonstance lors d’un accouchement hahaha !

  3. Alors la je compatie! Perso pour mimi hulk le coussin, ben en fait yen avait trois dans le lit (en comptant le traversin) en revanche pour Marvel 2 je penserais au peluche cale bébé, parceque ce réveiller avec un bébé presque noyer dans son vomi parceque IL FAUT le mettre sur le dos, PLUS JAMAIS!

    • J’ai pas eu ce souci à la mater, et de retour chez moi, Hibou ne dormait bien QUE sur le ventre donc bon? Au début, toi tu dors pas, tu vérifies s’il respire et puis à force… Mais quand c’est dodo sur le ventre ou PAS dodo sur le dos euh bah… on fait comment ? Et j’avoue que tu n’es pas la première à me parler du risque de sétouffer dans son vomi quand on est sur le dos. C’est pour ça que j’envisage le cocoonababy pour Bigornelle, on verra !

  4. Pour la nourriture dans la maternité, les premiers jours je n’allais pas très bien mais j’avais à manger à donf ! J’ai vu sur les étiquettes, c’était écrit “Menu confort”. Je me suis dit “Chouette, ils donnent le menu confort aux femmes qui viennent d’accoucher, ils sont sympas !”
    Lors de mon avant-dernier jour, je disais tout au haut “Ah ah ! Tout va bien ! Je pète la forme, c’est bon, j’ai compris, je suis une maman super géniale. Regardez ! Tout va bien !” Je voulais être certaine qu’ils me laissent sortir le lendemain.
    Ca n’a pas loupé. Je n’avais quasiment plus rien à manger. C’était peut-être juste un mauvais jour ? Sur l’étiquette : “Menu hospitalisation”. C’est comme ça qu’on soigne les gens ? 🙁

    • Hahaha !!! J’imagine trop le skecth “je vais bien, tout va bien, laissez-moi rentrer chez moi !” et le double effet kiss cool derrière avec le menu hospitalisation. Par contre, ça me troue le cul de voir qu’il y a des “menus” différents pour les patients (sauf raisons médicales genre diabète ou hypertension, j’entends), j’aimerais bien savoir sur quels critères ils se basent pour les attribuer… 0__o

  5. moi j’avais apporté de bons sachets de thés/tisane pour pallier au dégeu yellow tetley du petit déj, et la lampe de chevet aussi! par contre je dois rendre justic eà ma maternité et dire que j’y ai super bien mangé!! (maternité à angoulême)

  6. Hello je suis une nouvelle lectrice 🙂 Ton article n’est pas tout récent mais apparemment tu n’as pas encore accouchée donc c’est encore d’actualité ;-). +1 pour la bouffe, pour mes deux princesses j’avais emmené plein de petits gateaux. Moi perso j’ai jamais réussi à lire des magazines (le cerveau trop en compote lol). Par contre je suis comme toi j’aime bien avoir l’air pas trop mal (même si on sait en vrai que j’avais l’air plus défoncée qu’après 3 rave party ;-), par contre pas la foi et la force pour du maquillage, du coup j’emmenais un collier et une paire de boucle d’oreille “passe partout”, avec un petit coup de peigne hop ç’était bon ! Enfin pas mal le coup des culottes chez kiabi j’y penserai pour le prochain

  7. Je note tout ça dans un coin, ça pourrait servir… 😉

    Par contre s'il y a un truc que je peux pointer dans ton article, c'est les médocs… Je peux comprendre que tu veuilles être indépendante et avoir tes médocs sous la main pour les prendre tranquille quand tu veux, mais à l'hôpital c'est vraiment important que les soignants sachent ce que tu as pris. Ne leur demande pas forcément l'autorisation pour prendre ce que tu veux, mais dis leur après, ou au moins dis le au papa ou a quelqu'un qui puisse leur transmettre si il t'arrive quelque chose. On mesure pas bien l'importance que ça peut avoir, parce que c'est "que du spasfon, que du doliprane…" oui mais en surdosage c'est quand même toxique… 

    Enfin je veux pas faire l'infirmière relou qui fait la morale (ok quand je me relis ça sonne comme ça, mais j'arrive pas à le formuler mieux…) mais c'est simplement un conseil…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.