Dans la vie, y en a qui ont le look, Coco. Et puis y a ceux qui ont le blues, Bébé. D'ailleurs, là maintenant tout de suite, une question me tarraude : peut-on avoir le look ET le blues ? Bon, on verra ça plus tard ! L'idée de l'article, c'est donc le blues, le baby blues (à prononcer comme Bond, James Bond).

Personnellement, je n'ai pas eu le baby blues à la naissance de Hibou. Et pour cause, souviens-toi, j'étais dépressive AVANT de tomber enceinte, et donc, a fortiori, après hein. et oui, on ne guérit pas miraculeusement de la dépression comme ça, pouf (Joséphien ange gardine, si tu m'entends, claque des doigts). Donc à la naissance de Hibou, j'étais sous anti-dépresseurs, voui, voui. Je me suis sevrée toute seule, après, progressivement. Bien entendu, je ne conseille à personne de s'autosevrer, ce n'est pas évident et ça peut même être dangereux. Mais moi, dans ma tête et dans mon coeur, je n'ai pas eu le choix.

Je n'ai pas eu le choix parce que si tu te souviens, Hibou a eu quelques "soucis" à la naissance. Et il est fort probable que la prise d'anti-dépresseurs pendant la grossesse ait été responsable de ces soucis. Donc bon, une fois que je m'en suis aperçue (parce qu'AUCUN médecin ne m'a parlé des risques, JAMAIS), je ne pouvais plus les prendre. Je ne voulais plus de ces substances qui avaient fait du mal à mon bébé, à travers moi. Fini, basta, plus jamais. Voilà.

Tout ça pour dire que je suis passée au travers des mailles du filet "baby blues". En même temps, je voyais une psy 2 fois par semaine, donc forcément, ça aide. et puis j'ai toujours été très très entourée. La famille, les amis, tout le monde était là, tout le temps, quand le besoin s'en faisait sentir.

En revanche, je crois que j'ai le baby blues rallongix. Oui, parce que le truc de pleurer pour presque rien, de douter en permanence, de se demander si on fait bien, de s'inquiéter pour son enfant, de souffrir de ne plus pouvoir le protéger de tout comme quand il était "à l'intérieur", de devenir ouf juste pour un éclat de rire ou un bâillement trop mignon, ça j'ai. Et 11 mois que ça dure, quand même.

Par exemple, avant d'avoir Hibou, je pouvais regarder Baby Boom comme ça, avec l'oeil vide et sans grand intérêt (pardon). Mais depuis… Ah sacré nom d'une pipe ! Ce moment où ils posent Bébé sur Maman !! Je pense qu'on me donnerait l'oscar de la meilleure actrice sans hésiter en me voyant pleurer comme une Madeleine, liquéfiée sur mon canapé. Je comprends pas… Je veux dire, oui, ma vie a changé (sans blague) et je connais maintenant l'amour filial et le bonheur maternel, mais bon… De là à pleurer à chaque pub Pampers… WTF ? Et même l'autre soir, j'ai eu les larmes aux yeux devant DALS (Danse Avec les Stars pour les non-initiés) (mais non, pas quand Miguel s'est fait mal, quand même !), tellement j'ai été touchée de voir à quel point ces personnes pouvaient prendre du plaisir à juste danser. C'est dingue.

A croire que depuis l'accouchement, je suis devenue gaga-débile. Comment ça, c'est le cas ? Non, mais je sais que je suis gaga d'Hibou (la faute à la molécule Omega, remember ?), mais là, ça dépasse l'entendement. On sort du cadre des gagateries hibouesques. genre, quand on me dit quelque chose de gentil, snif. Quand Papounet me souffle un peu dans les bronches parce que j'ai fait une connerie, snif. Quand un mec m'aide dans les escaliers avec la poussette, snif. Je te rassure, je me retiens, ou je fais ça hyper discrètement. Bah oui, à force, je suis devenue pro dans l'art du "mais non, j'ai juste une poussière dans l'oeil !". On fait ce qu'on peut hein !

Mais j'aimerais savoir, je suis la seule dans ce cas ou bien ??

Share Button

20 Comments on T’as le blues, Bébé ?

  1. Non tu n’es absolument pas la seule, j’aurais pu écrire ses mots (je suis d’ailleurs sur un article du même acabit lol).
    Moi aussi je chiale devant Baby boom alors qu’avant ça me laissait dans une indifférence totale (enfin je pleurais pas quoi).
    Le moindre sentiment peut me déclencher la larme à l’œil.
    Je regarde Poupette qui boit son biberon et je me dis que je l’aime plus que tout et je retiens mes larmes (et j’ai le nez qui coule mais va te moucher quand tu donnes le bib ^^).
    Et moi aussi je doute et ça me fou en l’air de ne pas tout maîtriser.
    Je te comprends 🙂 mais c’est pas le Baby blues, c’est le Baby amazing 😉

  2. Alors déjà, je peux répondre à ta question : on ne peut pas avoir le look ET le blues, pas possible. Parce que quand t’as le blues, LE baby-blues, ben t’as pas envie d’avoir le look, t’en a rien a péter d’avoir le look d’ailleurs! Marche aussi avec le maquillage, la coiffure, la bouffe, le sourire, la vie sociale,…..t’as le blues, et t’as rien d’autre!

    Et puis……ici aussi, maintenant un rien me fait verser ma larmichette, et pourtant je suis trèèèèèès loin d’être émotive et chamallow, bien au contraire….Je viens de me faire le replay de babyboom, ben j’ai chialé, voila, encore. Et je commence a en avoir marre de chialer pour un rien, ça m’éneeeeeeeerve!!!!

  3. Mon Crapaud a 3 ans 1/2… ça fait 3 ans 1/2 que je pleure devant Baby Boom…. que je pleure au moindre bonheur, à la moindre contrariété… J’espère que ça s’arrête un jour, parce que bon…. C’est pas tout ça, je file prendre des actions “Kleenex”! 😉

  4. Je pleure devant tout ce qui touche la maternité et les enfants depuis que la Petite Bulle est née ! C’est énervant car je ne me reconnais plus, mais à la fois je me dis : pourquoi pas ? Après tout, la naissance d’un enfant, c’est beau, voir un enfant grandir, c’est magnifique, voir tout ce que les parents font pour lui, c’est grandiose ! Finalement, j’aime pleurer sur cela et je suis heureuse de ne plus y être insensible !

    Tu n’es pas la seule du tout dans ce cas !

  5. Oh que non , tu n’es pas la seule ! Moi aussi j’ai la larme à l’oeil pour rien depuis la naissance de mon lapin… Au début, c’était carrément les grandes eaux de Versailles (genre “il veut pas mangeeeeeer” ou “un jour, il sera grand et il sera amoureuuuuuuuux”… bref). Aujourd’hui, il m’arrive encore d’avoir les yeux qui s’embuent juste en le regardant jouer ou pendant qu’il prend son bib dans mes bras, ou quand il dort tout tranquillou avec ses jolies joues toutes roses, ou quand il fait “tatatata” en battant des mains 🙂 Et aussi, malheureusement, mais là, ce ne sont pas les mêmes pleurs, tous les matins où je le laisse à la crèche… Et même, là, rien que de parler de ça, tu vois, je commence à avoir la gorge qui se serre… Ben oui, on les aime comme des dingues, nos poussins.
    Et en plus de ça, on est crevées, ce qui n’aide pas à reprendre facilement ses esprits !

  6. Oh mon commentaire n’a pas marché !!! 🙁 Je disais que non biensur tu es loin d’être seule. J’étais super chamalow avant mais depuis l’arrivée de poupette c’est une horreur. Quand je regarde baby boom, c’est la paquet de mouchoirs complet qu’il me faut. pour te donner une idée j’ai réussi à avoir la chair de poule et la larme pas loin quand j’ai regardé une pub sur ma région des vacances !!! (non mais n’importe quoi !!!). Alors je te laisse deviner quand ça touche poupette !!!! quand elle fait de nouvelles choses je pleure de joie, quand on doit la gronder parce qu’elle fait des bêtises, j’ai le coeur qui se serre. Elle a 14 mois et je ne vois pas le bout de la larmichette !!! J’ai quand même l’impression qu’on est mal barrée avec nos larmes mais c’est tellement de bonheur !!!!

  7. Pour moi la même depuis 5 ans, pour dire le niveau j’ai même pleurer quand un candidat de top chef se fait virer! La looze…… quand aubaby bblues je l’ai connu qu après mon deuxième accouchement et franchement c’est horrible, courage à toutes celles qui le vivent! !!!!

  8. Le baby blues, j’en ai rechapper pour mon 1er tyrannosaure !!! Mais j’ai pris cher pour mon 2éme dinosaure !!!
    Ne plus le sentir dans mon ventre, ne plus être la seule et unique personne pour lui, ne plus avoir ce “bouclier magique”…bin j’ai fais le blues du baby !!!
    Quoiqu’il en soit j’arrive à pleurer devant Les Reines du Shopping… bouuuuuuh j’ai toucher le fond ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.