Il fut un temps où sur ce blog, je parlais bien souvent de porte-bébés et rarement de poussettes. Mais c’était avant. Avant mon troisième bébé, mon viking qui ne pèse pas moins de 12 kilos à l’aube de son premier anniversaire et qui commence tout juste à réellement apprécier le portage (bad timing pour mes vertèbres , dommage !). Avec William (et deux autres enfants plus grands), 2 écoles différentes, la crèche et une vie bien remplie, la poussette est devenue mon alliée.

Tu le sais, depuis longtemps maintenant, nous avons à la maison la Yoyo de Babyzen. Il y a quelques mois, nous avons également reçu la Squizz² de Looping. Alors, laquelle de ces poussettes citadines est la meilleure (à nos yeux) ? Place au match des poussettes compactes !

Comparatif Babyzen Yoyo vs Squizz² by Looping : le confort

L’assise : difficile de départager les deux poussettes qui selon moi ont chacune des avantages que l’autre n’a pas. D’un point de vue global cependant, je trouve l’assise de la Yoyo mieux rembourrée et donc peut-être plus agréable pour l’enfant. Niveau espace, c’est la Squizz qui l’emporte, la Yoyo étant un peu plus étroite (elle convient tout de même pour les gabarits costauds, je peux l’attester). Sur les deux, le dossier s’incline et permet à l’enfant de faire de bonnes siestes. La Squizz dispose d’un petit repose-jambes escamotable qui est plutôt pas mal pour les tout-petits mais qui ne convient plus à partir d’une certaine taille. Ceci dit la Yoyo n’en a pas de base, il est désormais proposé en option (avec un surcoût donc). Le Squizz est également fournie avec un repose-main ou garde-corps, qui permet à bébé de se tenir. Jusqu’à présent je ne voyais pas l’utilité d’un tel élément, jusqu’à ce que je m’aperçoive que William adore y poser ses mains ! La Yoyo n’a pas de repose-mains.

Les suspensions : alors là, c’est sans commune mesure, la Yoyo remporte ce point haut la main ! Sur la Squizz, les suspensions ne sont pas à la hauteur (il existe des roues tout-terrain, peut-être que cela améliore le confort mais je ne les ai pas essayées). Un bateau un peu trop haut, un joint mal foutu entre deux pavés, et c’est la catastrophe. Si tu es comme moi, à mille à l’heure et que tu cours souvent avec ta poussette, la Yoyo sera un meilleur choix.

Concernant le confort pour le pousseur et notamment le guidon, idem, c’est la Yoyo qui remporte le point avec une hauteur de guidon de 106 cm, contre seulement 100 cm de hauteur de guidon pour la Squizz². J’imagine que tu te dis “6 cm, c’est quoi ? Rien ! ” Et bien que nenni mon ami, que nenni ! Ces 6 centimètres font une ENORME différence pour moi, qui mesure plus d’1,80 m ! Je trouve la Yoyo très agréable à pousser alors que sur la Squizz je dois faire un effort niveau posture, cela me fait mal au dos et ce n’est pas confortable.

Verdict côté confort : Yoyo-2 (guidon + suspensions) / Squizz²-1 (assise)

Poussette Yoyo – poussette Squizz, le match des poussettes compactes continue !

Le pliage : les deux poussettes se plient en 3 et sont donc compactes une fois pliées. La Yoyo est vraiment minuscule, elle est homologuée pour passer en bagage cabine, c’est dire ! La Squizz, non mais sa taille pliée reste très raisonnable. Si tu ne prends pas l’avion tous les mois, les deux se valent. Ceci dit, la Squizz² se roule comme une valise une fois pliée, tandis que tu devras porter la Yoyo à l’épaule, ce qui est moyennement (voire pas du tout pratique) si tu portes déjà un bébé, et un sac. La Squizz présente également le GROS avantage de se plier d’une main, en actionnant uniquement UN bouton, là où il faut les 2 mains libres, 2 étapes et de la souplesse pour plier la Yoyo (impossible à faire – ou très chiant- en ayant son bébé en portage ventral par exemple). Si tu dois plier la poussette pour monter au 2e chaque jour que Dieu fait (oui, ça sent le vécu, et encore, on est QU’AU 2e), vive la Squizz ! Toutefois, le côté guidon pliable à part (c’est-à-dire que tu peux plier le guidon sans plier toute la poussette) de la Yoyo est fort appréciable dans les transports en commun ou au restaurant par exemple, c’est un véritable avantage.

La compacité : selon moi, les deux poussettes se valent, même si la Yoyo me semble moins large, c’est à vérifier car je n’ai pas mesurer. Les deux passent parfaitement dans le bus, les portiques des magasins et sur les trottoirs aux poubelles pas rentrées et voitures mal garées.

Verdict côté pliage/ gain de place : Squizz²-2 (pliage d’une main et transport valise) / Yoyo-1 (guidon pliable)

Comparaison poussette Yoyo et poussette Squizz : les détails

Oui, car on choisit aussi une poussette en fonction d’autres critères que le confort ou la compacité ! 

Le panier : je préfère celui de la Yoyo, à taille égale je pense avec celui de la Squizz, il est plus accessible et mieux conçu. Impossible de faire rentrer un petit ballon dans le panier de la Squizz, par exemple (maman de 3 enfants de 6 ans à 1 an, comment te dire ??! le ballon DOIT rentrer dans la poussette !!). Impossible également d’accéder au panier par le devant de la poussette. Certes ce n’est pas censé être sa fonction première mais tout de même, c’est appréciable de pouvoir le faire, surtout si comme moi, tu archisurblindes (si, si, ça existe) le panier à chaque sortie (toi comme moi on sait que la poussette fait office de caddie clandestin, ne mens pas !)

La canopy. Encore une victoire de la Yoyo, avec une canopy hyper couvrante, une petite vitre pour admirer son oeuvre (aka ton enfant) sur la route et même, le must, une pochette zippée. C’est aux petits détails comme ça qu’on surkiffe une poussette, ou pas ! Malheureusement, la canopy de la Squizz laisse à désirer, j’ai dû ressortir l’ombrelle que je n’avais jamais utilisée en 6 ans ! La vitre est également mal placée à mon sens, je cherche encore pourquoi l’avoir placée à cet endroit…

La protection pluie. On va pas se mentir, les deux protections sont sommaires mais font le job. La principale différence, c’est qu’elle est fournie de base avec la Yoyo et en option avec la Squizz. Faire payer 30 euros une protection dont tu auras FORCEMENT besoin en habitant en métropole, ça me monte les nerfs, on va pas se mentir. La Yoyo remporte également le point de l’installation de la protection : simple et efficace. Celle de la Squizz est assez laborieuse à mettre et alors à enlever… Je veux pas spoiler mais après tu auras ton facial les doigts dans le nez.

La compatibilité avec les sièges auto. JOKER, je n’en ai pas l’utilité, je peux même pas vous dire quoi va sur qui et comment ! Match nul, par la force des choses !

Le kit nouveau-né. J’ai testé celui de la Yoyo. Il fait le job, sans plus. Clairement j’ai préféré une autre poussette, avec une VRAIE nacelle digne de ce nom et heureusement, car je crois que vers 3-4 mois, le cocon de la Yoyo était déjà trop petit pour mon bébé et le passer face route à cet âge-là euh… no way ! Je n’ai pas testé la nacelle Squizz.

Verdict des à-côtés : Yoyo-3 (panier, canopy, protection pluie) / Squizz-0

Dernier set du combat Yoyo vs Squizz² : le prix

Est-il nécessaire de dire que la Babyzen Yoyo est chère, TRÈS chère ? 399 euros pour la version à partir de 6 mois et 609 euros pour l’utiliser dès la naissance, c’est énorme et il faut pouvoir se le permettre. La Squizz est bien moins chère : 259 euros en version 2e âge et il faudra rajouter 119 euros pour avoir la nacelle en plus, soit un peu moins de 380 euros le tout, autrement dit, moins cher que la Yoyo en version 2e âge !

Après, c’est comme Apple ou Lancel, vous payez les matières premières, le confort mais aussi (surtout ?) le nom et l’image, à vous de voir où vous vous situez dans tout ça !

Verdict prix : Squizz-1 / Yoyo-0

Vous l’aurez compris en additionnant tous les points, ma préférence va à la Yoyo de Babyzen, son principal défaut étant son prix. Il est donc tout à fait compréhensible de lui préférer la Squizz, qui offre tout de même de chouettes prestations. Néanmoins, à prix égal, je serais restée sur la Yoyo, pour ses suspensions et surtout, surtout, son guidon qui offre un confort sans commune mesure.

Voilà mon avis personnel, en espérant t’avoir donné quelques pistes pour t’aider à y voir plus clair et à faire ton choix !

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.