Parce qu’on peut adorer le portage physiologique ET apprécier la poussette (surtout avec un bébé de 82 cm et 12 kilos à 1 an), je suis ravie d’avoir pu essayer la Thule Sleek, et de vous livrer ici mes impressions.

La Sleek, c’est la poussette citadine confort de la marque suédoise Thule. Surtout connue pour ses coffres de toit et ses charrettes pour vélo (du moins par moi, avant d’avoir des enfants, j’avoue tout), Thule est une entreprise dont le credo est d’accompagner les familles dans leur vie active, comme le souligne sa devise “Bring your Life”.

Versatile, maniable et configurable à l’envi, la Sleek est donc une poussette conçue pour vous simplifier la vie et vous suivre où que vous alliez (sauf dans le métro, mais ça on en reparle après). Simple ou double, avec nacelle, cosy, double nacelle, double cosy… Tout est possible ou presque !

En effet, je ne pense pas avoir vu d’autre poussette aussi polyvalente que la Thule Sleek, comme vous pouvez le voir en photo ! Bébé, enfant en bas âge, jumeaux ou enfants d’âge rapproché… à vous d’imaginer la poussette de vos rêves. Je n’ai qu’un regret : ne pas l’avoir eue plus tôt, car je pense qu’elle m’aurait été d’une grande aide à la naissance de Gustave, alors que son frère n’avait pas 18 mois. Avoir des enfants rapprochés, c’est génial mais c’est pas tous les jours facile, et quand on est seul avec eux, sortir peut parfois se transformer en parcours du combattant ! J’ai moi-même renoncé à de nombreuses sorties, parce que c’était trop d’organisation, trop fatigant, trop lourd… Si j’avais eu la Thule Sleek, je me serais peut-être moins posé de questions. Qui sait ?!

Thule Sleek, le confort avant tout

Comme toutes les poussettes Thule, ce qui ressort pour moi, c’est le confort, aussi bien pour le ou les enfants installés à bord, que pour le parent. Voici les points forts de la poussette de ville Sleek :

  • les sièges s’installent face ou dos route, et se changent de position en 3 secondes. Ils sont larges et inclinables (3 positions), les dossiers bien hauts,
  • le repose-jambes est réglable, indépendamment du reste du hamac,
  • les quadruples suspensions sont un vrai régal, Thule ayant l’habitude de concevoir des poussettes de running (javais d’ailleurs testé la Urban Glide, qui à ce jour, reste ma poussette préférée),
  • le confort est présent y compris en configuration double, même si le deuxième siège est un peu plus petit en taille.
  • la grande maniabilité : grandes roues, suspensions hors normes, guidon, tout est fait pour que la conduite soit facile et fluide. J’ai testé la Sleek en configuration double avec un 3e enfant sur la marche et elle se pilote très facilement.
  • la simplicité pour passer d’une configuration à une autre : cela prend moins d’une minute de passer de poussette simple à double et vice-versa, et c’est très appréciable.

C’est une poussette qui s’utilise réellement avec plaisir de la naissance jusqu’à 3, 4, 5 ans. Il n’y a pas photo, mes fils l’adorent !

Poussette citadine Thule Sleek, ces détails qui font la différence

S vous me connaissez, vous savez que je prête une grande attention aux “détails” quand je teste une poussette. Carton plein pour la Sleek qui dépasse mes attentes, et voilà pourquoi :

  • canopy SPF50 ultra couvrante et réglable en hauteur (si,si, c’est possible !), avec fenêtre de contrôle transparente dotée d’un rabat aimanté (pour ne pas réveillé bébé lorsqu’il dort avec un gros bruit type “sccrrrrrttccchhhhhhh” d’un scratch par exemple). Tout est pensé encore une fois pour le CONFORT des utilisateurs, petits et grands
  • pan ventilé en mesh escamotable dans la canopy

  • guidon réglable en hauteur
  • harnais confortable, facile à régler avec rembourrage cousu, ce qui évite qu’il ne prenne la poudre d’escampette !
  • nombreux accessoires en option, dont
    • la marche à roulettes, si facile à fixer et à ôter que c’en est désarmant ! (La première fois j’ai cru que javais loupé un truc, mais non)
    • la chancelière, un modèle de confort et de praticité
  • panier immense, accessible et extensible. En plus il ferme complètement à l’aide d’un zip et de scratches, ce qui est parfait quand il pleut par exemple. 
  • frein facilement accessible et efficace
  • bandes réfléchissantes au niveau de la canopy et des roues pour être visible même de nuit

Bref, tout ce que j’aime dans une poussette ! 

Evidemment, tout n’étant pas rose, la Sleek présente également quelques point faibles à mon sens.

Les points faibles de la poussette Thule Sleek

  • le poids : à vide, la Thule Sleek pèse plus de 12 kilos, c’est lourd !
  • le système de fermeture du harnais 5 points :  certes inviolable mais fastidieux à manipuler au quotidien
  • elle est imposante, et si vous la pliez avec le hamac, même si les roues arrières sont amovibles, mieux vaut avoir un placard et un coffre adaptés
  • elle n’est pas transports en commun/ voyage friendly, voire même trottoirs parisiens friendly
  • la fermeture du harnais est un peu fastidieuse, surtout si votre bébé n’a pas envie de s’asseoir et se débat
  • le pliage nécessite les deux mains, ce qui est assez pénible quand on doit porter son bébé et plier la poussette avant de rentrer chez soi par exemple (concrètement, je pose mon fils au sol, ce qui n’est pas franchement l’idéal, surtout en hiver)
  • le prix : concrètement, la qualité Thule a un coût, comptez 850 euros pour la poussette de base, sans options.

Mon avis sur la poussette Sleek de Thule

J’avais adoré la Urban Glide, et je suis désormais conquise par la Sleek. Me voilà devenue une inconditionnelle des poussettes Thule ! C’est vrai qu’elles ne sont pas données mais, pour moi, la qualité est vraiment un cran au-dessus d’autres marques, ce qui justifie des prix plus élevés. Le soin apporté aux détails qui font la différence, la maniabilité et le confort extrême en font une poussette que je recommande. Mes deux aînés valident et me confirment que c’est la poussette la plus confortable qu’ils aient eue.

Je mettrai cependant un bémol si vous habitez en ville, dans un petit espace ou si vous utilisez votre poussette dans les transports ou pour voyager.

Ceci dit, Thule n’a pas dit son dernier mot, puisqu’il semblerait que la marque s’apprête à sortir un modèle citadin compact au printemps. Autant vous dire qu’il me tarde de le découvrir !

Produits offerts, un immense merci à Thule et à French Cancans pour ce test <3

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.