nausées grossesse

Je veux bien sûr parler des… Perdu ! Des nausées, bien sûr !!

Et oui, car comme tu le sais (ou pas), un petit invité a élu domicile dans mon ventre et viendra agrandir notre famille en mai prochain. Passées les premières semaines de surprise mêlée de joie, je t'avoue que ce début de grossesse n'a rien, mais alors rien à voir avec celle d'Hibou. Je sais, je sais, toutes les grossesses sont différentes, y compris pour une même femme.

Ah oui mais là ! Moi qui croyais vaguement avoir eu quelques nausées enceinte la première fois, comment te dire ? En fait, non. Mais alors pas du tout. Là, je suis un peu en mode arrachage de cheveux. Alors je fais ce que je fais d'habitude, je viens ici pour me plaindre, ouin, ouin ! En espérant que ça me fasse un peu de bien.

Avant, je compatissais les femmes nauséeuses, mais sans vraiment les comprendre. Mais ça c'était avant. Depuis maintenant 5 ou 6 semaines, j'ai le mal de mer en permanence. Moi qui ne suis jamais malade, qui n'ai jamais eu le mal des transports de ma vie, qui ai la phobie de la gerbouze, je passe mes journées à essayer de trouver un moyen de me sentir un peu plus fraîche.

Ne faisant rien comme tout le monde, je n'ai pas du tout de nausées le matin. Dieu merci, je peux donc me gaver au petit dej ! Et encore heureux, étant donné que les vilaines apparaissent vers midi pour aller crescendo jusqu'au soir. Tu comprends mieux pourquoi je me couche à 21h hein ? C'est pas juste parce que je suis fatiguée. C'est parce qu'arrivée à la fin de la journée, j'en ai MARRE. C'est usant.

Moi qui vis pour manger, comme chacun sait, je suis épuisée. Déjà parce que je mange peu de facto. Mais aussi et surtout parce que je VEUX avoir envie, j'ai envie. Mais en fait non. L'autre jour, j'ai fondu en larmes parce que j'aurais voulu avoir envie d'un Nesquik. C'est difficile à expliquer. J'en avais envie tu vois, et en même temps, beurk, dégueulasse, rien que d'y penser, des hauts-le-coeur à foison.

Sérieusement, plus jamais je ne me moquerai de Kate et de son hypermérèse gravidique (nom scientifique de quand t'as tellement de nausées que tu passes ta vie aux toilettes et que ça en devient dangereux parce que tu perds pas mal de poids), je le jure !! Moi je n'en suis pas là (pauvre Kate), mais j'avoue qu'être émétophobe (nom scientifique de quand t'as l'impression que tu vas crever si tu dois aller vomir) amplifie pas mal le truc.

Imagine un peu. Je ne peux pas cuisiner (juste un chouille relou quand ton mari travaille plus de 12h par jour et que tu aimerais être aux petits soins pour lui, et accessoirement pour toi). Je suis malade quand ce sont les autres qui cuisinent. Je suis malade quand on me parle de bouffe. Je suis malade quand je sens de la bouffe. Je suis malade quand je donne à manger à Hibou (dois-je te rappeler que je le garde à la maison ?). Je suis malade quand, gourmande que je suis, je me laisse tenter et finis par manger un bout de pain avec du fromage.

Alors oui, c'est temporaire et ça va passer et y a carrément plus grave. Mais n'empêche. TOUS les jours. TOUS les repas sauf le petit-dej. Je ne dîne plus (car c'est là que les nausées sont le pire). Il m'arrive même de pleurer. De frustration, de faim, de peur de manger et de rendre après. Ah non, franchement, je pensais pas que c'était ça, avoir des nausées.

Pour Hibou, un petit mal de coeur par-ci par-là. J'ai du prendre 3 Donormyl en tout. Pour bébé 2 (qui n'a pas encore de surnom officiel), c'est Dodo(normyl) TOUS les soirs sinon je me tortille sur le matelas en ayant l'impression de tanguer comme si j'étais à bord du Titanic (Jack où es-tu ??). Dans le métro ou le bus, je descends en général avant mon arrêt pour éviter le drame. Je ne me balade jamais sans mon stick Humex au menthol, qui me soulage un peu (l'impression d'être dans une pinède en Laponie, ça aide). Il est blindé d'huiles essentielles, mais je m'en fous, c'est ça où je m'allonge par terre en attendant que la mort accomplisse son oeuvre. Oh tu peux rire, mais je t'assure qu'il y a des jours où vraiment, je ne suis pas loin du désespoir.

Evidemment, il y a aussi ceux (rares, mais existants) où ça va. Et alors là, on ne sait pas combien de temps ça va durer, alors go go go !! Mangeons mangeons mangeons !! Je rattrape le temps, ou plutôt le pain perdu (haha) ! D'ailleurs, en éternelle optimiste, je me dis à chaque fois : "tiens, pas de nausées aujourd'hui ? Youpi, c'est fini !!" Tssss tssss tssss, que tu crois, que tu crois ! Pauvre primi-bientôt-multi-pare ! A chaque fois, elles reviennent de plus belles les biatches ! Du coup, je n'ose même plus me réjouir.

Il y aussi ces phases où je me résouds à manger (si on m'avait dit que je dirai ça un jour !!! Me "résoudre" à manger, non mais LOL quoi !!) parce que je crève la dalle et que je commence à yoyoter de la touffe. Et là, devant mon frigo ouvert, je me balance d'un pied sur l'autre, idem devant les placards… Qu'est-ce qui me fait envie ? Qu'est-ce que je pourrais bien manger ? J'essaie des mini-bouts de plein de trucs pour voir : "passera ? passera pas ?"… USANT je te dis.

Dis-toi bien que même l'eau, oui l'eau, me fout la gerbe. Les tisanes, le jus, le coca, j'ai tout essayé. Le matin, comme ça va, j'en profite, un bon gros Nesquik, j'aime la vie ! Mais après, il n'est pas rare que je meure de soif dans la journée. En ce moment, la grenadine me sauve la vie. Juste un trait, pour donner un petit goût, et ça passe. Mais jusqu'à quand. Tous les 2 jours, une nouvelle lubie fait son apparition. Dingo de tarte au citron depuis ma grossesse hibouesque, je ne peux plus en avaler. J'en pleurerais de frustration ! En revanche, les yaourts à la noix de coco, qui en temps normal me font penser à du savon (mon gel douche est à la noix de coco) me bottent à mort. Et puis le sel. Du sel, du sel et encore du sel. Je mange de la semoule (neutre en goût) au sel. Des pâtes (aussi neutres), au sel. Je crois que si je m'écoutais je pourrais manger du sel au sel. WTF ???

J'ai tout essayé pour venir à bout de la gerbouze. Les gellules de gingembre, fail. Le Donormyl, demi-fail. c'est bien le soir. Un demi-Dodo et je pars en coma 20 minutes après, donc autant te dire qu'avec un Hibou à la maison, on va éviter en journée hein. L'homéopathie, fail. La coculine, fail. Les chewing-gums hyper-forts qui t'arrachent la gueule, gros gros fail. Bonbons à l'eucalyptus, fail. Primpéran, euh bah fail si on veut, je peux pas en prendre à cause d'une malformation cardiaque bénine. Motilium ? On n'en prescrit plus aux femmes enceintes, donc on va éviter de jouer au Petit chimiste (je te rappeller qu'Hibou a failli crever à la naissance à cause d'un traitement que j'ai pris pendant la grossesse numéro 1, donc ça calme DIRECT). Ah mais il reste le VOGALIB !!! Yihouuuuu !!

Oui mais… je ne sais pas si tu sais, mais les comprimés sont en rupture depuis le milieu d'année… Voui voui voui ! Pas grave tu me diras, il reste les suppos ! Non mais des suppos quoi ! Quelles étaient les chances pour qu'enceinte, je ne puisse prendre qu'un anti-nauséeux et que celui-ci soit en rupture, sauf en mode suppo ? je te le demande ! Et bien sache qu'entre la gerbe de ouf ou la fusée sur la lune, j'ai opté pour la fusée hein ! Ouais ouais…

Mais, comme je tiens à finir cet article sur une note positive, sache que contrairement à la grossesse hibouesque, je ne suis ABSOLUMENT pas constipée lalalalalèèèèreeeee !!! Bah quoi, on se console comme on peut, hein !

Share Button

19 Comments on Ouh les vilaines !

  1. Félicitations!!!!! et courage ….moi j’ai eu un peu de nausées pour Paul, beaucoup pour Louise et ENORMEMENT pour Soline.. vraiment dur… à vomir dans la poubelle de mon bureau… imagine la tête de mon collègue qui n’était pas au courant que j’étais enceinte… Et à 3 mois miracle… plus rien!
    Suis très contente pour toi… et pour Hibou!!!
    BISOUS

    • Merci ! Oh là là, quand je te lis, ça me conforte avant d’attendre looooongtemps avant d’en faire un éventuel 3e hahaha !! Mais comment t’as fait pour garder le secret au bureau sans te faire mettre en quarantaine ?? Je sens le miracle approcher, je suis à 3 mois moins 2 jours et depuis 3 jours, plus de nausées, sauf un peu le soir, je REVIS littéralement !!

  2. Ma pauvre ! Tellement de tout coeur avec toi. Je pense que tant qu’on n’est pas passé par là on ne comprend pas vraiment, le mot ” nausée” sonne un peu comme ” petit désagréement de rien du tout”, alors que c’est ho-rr-ible !
    Moi ce qui m’avait sauvée c’est… le macdo 😉 Bizarre, dégueu, pornfood, tout ce qu’on veut, mais c’est ce qui me libérait des nausées et vomissements pour la journée. Je le raconte ici si ça t’interesse. Courage courage !
    https://bcommebalthazar.wordpress.com/2014/09/30/le-cas-du-macdo-enceinte/

    • Oui voilà ! Et je le confesse, je faisais partie des personnes qui pensaient “petit désagrément de rien du tout”… Bon ben j’ai compris hein ! J’avoue que le macdo passe plutôt bien mais c’est souvent avant que ça coince au moment du “qu’est-ce qu’on mange”, car j’étais tellement écoeurée que rien, mais rien, ne me faisait envie (et pourtant j’avais envie d’avoir envie hein !!). Mais depuis 3 jours, pssccchhhhtttt disparues ! Je touche du bois !!

  3. Félicitation !!!! j’espère juste que ces foutues nausées vont te laisser tranquille. Je suis passée au travers pour ma 1ère grossesse, j’espère que la 2ème en sera de même mais c’est tellement aléatoire !!! Profites bien de ta grossesse.

  4. Félicitation! Les mauvais souvenirs que tu me rappelles! 1 mois et demi de nausées. C’était en hiver, le chauffage me donnait des nausées donc on vivait les fenêtres ouvertes, la lessive, le parfum, les gens, enfin tout- puis les nausées se sont transformées en gros vomit au moindre truc avalé pendant 1 mois. Je me souviens avoir vomit dans la cage d’escalier de mon immeuble à cause d’un chocolat chaud. Et plus je nettoyais plus je vomissait! C’était l’enfer! Chez moi seul les tucs et les nuggets de mac do passaient sans vomitos! Et j’avais toujours des paquets de mouchoirs à la menthe pour les transports en communs! Je croise les doigts pour que la prochaine grossesse soit différente par contre! Allez courage, c’est bientôt terminé!

    • Merci ! Oh là là, ma pauvre… quel calvaire ! J’ai vomi dimanche matin dans la rue en passant devant une rôtissoire à poulets, grand grand moment de solitude… En plus on pourrait croire que manger des nuggets tous les jours c’est le pied, mais t’as juste envie de chialer en fait ! Moi, y avait des jours où le simple fait de parler de nourriture me déclenchait des nausées… Mais il semblerait que ça s’estompe depuis quelques jours ! 😀

    • Il semblerait, je dis bien, il semblerait que les nausées soient paaaarrrtiiiiiies !!!!! RAS depuis 3 jours, sauf le soir et un peu dans les transports, mais franchement rien de comparable à avant (en même temps ça s’est terminé en apothéose dimanche dernier en gerboulito sur le trottoire, grand moment de solitude) ! Don cje dis yeeeepeeeee !!! 😀

  5. Ahhhhhhhh !!! Quand j’ai vu ton petit mot sur FB je ne pensais pas du tout à un bébé 2 !!! Félicitations !!!!!!
    Envies de tartes au citron lors de ta première grossesse ? Tiens donc ! Exactement la même chose pour moi mais maintenant, c’est limite si ça ne m’écoeure pas !
    Bon courage pour les aléas de ces premières semaines 🙂

  6. ça rappelle des souvenirs en effet…C’était ma première grossesse, l’odeur du frigo me donnait envie de vomir, les légumes, les parfums, et même, encore plus bizarre, la vue d’une de mes paires de chaussures O°O … J’ai vomi du (âmes sensibles arrêtez vous là ! ) boudin noir dans un lavabo en me brossant les dents : souvenir indélébile. Mais comme toi, les yaourts à la noix de coco avait mes faveurs, juste parce que…ça se vomissait bien !!!
    Bref, je suis restée primipare 😀

    • Ah non mais franchement !! Je ne te dis pas merci pour l’anecdote du boudin noir, j’ai failli gerber sur mon clavier dis-donc !!!! 😀 Et snon la paire de chaussures, on en parle ou pas  ? Hahaha, laisse tomber, les femmes enceintes, voilà quoi… Mais tu sais, c’est pas dit qu eça recommence à la 2e hein ? Moi je n’ai rien eu pour Hibou !! 😉

  7. Pour ma part, je ne peux encore avouer à la population que je suis enceinte mais je vis le même calvaire que toi avec en plus, les problème de ‘ma p’tite paupiette” odeur, chauffage, pub de nourriture, … rien que d’en parler (ça ne vas pas). Je ne peux cuisiner donc c’est mon mari (qui fait beaucoup beaucoup beaucoup d’heures) qui gère la popotte. On mange chacun dans sa pièce pour éviter les nausées… Bref, la galère surtout quand tu ne peux expliquer aux personnes de ton entourage que tu ne peux pas aller manger chez eux et que tu ne veux pas non plus les inviter… Bouh vivement dans 1 mois, que je puisse enfin dévoiler mon secret… Bon courage à toutes les nauséeuses !!!! Et vivement que ça se termine…

    • Oh ma pauvre !! Franchement c’est déjà super dur mais en plus, on peut même pas se pleindre au début à cause du secret !!! J’étais contente de pouvoir lever le voile… mais voilà, à peine la grossesse révélée et mon article posté, et déjà les nausées se sont estompées. Plus rien depuis 3 jours, je touche du bois, que dis-je un BAOBAB !!!! Bon courage à toi et félicitations ! 😉

  8. je me disais bien, en lisant ta réponse sur mon commentaire précédent qu’il y avait baleine (c’est le ças de le dire hihi) sous gravillon 😉
    félicitations et courage !!! pour ma première grossesse, aucune nausée, je croise les doigts pour que la prochaine (mais quand quand quand ce petit va t il daigner se pointer grrrrrrr) se passera pareil (mais en te lisant, je flippe 😉 !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.