Alors, je te vois venir, tu te dis : "Oh purée, elle a pas bientôt fini avec ses titres à la mords-moi-le-nœud celle-là ?" Mais cette fois, promis, il n'y a pas d'entourloupes, pas d'étude sur le SEO, pas de geekeries, rien. Enfin si, un cri de protestation, le mien, qui s'élève ce soir des tréfonds de mon canap.

En tant que EAP (ex-attachée de presse), je t'avouerai que je connais -un peu et sans prétention- l'envers du décor de la com'. Evidemment, moi, je travaillais surtout avec la presse écrite, c'était mon aire d'expertise si tu veux. Vite fait quelques blogs, mais sans plus. Devenue "blogueuse" depuis peu (j'ai toujours un peu de mal à me revendiquer comme blogueuse car je le fais en dilettante, soyons honnêtes), je suis passée de l'autre côté… Tin tin tin !! Et bien, laisse-moi rire !

J'ai toujours pensé que les journalistes et les blogueurs en faisaient des tonnes quand ils me disaient "Ton mail ? Ah ben nan je l'ai pas vu passer, tu sais j'en reçois tellement !!" ou alors quand ils se plaignaient de recevoir des infos tellement, mais tellement à côté de la plaque… Comment te dire que je comprends ma douleur maintenant ! Bon, je vais pas non plus me plaindre (en fait si, mais chut) de recevoir des invits et des communiqués à ne plus savoir qu'en faire, surtout que dans le lot, il y en a des bien sympas. Mais n'empêche… Pour que vous vous rendiez compte, je vous ai concocté une petite sélection des pépites arrivées dans ma boîte mail et qui valent le détour.

La semaine dernière, j'ai donc été informée du lancement de nouvelles couches pour adulte visant à lutter contre l'incontinence et invitée à une soirée autour d'une célèbre marque de whisky (avec concert de cornemuse, si si, enfin de musique écossaise, pardon). Faut-il voir un lien de cause à effet ? Genre "trop de whisky nuit à votre vessie" ? Au début de l'été, j'avais déjà reçu une info sur une bague anti-ronflements, et je ne sais quoi d'autre de bien glamour. Et il y a aussi eu cette invit pour assister aux répétitions du Bal des Vampires. Alors, je vous le demande : que la personne qui s'amuse à me tailler une réputation de barjo se dénonce, ici et maintenant !! Qu'on se le dise, je ne suis pas encore poivrote, ni incontinente (même si ça viendra hein, c'est l'jeu ma pauv'Lucette), ni un vampire, même si… Bon, OK, j'avoue, je ronfle ! Mais 'sont pas censés le savoir, merde !

Et encore, des fois que je sois incontinente ET bigleuse, voire gâteuse, je reçois parfois les mêmes infos 2 ou 3 fois de suite, avec une gentille phrase en conclusion "Pensez-vous pouvoir en parler ?" ou "Un sujet vous intéresserait-il ?"… Je voudrais donc m'excuser platement auprès de TOUS les journalistes que j'ai dû saouler (sans whisky pourtant) en leur posant cette question inlassablement jour après jour, communiqué après communiqué, pendant des années. Pardon. Car, comme je le répète, je ne suis qu'une bébé blogueuse, je n'ose même pas imaginer ce que reçoivent des blogs mieux référencés ou plus anciens. Au secours !

Qu'on se le dise, non je ne parlerai pas d'un obscur festival de musique qui a lieu dans je ne sais quel coin reculé de France. Non, je ne parlerai pas de couches de mémé (pas encore, je voudrais pas tuer le suspense). Non, je ne ferai pas de pub pour du whisky (si en revanche, vous êtes une marque réputée pour son rhum entrant dans la composition de mojitos… ahem, pardon, je m'égare). Non, je ne rédigerai pas de post sur "comment bien choisir un diamant sans se faire arnaquer". Non, non, non et non. C'est pas que c'est pas intéressant hein, mais juste pas vraiment en adéquation avec mon blog déjanté de maman primipare. Ah, je devrais p'tet enlever le "déjanté" du coup… Oui enfin bon, déjanté ne veut pas forcément dire alcolo et/ou incontinente hein !

Pendant ce temps-là, il y a des ateliers de oufs organisés par des marques centrées sur les enfants (un peu mon cœur de cible comme qui dirait) ou bien des lancements produits ou encore des anniversaires de dingo **attention, minute Calimero** pour lesquels je ne reçois pas d'invitation (pauvre petit poussin du SNU).

Sans dec, je n'ai évidemment pas la prétention de dire que je devrais être de tous les événements, loin de là ! Mon blog est petit, tout petit et bien jeune, et je trouve ça normal de ne pas être partout. Mais par contre, juste recevoir des infos ciblées, ça m'irait très bien ! Je ne veux pas cracher dans la soupe hein, mais un communiqué sur des couches pour adultes, quoi, MERDE !!!

Bon, je vous rassure, dans le lot des couches pour vampires alcooliques, bien cachés entre les lignes de ma boîte mail, j'ai quand même reçu quelques VRAIES infos qui vont vous intéresser et dont je vous parlerai prochainement… J'ai hâte !

 

Share Button

8 Comments on Non je ne suis pas un vampire alcoolique incontinent

  1. En tant que TAP (Toujours Attachée de Presse), je trouve ça également dommage que celles qui ne font pas leur boulot, spament (new word haha) le mien. Je passe du temps à scruter les fichiers, parcourir les blogs et surtout, je le fais avec passion (oui tu seras surprise !)…
    Comment faire en sorte que les journaliste / blogueurs nous détestent simplement à l’évocation de notre métier… Nous somme relégués à un statut équivalent à celui de croque-mort à leurs yeux.
    Et pourtant, j’ai confiance en mes clients, mes actus qui sont parfois plus positives que ce qu’on peut parfois lire. Et c’est dommage
    Sur ce, message à mes amis écrivains du quotidien, n’oubliez pas que malgré tout, les attachées de presse “y’en a des bien” (citation du grand poète Didier Super).
    Bisous ma Delphine chou

    • Ah mais non Camou !! De l’autre côté du miroir, les attachées de presse ne sont pas détestées, au contraire ! Celles qui font bien leur boulot sont fortement appréciées !! 😀 Mais par contre, les stagiaires qu’on oblige à envoyer des infos pas ciblées et à relancer derrière… voilà quoi ! Et encore, tu n’as pas vu la gueule de certains CP (si on peut les appeler ainsi ahem). Bon et sinon, quand est-ce que tu remportes un ou 2 budgets bébé qu’on puisse bosser ensemble à nouveau ?? <3

      • Haha certes mais j’ai plusieurs fois entendu des journaliste me dire “désolé mais on vous déteste les attachées de presse”
        Ces pauvres stagiaires (dont j’ai fait partie) … Et j’imagine bien les relances récitées … Heureusement que ma nouvelle vie me fait oublier ces horribles moments !
        Alors nous n’avons pas prévu de nous spécialiser dans la puériculture, on va déjà essayer de “remporter” (voire quémander) des contrats dans l’agro Haha ! Mais je peux t’envoyer des cp et te relancer pour le plaisir si tu veux ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.