Étiquette : crèche

C’est la rentrée, il faut tout étiqueter ! Test et avis Signoo, Lulustick, Cmonétiquette

cmonetiquette-carnet

Toujours à l'heure à la bourre, me revoilà pour te parler d'un sujet crucial en ce mois de rentrée des classes : les étiquettes pour les vêtements et autres bricoles de nos chères têtes blondes.

Avec deux enfants à la maison, je t'avoue que quand est arrivé le moment de marquer leurs vêtements, je me suis une fois de plus posée la fameuse question : mais pourquoi ai-je fait des enfants, berdol ?! Minute de panique et de désespoir, où je me suis vue jusqu'à pas d'heure, les yeux en trous de pine, coudre étiquette après étiquette sur chaque slip, chaque t-shirt, chaque body, chaque chaussure, chaque doudou, chaque tétine… et le tout FOIS DEUX.

(suite…)

Share Button

Le jardin d’enfants

jardin_denfant

Ce matin, on est allés à un cours de portage. Je dis on, parce que j'y suis allée avec Hibou et Bouchette. Arrivés avec presque 30 minutes d'avance (tu la sens la motivation pour l'atelier de portage là ??), on fait un petit tour dans le coin, et je repère de loin un espace vert, peut-être un parc ? Je propose à Hibou d'aller voir, peut-être qu'il pourra jouer en attendant l'heure…

(suite…)

Share Button

Le jour où j’ai décidé de voir le bon côté des choses

Comme tu le sais, Hibou n'a pas eu de place en crèche. Comme tu le sais aussi, j'ai très légèrement pété un câble à l'annonce de ce refus (si tu n'as pas suivi l'histoire, je te conseille d'aller faire un tour ici), notamment parce que sur le moment, j'ai eu l'impression qu'on m'assassinait socialement et professionnellement.

Bah oui, je suis au chômage depuis plus d'un an et le jour où je trouve un boulot, pas de garde pour Hibou ! Et puis, hier matin, comme tous les matins, je suis allée chercher mon fils dans sa chambre. En le voyant tout heureux, là, dans son petit lit, en train de zouker (cherche pas, quand je vais le chercher après la sieste ou le matin, il est à quatre pattes et se déhanche comme pas deux), je me suis rendue compte d'un seul coup de la chance que j'avais.

(suite…)

Share Button

Lettre ouverte aux élus, aux institutions, au gouvernement

Monsieur le Président de la République,

Madame la Ministre des Droits des Femmes,

Monsieur le Maire de Clamart,

Madame l'élue à la Petite Enfance de la ville de Clamart,

Monsieur le Directeur de Pôle Emploi,

 

Tout d'abord, je vous prie de bien vouloir m'excuser si ce courrier ne respecte pas les mises en forme usuelles. N'y voyez là aucun manque de respect, mais simplement un désintéressement de ma part pour le protocole et autres "ronds de jambes".

Je préfère dire ce que j'ai à dire sans détour. Mon problème est très simple. Je suis une femme et je suis une mère. Vous vous demandez certainement en quoi est-ce un problème. C'est un problème car aujourd'hui, en 2014, être une femme active et une mère est un combat.

(suite…)

Share Button