rose-synesthesie

Ah, tu t'y attendais pas à celle-là, hein !? Un VRAI titre, avec un terme bien scientifique ! Enfin, moi je l'utilise dans son acception littéraire, car, au cas où tu l'ignorerais encore, je suis aussi une femme de lettres, si si. Bref, la synesthésie, c'est un peu compliqué à expliquer, le dico fera ça mieux que moi, aidé par quelques poèmes de Baudelaire ou bien de Rimbaud*.

Pour moi, la synesthésie, c'est la symbiose entre tous les sens. Genre quand tu vois une rose, tu sens la rose. Pas parce qu'elle est juste à côté, non, mais parce que ton cerveau te dis "rose = odeur merveilleuse", tu vois ? Je t'avais bien dit que c'était compliqué à expliquer !! J'ai toujours "compris" le sens du mot mais je ne l'avais pas ressenti jusqu'à l'arrivée de Hibou dans nos vies.

Depuis, c'est un festival. Quand je faisais les cours de préparation à la naissance avec Madame Trelawney (non ce n'est pas son vrai nom, mais ma sage-femme me fait GRAVE penser à la prof d'Harry Potter, voilà, tu sais tout), on faisait de la sophro (je t'en parlerai une autre fois). Un jour, on commence et elle me propose "d'accueillir mon bébé"… Euh Ok, mais pas là, pas maintenant, pas en vrai, je veux dire ?? Non, dans ma tête, dans mon coeur. Aaaaah, ça ma rassure, j'étais pas prête, sinon ! Pour ce faire, on va se concentrer sur les 5 sens et je vais essayer de me remémorer des souvenirs empiriques (et PAF, 2e mot pseudo-scientifique dans ta face, il ne sera pas dit qu'en allant sur mon blog, on ne lit QUE des conneries) qui m'ont fortement impregnée. Mais oui mais oui, mais bien sûr… Tu commences à piger pourquoi "Madame Trelawey", non ?

Je suis allongée, tellement détendue (genre à la limite de l'endormissement) et d'un seul coup, guidée par la voix de la sage-femme, je SENS le parfum de ma grand-mère. Là, tout près de moi, je la sens. Un mélange de violette et de gelée royale. Je n'ai jamais rien senti d'aussi doux que ma grand-mère, je crois. Le réconfort, la douceur, la tendresse, l'amour quoi. Et je sens aussi sa peau, sa peau si douce contre mon visage, quand j'enfouissais ma tête de petite-fille dans son cou. Je ne connais rien de plus doux que la peau de Mamie. Ma grand-mère est morte en 2006. On doit être en octobre de l'année 2013 et là, dans mes entrailles, elle revient à la vie. Je suis sûre que si j'ouvre le syeux, je vais la voir me sourire et me tendre la main… D'habitude, j'évite de trop penser à elle, elle me manque tellement que ça fait trop mal de se souvenir. Mais là, dans ma bulle sophrologique, tout va bien. Je suis bien, je suis avec elle. Incroyable.

Mais passons, je suis pas venue pour te parler de mon expérience aux frontières du réel mais pour te dire à quel point cette séance m'a épatée car elle m'a fait comprendre l'importance des sens. Et notamment les 2 sens les plus important pour moi, dans ma relation maman-Hibou : l'odorat, et le toucher. Grâce à la sophro, j'ai pu m'en rendre compte AVANT la naissance. Inutile de te dire qu'APRES la naissance, ça s'est juste confirmé, amplifié, renforcé…

L'autre jour, je regardais Hibou en train de jouer. Et j'ai senti sa peau. Sa peau si douce, si parfumée. Tu vois, il n'était pas dans mes bras, il n'y avait aucun contact physique. Mais dans mes tripes, je le sentais. Fort, très fort même. D'où la synesthésie, remember ? Quand je vois ses beaux cheveux blonds (alors que Papounet et moi sommes bruns de chez bruns, WTF ?), je sens leur effluve alors qu'en vrai, Hibou est trop loin pour que mon pauvre nez (qui n'est pas du tout, mais alors pas du tout fin) sente quoique ce soit. Quand je croise son regard, j'entends son rire unique, à mi-chemin entre le hoquet et le arf-arf-arf d'un mec qui a bu trop de bière, sauf qu'il ne rit pas.

Alors bon, ma synesthésie à moi, elle est un peu bancale, parce qu'on reste surtout dans le domaine yeux-nez-toucher. Il parait que certaines personnes voient des couleurs quand elles entendent un son ou une musique. ceci dit, moi je vois rouge quand j'entends la Souris Verte, y a un rapport ?? Ou bien alors, quand elles voient un cookie, ces personnes ont le goût du chocolat dans la bouche. Moi perso, j'ai le goût de ma propre salive qui me dit "mais viteeeee mange-le ce cookie, làààà !!", mais bon. Chacun ses aptitudes, hein.

Mais une chose est sûre, l'empire des sens n'a jamais, jamais été aussi important que depuis qu'Hibou est arrivé dans nos vies. Je sais que j'ai BESOIN de sentir son odeur (allez, je l'avoue, je reniflais même ses tétines au début… Oh ça va, hein, je viens de vous dire que les odeurs étaient plus qu'essentielles dans ma relation avec lui), j'ai BESOIN de sentir sa peau (surtout que fatalement, un jour, elle sera moins douce, alors profitons-en), j'ai BESOIN de le voir, de l'entendre. Parfois même, je le goûte, si, si, juste là, au niveau des cuissots, ah que c'est bon !!

Et toi, tu as des hallucinations sensations olfactives / auditives / visuelles / tactiles / gustatives exacerbées depuis bébé, ou bien ?

 

* Je te laisse donc aller chercher ton bon vieux Robert !

Share Button

19 comments on “Synesthésie”

  1. On ne lit pas QUE des conneries, mais même avec un titre super-sérieux-genre-tu-étales-ta-science, en fait tu m’as fait rire!!
    Mais je comprends, parce qu’avec la Bouille, c’est pareil. La par exemple, elle est au lit, mais je pense à elle, et j’ai son odeur dans le nez du coup!

    • T’as vu cet étalage en beauté ?? Je suis fière de MOUA 😀 Et encore plus si je t’ai quand même fait rire ! Et pourquoi tu me parles de bébé dans son lit làààà ??? J’ai envie d’aller câliner le mien du coup maintenant ! 😛

      • mdrr!!! T’inquiète moi aussi j’ai envie d’aller la câliner quand elle dort, mais JAMAIS j’y vais, pas folle, trop peur qu’elle se réveille!! Je tiens à ma tranquillité après 19h30!!

  2. Rien que d’y penser, je sens l’odeur et la douceur de la peau de ma miss dans le cou, mmmhhh, j’en mangerais !
    D’ailleurs, ce qui m’agace, c’est qu’à la crèche, une des filles se parfume à fond, et le soir quand je la récupère, ma miss ne sent plus bon le bébé d’amour, mais la poulette parfumée. J’aime pas ça…
    Et sinon, la sophro, ça t’a servi pour ton accouchement ? J’en ai fait il y a quelques années, mais je ne devais sans doute pas être prête pour ce genre d’expérience, car je passais mon cours soit à pouffer (“la boule chaude monte entre vos jambes, vous la sentez sur vos mollets, sur vos cuisses…”) ou à penser à plein de choses (au lieu de ne penser à rien)…

    • Hahaha ! J’imagine la scène : euh mais c’est pas ma fille là, ça sent la poulette !! 😀 LOL
      La sophro m’a beaucoup aidée pendant la grossesse, à trouver le sommeil surtout et aussi à communiquer avec bébé (bluffant quand il appuyait sur le col, j’arrivais à me “connecter” et à lui demander de remonter, je ne le croirais pas si je ne l’avais pas vécu d’ailleurs). Après, le jour J, je crois que quelle que soit ta préparation, juste t’oublies tout hein. Je me souviens de mon mari qui m’a demandé “ça t’aide si je te répète ce que disait Trelawney ? T’es sur un bateau et il faut gonfler la voile… souffle… ” Il a vu ma gueule, il a arrêté de suite hahaha !

  3. C’est que tu dois être une kinesthesique olfactive. Et paf, deux mots compliqués d’un coup 😉 Ca veut dire que tu es particulièrement sensible aux odeurs et au toucher. On a tous un sens privilégié et c’est bien de savoir lequel c’est. Moi, par exemple, je suis plutôt auditive (très sensible au ton de la voix), d’autres sont plutôt visuels…

    • Ouh là là mais y’a du niveau là ! C’est étrange parce que je suis une visuelle avant tout. Tout passe par ce que je vois, vraiment. Quand je repense à des souvenirs, souvent je vois des couleurs, pareil pour les personnes (oui je suis un peu tarée)… Je ne suis sensible aux odeurs et au toucher QUE dans la maternité. Pour moi il y a quelque chose de tellement animal dans le fait d’être maman, je crois que c’est pour ça, j’ai besoin de renifler, de toucher… Comme un mère louve un peu, je sais pas… Par contre que ce soit avec ou sans bébé, je suis ton opposée, je ne suis pas du tout mais alors pas du tout auditive hahaha !

  4. Encore une fois un magnifique article et plein de beaux mots scientifiques que demander de plus?!
    Je n’ai pas testé la sophro quand j’étais enceinte de petit Caramel mais j’ai bien envie de tenter là avec Numérobis!
    En tout cas tu m’as donné envie de me connecter 😉

    • Franchement, si tu en as l’occasion, n’hésite pas ! Je précise que je ne suis pas fan de yoga, je n’écoute pa sle chant des baleines en me roulant dans l’hebre en mode connectée à mère nature, tout ça, tout ça… Je n’y croyais vraiment pas et finalement… Je recommencerai sans hésiter pour le prochain !!!

  5. Mince, je suis synesthète… ce qui signifie que je fais partie d’un groupe dans lequel cette maman tarée est au premier rang…. Arrrgggllll… sortez moi de làààààà !!!! 🙂
    jesuisunnours.over-blog.com/2014/06/je-suis-synesthete.html

  6. Même avant d’être enceinte, j’avais déjà ce genre “d’hallucinations” olfactives. Puis ça m’est arrivé récemment, avec les envies de femme enceinte, pendant plusieurs jours j’avais le goût dans la bouche d’une verrine sucrée/salée que j’avais faite au réveillon du jour de l’an, c’était une torture car je n’avais pas ce qu’il me fallait pour m’en refaire et en manger. J’ai cru craquer quand Chéri m’a proposé de racheter ce qu’il faut mais non car ça se prépare “en quantités” et j’avais pas envie d’en faire une indigestion pendant une semaine ou plus, alors temps pis pour moi et ma salive, j’ai lutté.
    Ça ne m’étonnerai pas que ça m’arrive une fois que bébé sera parmi nous même sans faire de sophro 🙂

    • Hahaha ! Ben chapeau dis-donc, parce que moi, quand j’ai eu envie de cornichons et de coca, malgré les remontées acides ++, impossible de lutter ! Déjà en temps normal, quand j’ai des lubies, je finis toujours par y céder donc enceinte… j’ai pas le choix ! 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *