EDIT : Je précise que je ne suis pas monitrice de portage, juste une maman porteuse. Je rappelle qu'avec les extensibles type JPMBB, Bobwrap, Tricotslen et Cie, il est HAUTEMENT recommandé voire indispensable d'avoir au moins 2 couches de tissu qui maintiennent bébé. Ainsi ce noeud n'engage que moi (et celles qui se sentiront de le faire), à moins de déployer un pan d'une épaule pour soutenir la tête de bébé comme on le voit sur la dernière photo.

 

Capture d'écran 2015-07-06 11.39.22

 

Vous l'attendiez tous, le voici le voilà ENFIN, LE tuto qui va vous changer la vie ! Oui, bon OK, j'exagère peut-être un peu… Mais n'empêche que le noeud que je vais vous montrer aujourd'hui va vous permettre de porter sans étouffer, et ça, vu la météo du moment, c'est pas du luxe !

J'entends souvent que le fameux noeud de base (NDB) est facile, voire que c'est le plus facile à faire… Moi je dis que c'est peut-être le plus rassurant parce que du fait qu'on noue AVANT de mettre bébé dans l'écharpe, on peut prendre tout son temps et bébé ne risque a priori pas de tomber. Mais essaie donc le noeud que je te propose, tu m'en diras des nouvelles !!!

Alors oui, il faut installer bébé en cours de route, c'est un coup de main à prendre et ça peut faire peur. MAIS sache qu'en vrai, c'est quand même vachement mieux de nouer autour de bébé une fois qu'il est installé, il y a moins de risque que l'écharpe ne soit pas assez serrée et que bébé "décapsule" (= qu'il glisse en dehors de l'écharpe uen fois en marche). Bon, et entre nous, pour laisser tomber son bébé, euh… faut vraiment avoir les pattes en beurre, comme dirait l'autre !

Le noeud du jour s'inspire de l'enveloppé croisé (n'hésitez pas à regarder et re-regarder les tutos disponibles sur Youtube) et il est parfait pour les petits bébés comme pour les enfants un peu plus grands. J'adore le faire avec les extensibles (encore appelées tricotées), du type JPMBB, Bobawrap (modèle des photos), Tricotslen… mais on peut aussi le faire avec des tissées, même si je trouve que ça s'y prête moins.

PhotoGrid_1435583261589

Etape 1 – Le "paréo". C'est le moment de te parer de tes plus beaux atours, petit papillon de lumière ! Tu prends ton écharpe, avec le repère du milieu au milieu (souvent repère = étiquette) entre les deux nichons. Tu plaques le tissu surta poitrine en mode bustier qui tue (photo 1). Quand je dis tu plaques, tu plaaaaaques, OK ? On veut un bustier ultra moulant qui ferait pâlir d'envie la plus pichonne de toutes les pichonnes (pichonne = cagole = pouffe). Tu as donc les mains dans le dos qui tiennent les pans de ton bustier, enfin de ton écharpe quoi. Là, petit tour de passe-passe : le pan A qui est dans ta main gauche passe dans ta main droite, idem avec le pan B qui passe de ta main droite à ta main gauche, et hop chaque pan par-dessus tes épaules, façon kimono. C'est bon ? J'ai perdu personne en cours de route ? Si on résume : tu plaques, tu croises dans le dos et tu reviens sur les épaules. Tu as donc une croix dans le dos et des ailes de chauve-souris (photo 2).

 

PhotoGrid_1435583441091Etape 2 – L'installation. Comme d'hab, j'ai envie de dire : on prend son baby à bras, dos bieeeen rooond et on le place bien haut sur son épaule en mode "boule de bébé". Il va falloir le tenir d'une seule main, sous les fesses, et maintenir sa tête avec votre joue. La main qui est libre va venir prendre le tissu du bustier pour en faire une bande entre le pousse et l'index et l'écarter de la poitrine. On passe la main SOUS la bande et on chope les pieds du baby, qu'on asseoit ensuite pépère sur ladite bande. Elle doit passer sous les genoux, groupés et ramenés bien haut. Le dos reste rond.

 

PhotoGrid_1435583856266Etape 3 – Le serrage. Comme pour la PESN donc je parlais ici, on remonte  d'une main le tissu dans le dos de bébé, sans faire de pli, jusqu'aux oreilles à peu près. L'autre main est sous les fesses, tant que l'écharpe n'est pas nouée. Et là, c'est vraiment l'étape cruciale : il faut serrer les pans pli par pli en partant des bords. Personellement, je tire sur le haut de la poche (= là où bébé est installé) à gauche puis sur le pan qui passe sur l'épaule droite pour réduire le mou et vraiment plaquer le tissu sur le dos. Idem sur la droite avec le pan qui passe sur l'épaule gauche. Une fois que le tissu est vraiment bien plaqué (j'insiste, il faut serrer FORT, et ne pas avoir peur d'y aller franco), je TIIIIIIREEEEEEE encore une dernière fois sur les pans.

 

 

PhotoGrid_1435583976286Etape 4 – Le nouage. Un pan dans chaque main, bébé ne doit pas bouger et être bien maintenu, assis, genoux groupés et remontés, dos rond.On croise les pans sous ses fesses (entre les fesses et les genoux, pour être parfaitement exacte) sans lâcher la tension du tissu. On repasse les pans ainsi croisés dans le dos et on noue, ou si l'écharpe est trop longue, on fait un tour dans le dos et on revient nouer devant (en faisant attention à ne pas écrabouiller les pieds de Minus).

 

PhotoGrid_1435584072041Etape 5 – Les finitions. Pour plus de confort, on peut étaler le tissu sur ses épaules, puis le replier sur lui-même. Tu prends au niveau du coude et tu replies sur l'épaule, see what I mean ? Si bébé est comme Bouchette un groooos curieux qui passe son temps à gesticuler et que la poche ne reste pas en place jusqu'à ses oreilles et donc sa tête n'est pas maintenue par la poche, tu peux déplier un pan en partant de sous ses fesses, en passant sur son dos et jusqu'à sa tête qui sera donc plus ou moins de profil (attention aux voies respiratoires les amies !)

Et voilà !Il n'y a plus qu'à se balader en profitant de ses deux mains. Avec une ou 2 couches de tissu (si on déplie un pan sur bébé), ce noeud est parfait en cas de fortes chaleurs, et très très rapide à installer une fois qu'on a compris le truc (10000 fois plus rapide que le NDB d'après mes estimations). Alors… c'est parti !

 
PS : parce qu'on ne le répètera jamais assez, AVANT TOUTE CHOSE, lisez le mode d'emploi de votre écharpe et surtout, surtout, LES CONSIGNES DE SECURITE. Même si c'est principalement du bon sens, mieux vaut les lires 100 fois et qu'il n'arrive rien de fâcheux, plutôt que de zapper et qu'il y ait un accident…
Share Button

5 Comments on Porter bébé en écharpe extensible – vive la canicule !

  1. Oooh trop bien !! En plus je viens de faire l’acquisition d’une écharpe élastique de la marque Fidella (y’a une photo sur mon Facebook si tu veux) il y a un mode d’emploi et le début commence pareil (le bustier moulant qui tue, croisé au dos et revenir sur les épaules) ensuite eux, ils font passer les pans sous le bustier MAIS ils font installer bébé APRES avoir tout noué.

    La notice est en Anglais, je le comprends plutôt bien mais pas en détail donc je ne sais pas si il faut serrer comme une fada ou non.
    Je testerais ton nœud si j’en ai le courage car il fait vraiment chaud, peut-être mercredi, il est prévu 28° dans le sud et j’ai dis au Papounet qu’on irait faire les soldes ce jour la comme il fera plutôt bon, je te tiendrai au courant si je le fais 😉

    C’est intéressant en tout cas, toi et Bouchette vous faites de bon cobayes (enfin surtout Bouchette) et c’est super bien expliqué !

  2. Bonjour
    je découvre depuis peu votre blog… Bravo, tout en douceur, bourré d’humour et de réalité, j’adore.
    J’ai porté mes enfants en Babylonia Tricot-Slen, un vrai régale pour eux comme pour moi, je recommande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.