Les bras m’en tombent. Les mots me manquent. Je tombe de mon arbre. Enfin, de mon peuplier devrais-je dire, car je tombe de haut, de très très haut.

Je dis souvent en plaisantant que je suis un Bisounours, ou que je suis naïve. Je dois vraiment l’être, parce que jusqu’à aujourd’hui, je pensais qu’on pouvait rire de tout ou presque, et que la bienveillance était ancrée en chacun de nous (chez certains plus profond que d’autres, évidemment).

Pardon pour cet article qui n’a pas grand chose à voir avec mes tribulations, ni celles de Hibou mais je suis tellement choquée que je ne peux pas ne rien dire. Hier, ma copinaute MumInLearning a publié un statut chafouin sur Facebook. Inquiète, je lui demande ce qu’il se passe. Il se passe qu’apparemment, il existe une blogosphère parallèle, où des personnages aigris détournent nos gnan-gnanteries et nos coups de gueule de Mamans en nous insultant. Oui, oui, tu as bien lu. Je creuse, je farfouille et là… Triste découverte ! Effectivement, je découvre un monde parallèle, pétri d’insultes et d’injures.

Bon, j’ai beau être perchée sur mon peuplier, je ne suis pas née de la dernière pluie (plutôt de l’avant-dernière mais chut) et je sais que : 1/ on ne peut pas plaire à tout le monde, 2/la blogosphère n’est PAS et ne sera jamais le monde des Sylvanians (c’est pour varier des Bisounours, je voudrais pas devoir payer des royalties un jour, on sait jamais). Mais quand même. Quand je tombe sur blog qui ne me plait pas, quand je vois une photo sur mon fil d’actu qui ne m’intéresse pas, et bien devine quoi ?? Je passe mon chemin !! Attends, me dis pas que c’est pas vrai ?? Toi aussi ?? ah ben tu me rassures alors. Non parce que l’espace d’un instant j’ai cru que je n’étais pas normale, tu vois.

En suivant 2-3 liens bien sympas, je suis arrivée sur du contenu… Je ne peux même pas dire que je suis en colère. Je ne peux pas non plus hausser les épaules en me disant “m’en fous” parce que quand je découvre que certaines “blogueuses” en prennent d’autres pour cibles en les traitant de “pute” ou de “connasse”, en reprenant leurs photos SANS leur accord pour les critiquer, j’avoue que j’ai mal. Je comprends pas, en fait. Ni les posts, ni la marée de commentaires (j’aurais pu me consoler en voyant que leurs articles n’intéressaient personne mais ce n’est, hélas, pas le cas) haineux et insultants.

En l’occurrence, il s’agit de femmes PMA. La PMA, si tu connais pas, c’est la procréation médicalement assistée. Pas besoin de te faire un dessin : ces femmes veulent un enfant, mais pour une raison ou pour une autre, ça ne marche pas. Je suis pas mal de blogs. Dont certains écrits par des mamans qui galèrent pour avoir un enfant, comme Un plus Zéro égale Deux ou encore Flying Mama. La situation de ces femmes me touche et me parle (même si je ne saurai jamais ce qu’elles ont pu ou peuvent ressentir). J’ai dans mon entourage proche des personnes qui ont eu recours aux FIV, aux inséminations. Je connais ce regard affreusement triste à l’annonce de la grossesse d’une sœur ou d’une amie parce qu’elles n’y arrivent pas. Mais ces personnes sont loin d’être aigries, bien au contraire. Elles sont sensibles, elles souffrent ou ont souffert, oui, mais elles ne en sont pas devenues méchantes pour autant, que Diable !

Evidemment, on ne te demande pas de sauter au plafond et de bouffer des confettis à la première grossesse venue. Non, mais par contre, en tant qu’être humains on a le droit au respect, juste. Un blog est un espace privé où chacun exprime librement ce qu’il pense, mais ce n’est pas une raison pour faire n’importe quoi. Je n’ai jamais compris la méchanceté gratuite. Alors aujourd’hui, mon cœur est lourd et je me demande pourquoi. Pourquoi tant de haine, tant de violence ? Je n’oublie pas que les hommes sont des animaux, des bêtes. Mais quand même, parfois je me demande ce qui pousse des gens à être aussi mauvais. Sans compter que là, ces monstres de cruauté et d’agressivité veulent devenir parents. Envers et contre tout, peut-être même au prix de leur humanité. Euh, vous êtes sûres ? Nan parce qu’être parent, ça demande de l’amour, oui, certes, mais aussi du sang-froid (même si des fois on le perd, d’ailleurs, il est où c’con-là ??) et parfois même de donner l’exemple, je sais pas moi, en évitant de foutre sur la gueule des gens qui t’ont RIEN demandé… Mais enfin, c’est mon avis de maman-cul-cul-qui-dégouline-le-love-dégueulasse hein, il n’engage que moi.

La facilité voudrait que je dise “Pas étonnant que ces femmes ne puissent pas avoir d’enfants, vu la noirceur de leur âme”, mais j’avoue que je ne connais pas les épreuves qu’elles traversent et je m’abstiendrai donc de tout jugement. J’aimerais simplement leur dire que le fait que nous soyons mamans, enceintes, papas, gnan-gnans, cul-cul, et j’en passe, ne leur donne pas le DROIT de nous insulter.J’aimerais leur dire que le jour où elles connaitront le bonheur d’être enceinte et d’être parent, elles regarderont dans le rétroviseur et se diront “ah punaise, que j’ai été bête ! Je comprends maintenant…”

Je n’ai pas été attaquée personnellement. N’empêche que je me suis sentie visée. Oui parce qu’ici, j’étale ma vie. Parce que je chiale de bonheur en tenant mon fils dans mes bras et que je vous le dis à vous. Parce que je pète les plombs quand il ne dort pas, et que je vous le dis aussi. Parce que l’autre jour, chez My Cultural Baby Chic j’ai vu un reportage magnifique sur une naissance et que non seulement, cela ne m’a pas choquée mais qu’en plus cela m’a émerveillée. Parce que depuis la naissance de Hibou, j’ai tapissé les murs de photos de lui. Parce que ma fierté n’a d’égale que l’amour que je lui porte. Parce qu’en lisant le post de It’s a Mum’s Life ce matin, j’en ai pleuré sur mon canapé. Et parce que, jusqu’à aujourd’hui, je pensais bêtement qu’on me lisait avec un regard bienveillant. Je m’aperçois que dans le lot, il doit bien avoir une ou deux paires d’yeux perfides, qui ne manquent pas de cracher leur venin sur mon contenu.

Aucun courage de la part de ces “auteures” en plus. Et que je te protège mes posts avec un mot de passe, que je t’efface le post qui fait des vagues… Ah bravo ! Non seulement ça bave, ça bave à ne plus savoir sur qui ou sur quoi cracher mais en plus ça n’assume pas. Quelle belle preuve de maturité ! Avouons-le, on se plaint toutes, que ce soit d’une chose ou d’une autre. On râle, moi la première. Mais avoir du mal à devenir Maman ne donne pas le droit de se croire au-dessus de tout le monde (et même des lois puisque, rappelons-le, la diffamation est interdite dans notre beau pays, de même que l’utilisation de photos privées SANS l’accord de la personne concernée). Il y a aussi des mamans hyper fertiles, comme Maman Chouquette ou Famille Nombreuse, Famille Heureuse. Il y a aussi des mamans épuisées qui font des dépressions, des burn-outs. Il y a aussi des mamans qui font des dépression prépartum (moi). Ce n’est pas parce qu’on a des enfants qu’on ne souffre pas. Ce n’est pas parce qu’on n’en a pas qu’on a plus ou moins mal. Débat stérile niveau maternelle.

Franchement, j’aime bloguer, j’aime écrire et soyons honnêtes, j’aime que vous me lisiez (oui, je l’avoue, ça me touche, ça me flatte, bref, ce que tu veux) mais quand je vois des choses comme ça arriver, je me demande ce que je fous là, perdue au milieu de la blogosphère. Heureusement que z’êtes là, hein ?

Share Button

26 comments on “Pourquoi tant de haine”

  1. Alors avec mon multi-cas je devrais me haïr moi-même…
    Chaque maternité se vit différemment, que la grossesse soit naturelle, imprévue, médicalisée….
    J’ai été énervée par ses nanas qui tombaient enceinte au premier cycle lorsque moi il m’a fallut plus d’un an ou en passer par la FIV après 3 ans de galères. Je les ai enviée toutes ses femmes enceintes…
    Et puis j’ai fini par une grossesse spontanée miracle et très rapprochée. La c’est moi qui me suis faite critiquée.
    Peu importe les cas de figure… au final les gens parleront toujours sur le dos des autres. Mais il y a la manière de le faire. Être en colère, jalouse, ou peu importe le sentiment… on peut s’exprimer OUI, mais blesser les gens NON

    • Oui voilà, c’est ça. On peut être jaloux, en colère, amer, dégoûté. Qui ne l’est jamais ? On peut souffrir, tout le monde souffre et il n’y a pas une cause qui soit pire qu’une autre. Hier, une personne a dit sur FB “Mon grand-père est en fauteuil roulant, ce n’est pas pour autant qu’il nous hait quand on se plaint d’avoir mal aux pieds.” Pour moi tout est dit. Et d’ailleurs au final, on déteste, on hait, c’est humain et c’est ce qui rend l’amour encore plus beau. C’est normal et je pense que c’est sain tant que cela ne prend pas le dessus, tant qu’on incite pas les autres non plus à la haine (j’ai été effarée et effrayée de lire les com’ de ces blogs…). Et blesser, gratuitement, comme tu dis : NON. Point final.

  2. Je crois que pour certaines, la tristesse devient colère et jalousie. C’est triste vraiment. Moi non plus je n’ai pas connu le parcours PMA mais j’ai quelques femmes dans mon entourage. Je lisais aussi un témoignage sur le site neuf mois ce matin. Le harcèlement d’une femme enceinte au boulot par une collègue qui a vécu à ce moment là une fausse couche. Triste vraiment. C’est le seul mot qui me vient à l’esprit …

    • C’est exactement ça. Je n’étais pas en colère (c’est venu après) en lisant les posts concernés, non. J’étais triste. triste de m’être autant trompée sur la nature humaine, triste de me rendre compte à quel point des adultes peuvent être cruels et méchants. triste pour Hibou, de devoir le blinder et lui apprendre à se méfier alors que j’aimerais juste qu’il soit heureux et confiant… C’est bel et bien triste.

  3. Contente de lire ton article !! cela les fait sortir de l’anonymat dans lequel elles se planquent ! Moi, je suis une ex PMA-ette et j’en ai bavé. Et je suis écoeurée d’avoir lu leurs blogs, à en vomir… Çà me choque, çà me bouleverse parce qu’elles donnent une bien vilaine image aux mum to want, qui sont pleine PMA. !! Perso, je connais donc le parcours et je peux pas leur trouver d’excuses.

    • J’avoue que je n’étais pas en colère jusqu’à ce que je vois le post protégé par MDP et que l’autre soit effacé. Quoi, méchantes et même pas fières de l’être ??? Allons, un peu de courage, le mal est déjà fait, il ne reste plus qu’à ASSUMER. C’est tellement petit. Ne t’inquiète pas, il faudrait être bien bête pour croire que cela concerne toutes les PMA-ettes. Qui d’ailleurs ont une colère légitime, tout comme leur amertume, leur envie. Qui n’a jamais été jaloux ? Furieux ? Haineux ? Moi ce qui me choque, c’est qu’apparemment elles souffrent et donc TOUT le monde doit souffrir, mais que de toutes façons personne ne pourra jamais souffrir autant qu’elles hein… Quant à avoir un blog faisant l’apologie de la haine et de la médisance, ça me laisse sans voix. Pourquoi passer ses journées à critiquer une personne ? C’est fou. Tout simplement fou.

  4. Merci pour le partage dans ce billet… je n’étais pas au courant de toute cette histoire… Je suis chaque jour plus étonnée et écœurée par la nature humaine…

    • Chacun souffre, chacun est colère, chacun déteste et c’est bien normal. Mais croire qu’on est seule à souffrir parce qu’on ne peut pas avoir d’enfants, c’est vraiment avoir l’esprit étriqué, je vois pas d’autre mot. Moi aussi je suis écoeurée, surtout que, naïve qu eje suis, je continue d’avoir foi en la nature humaine justement. SIC.

  5. Il y en a toujours qui veulent déverser leur noirceur parce que ça leur fait du bien. Je ne comprends pas que si on n’aime pas ou on n’est pas d’accord on lâche des commentaires méchants, critiquant le blogueur. D’accord avec toi, on n’aime pas on passe son chemin. Mais c’est comme ça, les gens se complaisent en déversant leur méchanceté. Moi aussi j’étais bisounours/candide mais je commence à comprendre que non tout le monde n’est pas plein de bonnes intentions…

    • Oui c’est ça ! Ne pas être d’accord, c’est normal, et encore heureux qu’on puisse le dire ! Mais prendre quelqu’un qui n’a rien demandé pour cible, la railler quotidiennement et publiquement en place publique, lui piquer ses photos dans son dos pour déverser sa haine… Pour moi, on s’approche du harcèlement moral. C’est juste dégueulasse et pitoyable. Comme tu dis, se complaire dans sa haine et sa méchanceté… mais quelle triste vie !! Et j’ai vraiment, mais alors vraiment, cette question qui me brûle les lèvres : êtes-vous réellement prête à accueillir un enfant ? Je leur souhaite de connaître ce bonheur, qu’elles réalisent à quel point elles ont été vaines et stupides. Peut-être alors qu’elles deviendront meilleures (oui, je garde la foi, moi).

  6. Je tombe des nues là! Ca existe vraiment cette bloguo parallèle? Sans rire? Y’en a qui s’amuse à jouer à ça? Elles ont rien d’autre à foutre sans déconner?
    Tu vois pour le coup tu n’es pas la seule a vivre dans le monde des bisounours! J’en reviens pas!

    • Je te JURE ! Et franchement, je n’ai pas envie d’ajouter de l’huile sur le feu, ou qu’on vienne me dire que je profite de ça pour faire parler de moi. J’ai certains avis (positifs et négatifs naturellement) sur la blogo, mais je me garde d’en parler pour l’instant parce que je crains la levée de boucliers et parce que cela ne fait pas assez longtemps que je blogue pour me forger une opinion solide. Mais là… ça dépasse le simple cadre du blogging. C’est juste inhumain. Certains ont VRAIMENT besoin d’un suivi (pas comme nous, où ça peut s’arranger avec quelques mojitos bien tassés hein) !

  7. De toutes façons internet c’est juste dingue, ça te donne à lire le pire des gens, comme si d’un coup tu entendais les pires pensées de tes comparses. Juste sur les news de Yahoo, tu prends un fait divers…et tu lis les commentaires des internautes. ça fait très TRES peur. Cette semaine une femme a accouché dans une gare RER de son 5e bébé, sauf que le bébé est mort. T’aurais vu les commentaires insultants sur la maman qui bien sûr a visiblement choisi d’accoucher là tellement elle est conne, ou le fait que ça soit son 5e, c’est que bien sûr elle était arabe et était tombée enceinte pour les allocs sans en avoir rien à foutre de son bébé O_O A GERBER !

    • Mais… y a que moi pour tomber des nues ??? Les gens sont-ils réellement bêtes et méchants à ce point-là ? Après, évidemment qu’on a tous entendu qu’il ne fallait pas leur prêter attention, que ça apporte de l’eau à leur moulin… Mais quand même !! Je suis choquée !! En même temps, quand j’ai dit qu’on m’avait refusé une place en crèche, j’ai quand même entendu : “Normal, tu n’es ni noire ni arabe !”…. Euh non mais WTF ???? Inutile de dire que je n’adresse plus la parole à ces personnes hein, mais n’empêche, savoir qu’elles existent dans des coins pas si reculés de la planète, ben ça fait flipper.

  8. J’ai lu ton post et les bras m’en tombent !!!! je suis passée par la FIV pour avoir ma fille. 3 ans d’attentes, 2 opérations un peu lourdes. Alors oui, j’ai parfois eu un pincement au coeur quand des personnes dans mon entourage sont tombées enceinte mais je me suis tout de même réjouie, car ce n’était pas de leur faute ce qu’il m’arrivait. Je ne souhaite même pas à mon pire ennemi de vivre ce que j’ai vécu. j’ai fini par avoir ma poupette. Ce n’est pas en étant aigri qu’on avance. Alors que certaines crachent sur celles que la vie a épargné de ces dures péripéties me scandalise. On ne changera pas les gens, je vie moi aussi surement dans le monde des bisounours mais arrêtons de regarder toujours l’herbe qui paraît plus verte et concentrons nous sur l’essentiel !!

    • Je comprends tellement qu’on puisse envier quelqu’un, c’est très différent mais souvent je regarde mes amies avec des revenus plus confortables que les miens et qui ont obtenu une place en crèche avec amertume. Oui, je suis dégoûtée, oui, je me demande pourquoi elles et pas moi ? Mais est-ce que je me transforme en monstre de bêtise et de méchanceté pour autant ? Non, je respire un grand coup et je me réjouis pour elles. Et si ce n’étaient pas mes amies ? Je ne les haïrais pas plus, je passerais simplement mon chemin. Comme tu le dis si bien, ce qui nous arrive n’est de la faute de personne, c’est la vie. Peut-être que cette Maman avec 2 beaux enfants est veuve, peut-être que celle-ci qui en a 5 est hyperfertile et le vit très mal… Tout est une question de point de vue et heureusement que chacun est libre d’avoir le sien et de l’exprimer, mais justement, pourquoi ne pas admettre que l’autre puisse avoir un avis différent ? Ça me tue ! Un blog voué à la haine d’une personne et de sa famille, juste parce qu’elle a des enfants… Et un blog suivi et commenté en plus. Mais où va le monde ??

  9. Alors, je ne peux pas lire ça et rester indifférente. Je n’ai pas vu le site en question mais rien qu’en parcourant ton article, je tombe des nus.
    Je suis passée par le long parcours de PMA avant de pouvoir enfin tenir mes bébés dans mes bras. 8 ans et demi de traitements et 2 grosses interventions chirurgicales mais jamais au grand jamais je ne suis devenue haineuse comme ça.
    Alors oui quand ta soeur cadette t’annonce qu’elle est enceinte une fois puis deux et que toi tu galères toujours et bah tu fait la mine ravie devant elle et puis une fois la porte fermée tu t’effondres en larmes. Non pas parce que tu n’es pas contente pour elle mais parce que ça te rappelle que toi tu ne connaitrais peut-être pas ce bonheur.
    Quand tu travailles qu’avec des nanas qui parlent toute la journée de leurs enfants alors que toi tu n’en a pas et que tu te sens un peu exclu mais que malgré ça tu les écoutes, les soutiens et rigoles de leurs péripéties parce que tu te dis qu’un jour tu seras comme elles.
    Quand ton amie qui connait tes soucis te dit “moi il était impensable que j’ai des enfants après 30 ans. Après tu es une vieille maman” et que toi tu as 30 ans et toujours pas de bébé et bah tu as un pincement sur le coeur et puis finalement tu en rigoles tellement c énorme.
    Quand tu bosses en crèche et que certains parents se plaignent constamment ou laisse leurs enfants des heures à la crèche pour se prendre du temps pour eux (parfois beaucoup de temps pour eux) tu te dis qu’ils ne se rendent pas contre du bonheur qu’ils ont. Et bien évidemment ils ne s’en rendent pas compte car pour eux ça été facile. Et je dirais tant mieux. Heureusement que tout le monde n’a pas des difficultés à procréer et on ne peut pas leur en vouloir pour ça.
    Maintenant je suis une heureuse maman. Comme toutes les heureuses mamans je parle de mes enfants tout le temps et m’extasie devant tout ce qu’ils font même si parfois ils m’épuisent et que je prendrais bien du temps pour moi (chose que je fais de temps en temps quand même).
    Durant mon parcours PMA je suis beaucoup allée sur le net mais je n’ai jamais vu de choses pareils. J’ai beaucoup participé à des forums mais ce n’était que soutien et partage. Beaucoup plus positif pour avancer dans cette vie de PMA à mon sens que d’injurier et cracher son venin. Je ne suis pas sûre que ce comportement va beaucoup les aider.
    La jalousie et je dirais même plus l’envie je comprend mais la haine ça me dépasse.
    Continue à nous faire partager tes supers articles et ne perd pas de temps à donner de l’importance aux détraqueurs !!!!
    Longue vie à ton blog !!!!

    • Comme quoi ! On peut vivre de vrais drames et ne PAS finir aigrie. Jamais je n’aurais soupçonné en te lisant ici ou sur la page FB que tu avais vécu de si dures épreuves, et je suis soulagée que tu me confirmes quand dans le monde de la PMA, il y a des groupes de soutien et de partage ! Je veux dire : avoir un bébé = AMOUR quoi, merde ! Allez, comme tu me le conseilles, je vais retourner à mes moutons et vous concocter de futurs posts un peu plus légers ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.