Marcel-Proust-007Aujourd’hui, je vous en dis un peu plus sur moi, mais pas trop non plus, je vais pas tuer tout le mystère d’un coup, ne vous en faites pas ! C’est juste que ça fait un petit moment que je pensais à faire mon portrait chinois (celui où on ne se décrit que par l’identification à des objets), histoire qu’on s’apprivoise un peu plus. Et puis je me suis souvenue que notre cher ami Marcel (Proust, ndlr) avait lui aussi réalisé un petit questionnaire de la sorte.

Tu ne le sais peut-être pas, mais dans une autre vie, j’ai été -brièvement- élève de prépa (de lettres, est-ce vraiment utile de le préciser ?) et j’ai eu l’immense chance d’étudier ce cher Marcel. En réalité, un vrai cauchemar. J’ai détesté. Et encore aujourd’hui, je lui en veux toujours de m’en avoir fait baver autant. Mais bon, après tout, rendons à César ce qui est à César, en l’occurrence à Marcel ce qui est à Marcel : son questionnaire est plutôt pas mal. Il y a aussi quelques questions pourraves, mais c’est plus une histoire de contexte que la faute de ce pauvre Marcello.

En fouillant un peu sur le web , j’ai également découvert que Bernard Pivot, que je vénère (souviens-toi, on m’appelait Maître Capello au bureau) avait lui aussi créé un petit questionnaire dans le même style. J’ai donc décidé de me prêter au jeu et de répondre le plus honnêtement et le plus spontanément possible aux questions de ces deux grands messieurs. 1, 2, 3… Prêts… Partez !

On commence par le questionnaire de Pivot :

  • Votre mot préféré ? Sagesse (pour sa sonorité, et aussi pour ce qu’il représente)
  • Le mot que vous détestez ? Croûte, ça me dégoûte…
  • Votre drogue favorite ? Faut vraiment que je vous le redise ? Le Coca !!
  • Le son, le bruit que vous aimez ? Les bruit du vent dans les feuilles d’arbres.
  • Le son, le bruit que vous détestez ? Le bruit que fait une personne qui se coupe les ongles avec les dents.
  • Votre juron, gros mot ou blasphème favori ? Putain de sa mère ou sa mère la pute.
  • Un homme ou une femme pour illustrer un nouveau billet de banque ? Simone de Beauvoir, ça changerait de voir une femme !
  • Le métier que vous n’auriez pas aimé faire ? Président de la République.
  • La plante, l’arbre ou l’animal dans lequel vous aimeriez être réincarné ?  Une petite plante grasse sur un mur ensoleillé, dans le Sud. Une succulente, comme certains les appellent ! La classe, non ?
  • Si Dieu existe, qu’aimeriez-vous, après votre mort, l’entendre vous dire ?  “Bienvenue, avant d’aller rejoindre tes proches, tu as 2 choses à savoir : ici c’est Nutella, Coca et frites-mayo illimité, FOR EVER. Et tu peux vivre en maillot de bain ou en pyjama si ça te chante. Tu peux disposer maintenant.”

Bon, et ben tu sais quoi ? Finalement, j’ai changé d’avis : au diable Proust, sa madeleine et son questionnaire, je trouve que celui-ci suffit amplement ! Pas d’inquiétude, je le garde quand même sous le coude au cas où… Il est tellement long qu’il pourra faire l’objet d’un prochain article à lui tout seul, à l’occasion…

Et maintenant, c’est à vous de vous prêter au jeu : j’attends vos réponses !

Share Button

1 Comment on Portrait sino-prousto-pivotien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.